.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Partagez|

Hide and seek! .... Hell no. || Mischa & Dean & Oliver

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Message
❝ LOCALISATION : Dans ton dos.
❝ POINTS : 229

MessageSujet: Hide and seek! .... Hell no. || Mischa & Dean & Oliver Mer 14 Jan - 22:00


   


   

GET BACK HERE.


   
Dans la logique des choses, rien n'aurait du pouvoir différencier cette journée d’une autre, somme toute banale. En théorie, c’était en effet le cas. Hors, nous étions ici à Laurel, ce qui voulait dire, implicitement, qu’ici la logique n’affectait plus le sens même de la vie. Les étrangetés et les choses hors du commun étaient monnaie courante ; ici plus que partout ailleurs. André savait cela et pourtant, il continuait à croire qu’en faisant son boulot de flic le plus normalement du monde, sans chercher à faire trop de zèle, il parviendrait à se croire  investi d’une vie normale avec des sursauts normaux.
Et bien non, encore aujourd’hui, il allait pouvoir en faire l’expérience. Il était à peine dix heures du matin lorsque la radio de son véhicule de service se mit en marche, crachotant un ordre grésillant.

- Russianov, y’a un problème tout près de la Heroe’s. Un des étudiants se serait laissé emporter par son don.
- Magnifique… Je m’en occupe.
- Fais attention, apparemment ce n’est qu’un gosse.
- Et c’est la police qu’on appelle en premier ? Charmants, leurs profs.

Sans rien ajouter de plus, Loukas raccrocha le câble de l’appareil de communication et démarra en trombe en direction de l’endroit indiqué – soit là ou l’enfant apparemment hors de contrôle avant été aperçu. Ledit point atteint, André descendit de sa bagnole, en verrouilla les portières et s’avança dans le coin, ses sens à l’affut. Heureusement pour lui, le passage de Fenrir par son corps lui avait permis, une fois la bête mythologique partie, de conserver quelques avantages. Son ouïe était bien meilleure que celui d’un être humain ‘normal’, de même que son odorat et sa vue.

C’est ainsi qu’il tomba presque nez à nez avec un « petit » bonhomme tout vert. Arf. Ça risquait d’être compliqué de lui passer les menottes, partit comme ça l’était. Bon, essayons la diplomatie se dit le métis qui vint s’accroupir un peu, afin de diminuer sa taille en la divisant par deux, au moins. Ainsi, il espérait être moins impressionnant qu’il ne pouvait l’être de base.

Son relationnel avec les enfants n’était ni bon ni mauvais ; à vrai dire il n’avait jamais réellement eut l’occasion d’en côtoyer pendant un temps suffisant pour se faire une idée à ce sujet.

-Bon, écoutes mon p’tit, ce serait bien si tu m’évitais de devoir sortir mon arme. Tu sais tu fais déjà peur aux gens, c’est peut-être pas la peine d’en rajouter ?

Magnifique intervention pédagogue du Russianov. On applaudit le branlos de compétition, franchement. Et pourtant, lui, il pensait avoir agi comme il le fallait. Comme quoi, la cécité n’était parfois pas que physique…


   
Codage par Kuroki sur Epicode !
   

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Il te fixe tête levée, regard dur.
❝ POINTS : 52

MessageSujet: Re: Hide and seek! .... Hell no. || Mischa & Dean & Oliver Jeu 15 Jan - 17:13

Codage par Lou ♥ (Oliver ici)
Hide and seek! .... Hell no.

Joueurs:  Oliver, André,  Mischa, Dean
HeadHeadHeadHead




« Qui peut me dire ce qu'on a vu la semaine dernière ? » annonça la voix du professeur en ce lundi. Le brouhaha des bavardages se transforma en un silence cérémonieux.

« Allons vous devez bien vous en souvenir ! En Étude du milieu, nous avons... »

La professeur suspendit sa phrase dans l'attente d'une réponse. La plupart des enfants avaient au moins dix ans ou presque, sauf le petit être assis tout au fond qui avait six ans. Intéressons nous à lui , c'était un tout petit dans cette classe de jeunes qui lui semblaient déjà grands pourtant. Il n'avait pas de voisin, sa table était un peu à l'écart comme si être trop près de lui était dangereux. Pourtant ce n'était pas une décision des autres enfants qui en grande partie l'aimaient bien. Non c'était la professeur qui avait décidé des places et ne sachant que faire de ce petit bonhomme en décalage d'âge, même par rapport aux autres Upsilon dont la plus petite dernièrement arrivée avait neuf ans, elle avait donc placé Oliver, là, à part.

Oliver n'appréciait pas énormément ce professeur qui contrairement, aux autres essayant de lui donner des exercices de son âge, avait décidé d'effacer son existence. Pourtant Oliver aimait bien le cours en lui même, c'était chouette de découvrir des détails sur le campus et son parc ! Mais pourquoi le montrer si pour elle il était invisible ? Alors il apprenait mais ne partageait pas. Jusqu'à ce jour...


« Personne ne peut vraiment me dire ce qu'on a étudié la... »


La professeur s'arrêta surprise, la petite main rondouillarde d'Oliver s'était levée. Les autres élèves l'avaient vu et le regardaient mais considérant un enfant de six ans trop jeune pour comprendre quoi que ce soit elle tapa des mains dans un :
« Allons les enfants ! Un peu d'attention ! Puisque vous ne vous en souvenez plus je vais vous relire nos notes ! »

Mais une voix s'éleva, la petite de neuf ans qui venait d'arriver le dimanche de la semaine dernière  :
«  Oliver sait Madame ! »

La petite main d'Oliver était toujours levée. La professeur soupira :
«  Ne raconte pas de bêtise Manon...Allez ouvrez vos livres page... »

Mais personne n'ouvrit son livre. La professeur céda dans un soupir et se tourna vers Oliver :
« Bien...Oliver tu veux aller aux toilettes ? »

Timidement Oliver secoua la tête négativement avant de dire un peu plus assuré:
« J'aimerais répondre à la question Maîtresse ! »

La professeur fit un signe de main exaspérée mais signifiant qu'il pouvait. Un sourire heureux s'afficha sur le visage d'Oliver.


« La semaine dernière on est sorti dans les jardins et Manon a découvert des escargots ! Alors on s'est tous approchés et Manon elle a demandé pourquoi les escargots aiment la pluie et alors on a parlé des escargots ! Je peux aller au tableau ? »


La professeur acquiesça étonnée de l'enthousiasme du petit enfant à répondre et surtout du fait qu'il se rappelle. Oliver tout content sautilla jusqu'au tableau et dessina enfantinement un escargot sur le tableau puis il fit des traits autour. Il marqua le mot « soleil » avec une grimace au bout du premier trait. Et se retourna vers la classe. Son cœur battait très fort, pour une fois il se sentait à sa place quelque part.


« Les escargots bah ils ont pas d'os ! On appelle ça des mo...des mollusques ! Leur corps il est tout mou et en plus il ne peut ni se réchauffer ni se refroidir, ce qui fait qu'ils aiment pas quand il fait soleil car ils deviennent secs et ça peut les tuer ! C'est pour ça qu'ils fabriquent une sorte de porte à leur coquille quand il fait chaud ! Pour pas mourir !  »


Au bout du deuxième trait l'enfant marqua le mot «  froid » avec une grimace et se retourna à nouveau vers la classe :
«  Le froid baisse encore plus la chaleur des escargots qui ont le sang froid ! Et alors ils meurent ! Mais je pense que beaucoup d'animaux n'aiment pas quand il fait trop froid ça les rend malade puis ils sont mort après... »

L'enfant marqua une pause tout triste et marqua au bout du troisième trait le mot «  pluie » avec un sourire. Il n'osa pas jeter un coup d’œil au professeur et préféra se retourner à nouveau vers la classe :
« Les escargots ça bave on est d'accord ? Et bah cette bave est fabriquée grâce à l'eau de la pluie, cette bave ça leur permet d'avancer et en plus ça fait que leur corps est moins fragile ! C'est pour ça que les escargots sont contents quand il y a de la pluie ! »

Tout content Oliver reposa la craie sur la table du professeur qui s'exclama :
«  Bon Oliver ça va, ça va mais tu as oublié plein de choses prenez vos livres les autres ! »

Mais à la place la plupart de la classe se mit à applaudir, Oliver tout rouge tout content sourit et croisa le regard du professeur énervée d'avoir eu tort mais il n'en avait plus peur, il retourna à sa place et  la professeur continua le cours.

Vers neuf heures et cinquante-cinq minutes, un papier roula jusqu'à lui, intrigué il voulut le ramasser mais la maîtresse fut plus rapide. Elle le ramassa sous le regard désolé de Manon. La professeur sourit elle tenait sa vengeance.


« Oliver tu as vraiment assuré ! Dis tu veux être mon ami ? On ira voir les escargots après la pluie et je te montrerai mes peluches ! Tu en as deux toi je crois...Une peluche Hulk toujours dans ton cartable et un nounours reçu à Noël ! Moi j'ai ai plein ! Hulk et nounours se sentiront moins seuls comme ça ! »
lut la professeur à voix haute provoquant l'hilarité de la classe.

Elle mit le papier dans sa poche dans un :
«  Je ne savais pas que Tu aimais les peluche Manon et encore plus que tu croyais qu'une peluche puisse se sentir «  seule », tu devrais peut être revoir tes bases des années précédentes afin de raccrocher à la réalité ! »

Nouveau rire de la classe.


« Quoi qu'il en soit tu es en retenue ce soir on ne bavarde pas en classe même par papier ! »


Là la classe ne riait plus du tout mais alors que la professeur retournait au tableau une voix s'éleva :
«  C'est injuste ! »

La professeur fusilla Oliver du regard ignorant ses propos:
« Rassieds toi Oliver ! »

« NON ! Manon elle est gentille ! Pourquoi la punir ? Elle aurait pas eu besoin de m'envoyer de papier si j'étais pas tout au fond sans voisin ! »
s’écria Oliver très fâché. Sa petite main avait pris une teinte verte mais il ne s'en inquiétait pas. Il voulait juste défendre son amie.

La professeur grinça des dents :
«  Oliver, ce n'est pas moi qui ai envoyé ce papier. »

L'enfant acquiesça puis dit :
« C'est vrai mais c'est vous qui m'avez placé là ! »

La professeur commençait à perdre patience :
«  Bien puisque ta place ne te convient pas, va dans le couloir Oliver peut-être t'y sentiras tu mieux ? Et Manon garde sa retenue ! »

« C'est pas juste ! Je refuse ! » cria Oliver en tapant fort sur son bureau, bureau qui se cassa en deux...Il était dix heures moins trois minutes à présent et Oliver venait d'ouvrir des yeux aussi terrifiés que le reste de la classe. Il essaya de se calmer en pensant à sa peluche mais la maîtresse qui grondait Manon en  jetant des coups d’œil horrifiés à Oliver, Manon qui pleurait, ne fit qu'augmenter sa colère et...il perdit à dix heures moins une minute totalement le contrôle de lui-même et muta. Avant même qu'on ait le temps de le rattraper, il sortit par la porte enfin la cassa en deux et descendit par les escaliers de secours quatre à quatre et se retrouva dans les jardins. A dix heures, il avait déjà franchi, euh fait un trou après avoir assommé les gardiens...dans... la grille.

Des gens autour de lui criaient terrorisés mais il ne s'en occupait pas. Il ne comprenait plus rien...Il passa entre les voitures provoquant quelques heurts entre elles et beaucoup de klaxons. Tout ce qu'il voulait c'était exprimer sa colère et sa peine, ce qu'il faisait à merveille dans un sens...

Il était dix heures et six minutes quand une voiture se gara devant lui, il était sur un rond point au milieu de la route et avait arraché la main d'une statue s'apprêtant à la lancer mais il ne le fit pas et la laisser tomber à coté de lui, un monsieur était arrivé. Il l'observa les sens en alerte, la peur et la colère hantant son esprit.

Il était dix heures et presque sept minutes quand le monsieur dit s'accroupissant :
  « Bon, écoutes mon p’tit, ce serait bien si tu m’évitais de devoir sortir mon arme. Tu sais tu fais déjà peur aux gens, c’est peut-être pas la peine d’en rajouter ? »

*Arme, danger, peur, Oliver danger, maîtresse en colère, Manon punie injustement, Manon va avoir peur aussi d'Oliver ? Manon plus amie ? Arme..Oliver en danger...*


De grosses larmes perlèrent des yeux du petit mutant vert, il ramassa la lourde main de la statue et la balança sur le monsieur pour qu'il parte mais il lança mal et elle atterrit sur le toit de la voiture de celui-ci, voiture brisée qui se mit à hurler son alarme. Terrifié par le bruit le petit garçon mutant se remit à courir loin, loin de la peur, de la colère et de la tristesse...

Il était dix heures et huit minutes...Il était transformé depuis neuf minutes, il restait environ six minutes de transformation maximum...Il s'en passe des trucs en six minutes...surtout avec ce petit mutant de six ans devenu incontrôlable...


[ HRP : Tadam :) ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Hide and seek! .... Hell no. || Mischa & Dean & Oliver Jeu 22 Jan - 16:19





Un Mini Hulk & Un flic-loup & Un criminel ...

Le réveil se mettait à sonner bruyamment, il était six heures et demi.
La Mort ouvrait doucement les yeux, la lumière agressait déjà sa rétines, lui arrachant un grognement de plainte, comme pour annoncer que la journée ne faisait que commencer et que celle-ci ne serait pas de tout repos pour lui. Rien ne laissait présager cela pour le moment cependant, alors que le brun se redressait difficilement, soupirant longuement. Si avant, il était toujours en forme pour se lever, ce n'était plus le cas depuis quatre ans. Boire au moins une bouteille chaque soir n'aidait pas réellement à se sentir d'attaque le lendemain, vous en conviendrez. Il le savait. Mais ne faisait rien pour arranger la situation. Loin de là même. La première chose qu'il faisait : allumer une cigarette.

Passant outre le fait qu'il mettait environ une bonne heure avant de sortir enfin de chez lui, le cavalier noir arrivait finalement dans la Heroe's Sup vers huit heures. Comme à son habitude, le professeur de défense arrivait tout juste pile à l'heure pour commencer les cours. La ponctualité n'était pas un problème pour lui, en sachant qu'il arrivait toujours pile à l'heure, mais tout le monde ne voyait pas les choses du même œil. Ils ne venaient cependant pas lui en tenir rigueur, pourquoi devait-il donc s'en soucier ? Ses pieds le menait donc naturellement à sa première heure de cours, heure qui devrait être assez « facile » si l'on peut dire ainsi. Dans cette classe, aucun élève perturbateur ou bien désintéressé, ils semblaient tous plus ou moins réceptif, ce qui n'était pas une mauvaise chose pour commencer une journée de travail.  

Rien ne semblait sortir de l'ordinaire, si l'on peut dire les choses ainsi en sachant qu'il se trouvait dans une école de futur super-héros aux pouvoirs. Forcément, il y avait toujours plus ou moins des choses qui sortent de l'ordinaire pour le commun des mortels, mais pour le professeur, ce n'était pas le cas. Bien malgré lui, il dû réprimander quelques troubles faites, mais de façon calme. Dean n'aimait pas réellement se mettre en colère contre des gamins, après tout, ils ne faisaient que s'amuser pour la plupart, ça n'avait rien de méchant dans le fond. Enfin, tout cela pour dire qu'il avait eu un début de matinée tout ce qu'il avait de plus simple et banale. Seulement, il fallait croire que tout ne devait pas se passer sans accroc aujourd'hui et surtout pas pour lui, comme souvent.

« Professeur Worthington, puis-je vous parler un instant s'il vous plait ? C'est urgent. »

Secrétaire de direction, bonjour.

« Bonjour, que puis-je faire pour vous ? »

Clair et net, il sentait déjà que quelque chose n'allait pas ou du moins, que quelque chose allait lui être demandé de faire. Peut-être une chose qui ne serait pas des plus simples, voir même ennuyeuse aussi … A dire vrai, il ne savait pas exactement, mais arquait déjà un sourcil en attente de réponse.

« Nous avons un problème avec le jeune Oliver Smith, si mes informations sont exactes, il semble particulièrement attaché à vous. Nous ne savons pas encore quelle en est la cause, mais il semblerait que l'utilisation de son pouvoir se soit déclenché en classe et qu'il ne soit partit en ville depuis. Je souhaiterais donc que vous vous occupiez de récupérer cet enfant avant qu'il ne fasse trop de dégâts en ville et que vous le rameniez sain et sauf au sein de l'école. Ne vous faites aucun soucis pour vos cours et vos élèves, un autre professeur s'en chargera jusqu'à votre retour. »

Le cavalier ne répondait rien de plus qu'un : « Je vais m'en occuper. » Effectivement, depuis quelques temps, un jeune garçon s'était attaché à lui pour une raison qui lui était totalement inconnue. Tout ce qu'il savait, ce que se jeune enfant pensait qu'il était son père. Pour l'ancien flic détruit qu'il était, ce n'était pas réellement de tout repos. Ce n'est pas qu'il n'appréciait pas Oliver, bien au contraire, il lui trouvait quelque chose d'attachant, mais Dean n'était pas quelqu'un de stable, alors comment pouvait-il s'occuper de lui ?! Un soupir passait ses lèvres alors qu'il se préparait à sortir de l'établissement. Son uniforme de super-héros enfilé, il partait donc en quête du mini Hulk.

Sa « chasse » ne fut pas trop longue. Retrouver la trace de ce garçon n'était pas une chose si difficile à faire et encore plus simple pour un ancien flic. En arrivant sur place, il remarquait facilement la voiture de police qui venait de se faire écraser par une main de pierre et un peu plus loin, une tête verte qui tournait dans une autre rue. Ça n'allait pas être simple s'il commençait à agresser les flics, voici la pensée qui traversait son esprit dans un nouveau soupir, s'approchant de la personne, qu'il comprenait comme étant le flic, pour voir s'il allait bien.

« Tout va bien ?! D'après ce que je vois, vous n'avez rien de grave. Je suis la personne en charge de ramener le petit Hulk à l'école des héros, je pense que nous prêter main forte serait le plus judicieux à faire, si cela vous convient, bien entendu. »

© Nye-Hael sur Epicode
Revenir en haut Aller en bas
❝ POINTS : 139

MessageSujet: Re: Hide and seek! .... Hell no. || Mischa & Dean & Oliver Dim 25 Jan - 20:26


   


   

THAT LOOKS FUN ! WAIT FOR ME GUYS !


   
Il y avait des jours, comme ça. Ou on ne savait pas bien pourquoi il avait fallut qu’on se retrouve ici, à cet endroit précis, à cette heure bien particulière. Mais c’était ainsi et ce genre de petits hasards, de trollage de la part du Destin qui devait bien s’emmerder pour avoir rien d’autre a foutre que de transformer une journée banale en quelque chose de totalement ‘wtf’, arrivaient parfois. Et un peu trop souvent en ce qui concerne Mischa J. Russianov, mafieux russe de son était – mais chut c’est un secret faut pas le dire sinon ça va gueuler – et surtout cousin d’André, officier de police de votre cœur. Ça le ferait mieux s’il était inspecteur et qu’il s’appelait Sebastian, mais on fait comme on peut avec ce qu’on a hein. Même si j’avoue, ça ne fait aucun sens. Bref. Comme personne comprends mes références à la con j’vais la fermer et me concentrer sur la foutue journée banale qui va plus l’être tant que ça de Mischa et de toutes manières à quoi on reconnait la journée banale d’un mafieux russe hôte d’une divinité égyptienne bordel ? Ouais je sais, maggle.

DONC. Le blond actuellement se trouvait à la pâtisserie ‘aux Mille Délices’, établissement tenu par sa colocataire adorée et déserté par les clients pour l’heure. Jude tenait donc compagnie à sa précieuse amie, papotant avec elle tout en faisant son sort à quelques donuts. Ceux de Ryan étaient les meilleurs après tout. Il en apporterait bien une boîte à André d’ailleurs, après le service de ce dernier. soudain, une sirène de police  retentit dans la rue, lui faisant dresser les oreilles – du moins il aurait été transformé c’est ce qui se serait passé. Le jeune homme se leva de la chaise ou il était vautré et s’approche de la vitrine pour regarder à l’extérieur, juste à temps pour voir un véhicule de service passer dans la ruelle.

« Hu, ‘semblerait qu’il se passe quelque chose. La voiture allait vers la HSSUP. »

Il prit deux secondes de réflexion. Juste le temps pour se faire entendre dire par Bastet que ce n’était pas une bonne idée. Puis se tourna vers Ryan, un grand sourire aux lèvres. Le genre de sourire qui veut dire « j’ai envie de faire une connerie et de foutre le bordel ». En gros le sourire que tout le monde redoute de voir sur le visage de Mischa.

« Je file Ryry, j’vais voir si jamais c’est André ! A tout à l’heure ! »

Aussitôt dit aussitôt fait. Le voici qui s’enfuit tel un voleur – c’est ce qu’il est de toutes manières et oui bon je sais c’était nul – en direction de l’Académie. Alors qu’il tournait à l’angle d’une rue, il ne fut pas certain de comprendre en voyant un …. Truc non identifié potentiellement humain et croisé avec un brocoli lui passer à côté. Ah. Bon ok. Si vous voulez hein.

N’y pensant pas plus et ne se rendant pas compte qu’il venait de laisser filer le gosse que tout le monde voulait rattraper, il arriva sur les lieux et sourit en voyant comme prévu son cousin. Il fit un grand geste de la main dans sa direction.

« Eh Loulou ! Tu vas bien ? J’peux venir t’aider ? Dis donc ta voiture à l’air un peu abîmé… tu sais que vodka et volant ça fait pas bon mélange hein ? Aha !»

Tu devrais éviter de plaisanter quand il a une arme à la main n’empêche, couillon…. Il remarqua alors à cet instant le type qui parlait de Hulk apparemment.

« Vous parlez du brocolis  humanoïde qui vient de se faire la malle ? »

…. Sans commentaire.

   
Codage par Kuroki sur Epicode !
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Il te fixe tête levée, regard dur.
❝ POINTS : 52

MessageSujet: Re: Hide and seek! .... Hell no. || Mischa & Dean & Oliver Mar 27 Jan - 18:40

Codage par Lou ♥ (Oliver ici)
Hide and seek! .... Hell no.

Joueurs:  Oliver, André,  Mischa, Dean
HeadHeadHeadHead




L'enfant mutant courait. Tout défilait dans sa tête. Les moqueries des autres autrefois, l’hôpital après le départ de ses parents. Non...son papa n'était pas mort c'étaient tous des menteurs ! Son papa était juste un mutant comme lui ! Il pouvait changer de forme et son papa avait un autre nom, c'est tout pourquoi il n'en savait rien. Dean Worthington...c'était beau pourtant. Voilà ! C'était ça la solution il devait retrouver Dean son papa ! Lui le protégerait du vilain policier avec une arme qui fait peur ! Il pourra même gronder la maîtresse et tout serait mieux ! Mais son papa était à la Heroes' Sup et il se ferait punir si il y revenait, il restait trois minutes de transformation et l'enfant vert était épuisé et ne savait pas où aller...Soudain...alors qu'il tournait dans une petite ruelle sombre :

« Eh regarde mec ! »

«  Pas de doute c'est un mutant ! »

« Ça devrait nous faire un max de fric de le vendre ! »

«  Ferme là ! »


Les deux hommes musclés, ils avaient fait du body building ou quoi ? s'approchèrent en répétant :
« N'aie pas peur petit mutant... » Oliver recula et eut le dos à une grille en fer terrifié, oubliant sa force surhumaine sous la terreur.

Soudain il sentit le souffle chaud d'une jeune femme sur sa jambe...Une sans domicile fixe sûrement. Le vert de sa peau disparaissait déjà légèrement il redevenait peu à peu conscient de ses actes et pensées.


«  Je ne veux pas vous faire de mal...Alors vous allez me laisser tranquille ! »
murmura fermement Oliver.

« Ah un mini-mutant d'un mètre trente et ça se croit déjà fort ! »
explosèrent de rire les agresseurs.

Soudain sans que Oliver s'y attende la Dame Sans domicile fixe se retrouva devant les agresseurs. Elle souriait férocement :
«  Pourquoi ne pas vous attaquer à des adversaires à votre taille ? »

« Comment elle a fait ça ? »

« Quoi ? »

« Arriver en à peine une demi-seconde ? »

« J'en sais rien mais on ferait mieux de  l’attraper aussi ! »


La dame évita les coups de battes à plusieurs reprises en riant narguant les brigands, il restait deux minutes de transformation, Oliver prenait peu à peu conscience que cette dame le défendait.  Mais soudain le coup de batte frappa juste ...du sang, plein de sang, cette dame avait juste voulu l'aider comme Manon et la voilà punie punie !


La dame s'écroula au sol, il restait une minute de transformation et Oliver perdit le peu d'esprit qu'il reprenait peu à peu, il frappa de toutes ses forces brisant la batte de base-ball en bois dure, brisant les jambes des agresseurs et tuméfiant leur visage, il allait donner le coup de grâce quand la dame au sol murmura faiblement :
«  Petit arrête ! Ne les tue pas ! Ne deviens pas un monstre comme eux ! »

Alors devant la faiblesse de la voix de la jeune femme d'environ 22-23 ans, Oliver lâcha les deux agresseurs qui s'étalèrent sur le sol en gémissant. Et la mutation cessa, laissant place à un petit garçon de six ans tout nu ayant explosé ses vêtements à la transformation. Luttant contre l'épuisement l'enfant prit la couverture qui avait servi de matelas à la dame et se couvrit avec en sanglotant. Dame Mathy disait toujours qu'il fallait s'habiller dehors, et il ne voulait pas désobéir à Dame Mathy !  Il avança  vers la dame tout tremblant alors que les vendeurs de mutants gémissaient au sol après un :
«  On s'est fait laminer par un petit enfant ! »

Mais Oliver leur lança un regard mauvais, ces gens ils avaient blessé la dame qui l'avait aidé, il s'accroupit près de la tête couverte de sang.

« T'en...fais...pas...je...vais...te...ramener à ...l'école... » sanglota le petit de six ans faiblement.

La dame lui sourit d'un sourire qui se voulait rassurant, elle passa une main très douce sur la joue trempée de larmes de l'enfant mutant :
«  Seuls les égouts et les rues sombres sont ma maison, comme d'autres « dotés » je suis une ancienne criminelle qui a décidé de réparer ses actes, je n'ai pas ma place à la Heroes'sup... »

Elle rit crachant du sang, le petit enfant de six ans redoubla de sanglots. Elle avait la voix si faible, la main si froide...


«  Je suis contente tu vas bien, tu vas bien ! Tu as été très courageux tu...» dit la jeune femme dans un tendre sourire. Sa main retomba au sol et elle tomba dans l'inconscience.

«  A L'AIDE ! A L'AIDE QUELQU'UN ! S'IL VOUS PLAIT ! »
explosa en larmes Oliver redevenu petit enfant, le petit garçon luttait contre l’évanouissement car la dame avait besoin de lui, il hurlait donc des SOS à plein poumons dans cette ruelle sombre.

Des bruits de pas rapides se firent entendre...


[ HRP : Tadam ^^]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Dans ton dos.
❝ POINTS : 229

MessageSujet: Re: Hide and seek! .... Hell no. || Mischa & Dean & Oliver Dim 22 Fév - 12:11


   


   

GET BACK HERE.


   
« … Ma caisse… »

André était en plein bug. Mais genre vraiment. Vraiment, vraiment, vraiment. Okay, ce n’était pas la personne la plus indiquée pour la gestion d’un gamin, là-dessus on en convient tous je pense. Mais merde, il n’avait rien fait qui méritait qu’on lui lance un morceau de statue comme cela venait d’être fait sur son véhicule de service. La tête que tirait le Russianov à cet instant épique était tout de même... magique. Enfin, dans un certain sens, si l’on voulait se foutre de sa gueule, par exemple – chose pour laquelle la créatrice ne vous jettera pas la pierre ce coup-ci alors profitez-en.

Bon, ne pas s’énerver, ne pas s’énerver, ne pas s’énerv-… Trop tard.

Le sang pulsait dans les veines d’André comme ce n’avait plus été le cas depuis… euh, il ne savait plus quand et au fond, ce n’était pas réellement important. Il se fit approcher ensuite par deux individus masculins, ce qui eut le don de l’énerver encore plus –si si, arrivé à ce stade, tout était possible. De la fumée serait sortie de ses oreilles qu’on aurait presque pu trouver cela logique.

En soit, il ne pouvait pas vraiment dire que que ce soit au premier puisqu’il aidait, apparemment, à gérer les gamins de la Heroes’s Sup. Mais bon, il fallait toujours qu’André y aille de son petit commentaire cinglant et absolument pas mérité.

« Ouai, j’vois que vous avez bien fait votre boulot hein… »Dit-il en jetant à nouveau un œil à sa voiture au toit complétement défoncé.

Puis il s’énerva concrètement sur son cousin en l’attrapant par le col avant de le secouer d’avant en arrière.

« Oh toi tu commences même pas putain, tu me soules, qu’est-ce que tu fous là d’abord !? »

Mais la perspective de laisser un individu dangereux déambuler dans la nature revint à la charge dans sa caboche lupine. Vite, il devait agir. Il verrait après pour le reste. Lâchant Mischa, il fit volteface et courut après le gosse.

« Bon moi je vais le choper, je sais pas pour vous, mais bon vent ! »

Et sur ces mots il revêtit l’apparence d’un loup-garou immaculé – et déchira ses vêtements pas la même occasion mais ça ce n’était qu’un détail, après tout – et suivit la piste que son odorat lui indiquait. Un grondement satisfait s’évada de sa gorge lorsqu’il se sentait approcher du but, ne prêtant pas attention aux quelques cris de terreurs des passants – bah oui ce n’était pas parce qu’on vivait dans la ville emblème de la mutation en tout genre que ça restait naturel de voir un loup-garou débouler dans la rue de la sorte.

André s’arrêta à un carrefour et renifla le sol. Il avait un peu perdu la trace du mioche, juste avant la route. Il la retrouva rapidement et entreprit de traverser sans même prendre en compte les voitures qui durent piler pour l’éviter. Problème, il entendit un sorte de toussotement de douleur dans son dos alors qu’il venait de quitter a voie rapide. Se retournant, il vit que Mischa avait probablement dû se faire percuter. Et visiblement, la voiture qui arrivait droit sur lui n’avait pas tellement l’intention de se stopper. Les gens sont vraiment cons, parfois – et André était bien placé pour parler.
Il fit demi-tour et fit barrage entre Mischa et la voiture folle, espérant au moins la faire ralentir.

Apparemment, ce fut un échec. Bien bien, André n’avait pas le temps de se perdre en parlotte aujourd’hui. De sa voix rauque, il attendit que la carlingue n’arrive tout près de lui pour cogner un grand coup de son poing lupin sur le capot et lui faire faire une cabriole bien sentie et …

« AU ROUGE ON S’ARRÊTE. »

Le conducteur allait bien, André s’en assura avant de repartir. Il jeta également un œil à Mischa.

« Ca va aller ? »

Bon ça ressemblait davantage à un grognement qu’autre chose mais il ne se faisait pas de soucis quant à la capacité de son cousin de comprendre.

Puis il reprit sa chasse et ne fut pas déçu puisqu’il retrouva le gosse avec une fille mal en point, apparemment. Eh merde, dans quoi il s’était enfoncé, encore ?

Il jeta un regard prédateur mais involontaire à l’enfant puis à la demoiselle.

« Samy, t’es pas étanche.. »

Petite phrase d’humour – du moins il essayait – pour détendre l’atmosphère. Il est vrai que vu les blessures de la jeune femme, ce n’était peut-être pas bien amené comme manière de détourner la gravité de la situation présente. André vint la prendre dans ses bras et la souleva – elle pesait trois fois rien et s’enfonçait presque dans son pelage épais et blanc, le souillant de carmin.

« Hey le prof, vous venez reprendre votre élève ? J’crois qu’il a décuvé de sa mutation, là. »



   
Codage par Kuroki sur Epicode !
   


[HRP : bon bah voila je pense qu'on peut à la limite faire encore un tour chacun et conclure après ahah ce fut plus rapide que ce que je pensais xD]

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Hide and seek! .... Hell no. || Mischa & Dean & Oliver Ven 27 Fév - 19:57





Un Mini Hulk & Un flic-loup & Un criminel ...

Le cavalier était donc arrivé sur les lieux avec quelques secondes de retard à bien y regarder de plus près et évidemment, il s'était assuré que cet homme n'avait rien, mais franchement, il aurait peut-être du simplement passer son chemin. Il n'avait rien de méchant comme type, mais se voir se faire parler comme ça … haha ! Si le gamin était capable de sortir des commentaires du genre, notamment parce qu'il était un ancien flic, il aurait largement pu lui dire qu'en quatre ans, ça s'était radicalement détérioré dans le milieu à le voir ... Seulement, il avait autre chose à faire que répondre à ce genre de chose, soupirant plus qu'autre chose. Son seul objectif était de retrouver Oliver et le ramener à l'école, mais il prenait tout de même le temps de rétorquer quelque chose. Finalement, ça lui brûlait les lèvres.

« J'ai quitté ma classe du jour pour chercher cet élève que je n'ai pas, alors vous vous adressez à la mauvaise personne pour ce genre de commentaire, mais si vous avez des réclamations, je vous écoute ! »

Entre temps, une autre personne avait déboulée de nulle part. Quelqu'un que connaissait apparemment le flic au vu de la façon de celui-ci de s'adresser à lui. Bon, c'était pas son problème et ça le concernait pas, mais il fut assez surprit de la manière dont il lui parlait et inversement. Un nouveau soupir alors qu'il regardait les alentours pour évaluer le chemin qu'aurait pu prendre ou la direction du mini hulk. Néanmoins, il fut perplexe par les mots du blondinet. Brocolis humanoïde ? Dans une autre situation, il aurait peut-être rigolé ou sourit, mais passons, c'était pas le sujet.

Alors qu'il réfléchissait posément, voilà que le flic se transformait en loup-garou pour partir à la recherche du gamin. Arquant un sourcil, il se grattait l'arrière de la tête. Enlevant le haut de son costume -parce qu'il voulait pas le déchirer voyons, ça coûte cher et il a de l'alcool à acheter encore- il se transformait à son tour en prenant le temps de s'éloigner d'abord du blond. Faudrait pas le rendre malade par mégarde ! Prenant donc son deux mètres et son visage squelettique, il sifflait rapidement son cheval pour qu'il apparaisse à son tour. Ce serait plus rapide que de devoir courir et puis, dans sa forme actuelle, on pouvait pas dire qu'il pourrait courir longtemps aussi. Le cheval de la mort ne mettait pas longtemps à débouler, venant à ses côtés en huant avant de se dresser sur ses deux pattes arrière un instant. La main de Dean se posait naturellement sur la tête de son destrier comme pour le remercier et le voilà qu'il le chevauchait l'espace d'une seconde plus tard à la poursuite du loup. C'était plus judicieux de suivre le flic, bien qu'il semblait hypra désagréable, mais avec son odorat, il était certain que ce serait une meilleure option, soyons réaliste. Pour le rattraper, ce ne fut pas dur, le cheval de la mort étant plutôt porté sur la vitesse.

En arrivant au fameux carrefour, il assistait donc à la scène et se mettait en travers d'un côté de la route pour faire s'arrêter les voitures susceptibles de devenir un danger. C'était son boulot la protection et la défense et croyez-moi quand voyant un cheval à moitié vert et mort au milieu de la route avec un espèce de méga squelette dessus, tout le monde s'arrêtaient sans demander leur reste ! Il laissait la voiture folle au flic vu que c'était son boulot de base aussi hein ? Et puis, il voulait aussi savoir ce qu'il allait faire, mais c'était sans surprise à vrai dire. Il jugeait cependant que son action était juste. Enfin, Dean ne jugeait pas vraiment ce gamin, ni même l'autre, juste, il l'avait aussi un peu irrité, fallait l'avouer, mais il ne dirait rien. C'était le plus vieux, un peu de tenu !

Enfin bref. Quand la situation était apparemment réglée selon le flic, qu'il se soit assuré que tout allait bien pour son cousin et le conducteur de la voiture qu'il venait de frapper, les voilà repartit. La Mort avait tout de même pris le temps d'attendre que le blondinet se relève ou dise quelque chose avant de reprendre son chemin. S'il était dans l'incapacité de se relevait, il pourrait pas le laisser sur la route, c'était du bon sens pour lui ! Seulement comme il s'inquiétait plus pour son élève qu'un grand garçon comme Mischa, en voyant qu'il bougeait, il était partit aussi … Bah quoi ?

En suivant le lupin, ils étaient arrivé dans une ruelle avec une femme mal en point et le jeune Oliver Smith qui pleurait qu'il en pouvait plus et le prof ne pouvait pas réprimer un soupir de soulagement et surtout le mouvement de son corps encore transformé vers lui. Il savait qu'il n'aurait pas peur de lui en sachant qu'ils s'étaient rencontrés comme ça de base. Dean transformé, mal en point et un Oliver en humain. Cependant, pour éviter de contaminer la femme, le petit et le flic de ses maladies, en avançant, il reprenait forme humaine.

« Oliver, est-ce que ça va ?! Tu n'as rien ?! »

Il s'assurait qu'effectivement il n'avait rien avant de lui donner le haut de son costume pour l'habiller. Le laisser tout nu serait probablement pas une bonne idée et quand bien même il était pas doué avec les enfants en général, il avait quand même un peu de jugeote -parfois-. Son regard se posait un instant sur le loup pour lâcher un :

« Hey le flic ! Qu'est-ce qu'on fait pour les agresseurs ?! »

Il était évident qu'il fallait faire quelque chose et s'il n'était pas dans l'optique de le faire, Dean le ferait. Les instincts de flic sont tenace, surtout pour lui qui avait une vraie passion pour ce métier dans le temps !


© Nye-Hael sur Epicode
Revenir en haut Aller en bas
❝ POINTS : 139

MessageSujet: Re: Hide and seek! .... Hell no. || Mischa & Dean & Oliver Jeu 5 Mar - 9:22


   


   

THAT LOOKS FUN ! WAIT FOR ME GUYS !


   
Bon apparemment la caisse de André était définitivement foutue. C'est ça de croiser un mini Hulk. Bah en soit y avait pire. Tu pouvais te balader dans un camion-poubelle aussi, ça c'était vraiment horrible. Comment tu veux choper des filles avec ce genre de véhicule ? Mischa s'approcha et passa sa main devant le visage de son frère, sans réaction. Le pauvre cadet Russianov avait bugé complètement. Sa tête était très drôle par contre. Jusqu'à ce qu'André ne se réveille et se mette à le secouer dans tous les sens tel un poirier. Bordel il voulait lui donner mal au cœur ou quoi ? A sa question, le blond sourit et lui répondit, le plus sérieusement du monde ;

« Je t'ai collé une puce émetteur dans ton sommeil pour toujours savoir où t'es. » un silence s'installe. Mischa tiens environ dix secondes, avant d'éclater de rire. « Non, je déconne, j'étais à la boutique de Ryry et j'ai juste vu la bagnole donc j'me suis dis que j'allais venir te faire un petit coucou ! »

Mais quel crétin... Le blond grimaça un sourire et regarda son cousin partir à la poursuite du gamin apparemment responsable de l'état de sa voiture de service et tout le reste. Le cadet des Russianov se métamorphosa sous ses yeux. Who, c'est que André était sérieux pour prendre cette forme semi-lupine. Il se tourna ensuite vers l'autre homme présent et cligna des yeux en le voyant se transformer à son tour pour prendre l'apparence d'un squelette de deux mètres de haut monté sur un cheval. Décidément... c'était quoi cette manie chez les gens d'avoir des transformations étranges ? Oui bon c'était un lion, il était mal placé pour parler, mais voilà.

« Ooh ça m'gonfle. » soupira le paresseux russe en s'étirant.

Le slave les regarda partir, haussa les épaules et s'élança à son tour à la suite d'André. Bon, il avait rien de mieux à faire aujourd'hui, alors il pouvait bien aller admirer un peu son adorable cousin en pleine action, ça pourrait être sympa. Avec un peu de chance il pourrait le convaincre de rester avec lui ensuite, genre en lui agitant un donut de Ryan sous le nez. Oui c'était de la corruption de force de l'ordre et alors ? Il était criminel, après tout. Même si bon, le fait que le flic en question soit de sa famille et que l'object de corruption en question était une pâtisserie ne rendait guère cela très glorieux.

Arrivé à un carrefour surpeuplé, Mischa prit le temps de s'arrêter et d'évaluer la situation. André et l'autre cavalier étaient déjà de l'autre côté et provoquaient un beau bordel en terrifiant les voitures et en traversant en mode petit jésus sans regarder. Le blond tourna la tête et, repérant une gamine qui restait avachi sur le bord de la route en fixant le squelette -niveau discrétion on atteignait des sommets là quand même- sans bouger, il s'approcha rapidement et la souleva par le col pour la reposer sur ses pieds et sur le trottoir. Mischa sourit d'un air se voulant satisfait.

« Fait gaffe petite, faut pas rester sur la route c'est dang- Outch ! »

Si monsieur Russianov ne termina sa phrase, c'est parce qu'il venait juste de se faire percuter par une voiture qui lui avait foncer dessus et envoyer valdinguer à terre sous les yeux de la fillette qui allait comprendre maintenant pourquoi la route c'est dangereux. Bien. Mischa t'es vivant ? Le blond se redressa en se tenant l'estomac et grimaça. Zut, il avait probablement une côte ou deux touchés. Il regarda sans broncher la voiture suivante lui arriver dessus... et André s'interposer. L'aîné des slaves grimaça un sourire.

« Han t'es mignon de te faire du soucis pour moi ! Mais t'es blanc, pas rouge hein. » il jeta un regard à la voiture, le conducteur appuyant sur l'accélérateur pour fuir. Le blond fit la moue. « Et ça m'a même pas fait un petit bisous. »

Ça voulait dire qu'il allait bien. Mischa se releva, se craqua la nuque et repartir à la suite de son cousin et du cavalier, comme si de rien n'était. Dire que ce trio insolite, à vue d'oeil il était le plus humain... Mais quand on voit un mec se relever après s'être fait percuter par une voiture comme une fleur et plaisanter, on se demande.

Bref, le Russianov rejoignit rapidement les deux autres, pour contempler la scène. Le gosse, la fille... ok c'était le bordel. Encore. Imperturbable, il jeta un coup d’œil à la fille dans les bras d'André et se tourna vers l'autre, qui était apparemment professeur à la HSSUP – un collègue de Serren sans doute alors – sérieux cette fois.

« 'Feriez mieux de vous occupez de votre mini mutant avant qu'il pète de nouveau les plombs. A la limite un coup de vodka et il dormira pour les dix prochaines heures. » Comment endormir les gosses, par Mischa le pédagogue. Il jeta un coup d'oeil aux types et un sourire étira ses lèvres. « J'peux m'occuper d'eux si vous voulez. Juste en attendant que André emmène la fille à l'hosto, j'peux les surveiller. »

Ah bah... C'était si gentiment proposé. Et il avait l'air tellement charmant ce garçon – ahahah vous pensez sérieusement qu'il va leur offrir le thé ? Please.

   
Codage par Kuroki sur Epicode !
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Il te fixe tête levée, regard dur.
❝ POINTS : 52

MessageSujet: Re: Hide and seek! .... Hell no. || Mischa & Dean & Oliver Mer 11 Mar - 19:58

Codage par Lou ♥ (Oliver ici)
Hide and seek! .... Hell no.

Joueurs:  Oliver, André,  Mischa, Dean
HeadHeadHeadHead




Il y a des choses que le petit Oliver n'a pas connu mais pour lui c'était normal...la tendresse de sa maman qui l'aimait, son papa qui l'aimait...son papa qui lui faisait du mal mais l'aimait...il faisait mal avec la piqûre mais il lui donnait toujours un bonbon tout fier après une « expérience », il était content que Oliver soit si obéissant ! Mais Oliver a désobéi, son papa va être fâché et déçu, l'enfant leva la paume faiblement vers « papa » à la question de Dean :

« Papa...je...suis...désolé...pardon...je...ne quitterai plus ...le laboratoire...sans...ton...accord...tu es colère ? Je..je...j'ai pas mal...tu vois c'est tout guéri...Tu peux refaire piqûre...je je pas mal... »


Oliver éclata alors pour de bon en sanglots : 
«  Je t'aime papa ! Papa ! Papa ! Pars pas ! Je dirai pas à maman ! Je dirai pas ! Je suis désolé ! Pars pas ! »

Oliver divaguait, il commençait à avoir de la fièvre...Quand on lui prit la femme près de lui il se leva titubant et mordit la jambe d'André ( ou la patte ? ) de ses dents de lait, non la dame, était mal...explosion...piqûre...prélèvement de chair...sourire...tendresse...moqueries à l'école...papa où est papa ?


André allait sûrement répliquer mais Oliver fut obligé de lâcher quand un étrange son retentit, un marchand de confiseries ambulant ? Oliver regarda derrière lui, oui il y avait plein de friandises.


« Tu es un gentil garçon Oliver ! Tu as bien mérité un bonbon ! »


Cette voix...papa....oui papa ! Il était pas fâché papa ! Une friandise roula près d'Oliver, en vérité un avion en papier...et Oliver voulut le manger en pleine Hallucination...Mais un homme musclé l'en empêcha, le délire se brisa la réalité revint...Une silhouette flou avait posé son pied sur son visage, ce n'était pas Papa...Oliver avait mal...mais il entendait de nouveau et voyait de nouveau malgré sa fièvre...un loup et un type blond, Dean...son papa ...son papa ….


« PAPA ! » cria Oliver dans un sanglot.

« Oh toi la ferme le gosse ! »

L'homme musclé éclata de rire méchamment et dit : « Un pas de plus et il se transforme de nouveau il me suffit de siffler ! »

Il lança un regard à André :
«  Alors reste calme petit toutou ! »

Puis il lança un regard à Dean : «  Et toi le prof explique à l'autre face de rat blond qu'une autre seconde de transformation sans repos de quelques heures tuera le gosse, je le sais bien après tout je SAIS le produit de sa mutation, j'ai assisté son père des années ! Gosse très intéressant d'ailleurs ! »

L'enfant sanglotait et le pied appuya un peu plus :
«  Ferme là Oliver Smith ! Tu dois t'endurcir ! Si tu veux survivre dans mon monde à présent tu m'appartiens ! »

La tension tout autour était palpable et le criminel s'exclama en desserrant légèrement sa prise :
«  On peut faire un marché les mecs un plan de la Heroes'sup et je zigouille pas le gosse ! Juste un petit plan ! »

« Je veux revoir papa Dean ! Papa Dean ! »
pleurait Oliver...Le pied le pressa de nouveau contre la terre et l'obligea de rester muet... Qu'allait-il se passer ?

[ HRP : A vous ^^ ( en espérant que c'était mon tour j'ai du mal à bien comprendre l'ordre de passage :/  ) ]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Dans ton dos.
❝ POINTS : 229

MessageSujet: Re: Hide and seek! .... Hell no. || Mischa & Dean & Oliver Ven 13 Mar - 22:26


   


   

GET BACK HERE.


   
Okay, alors là, clairement, la patience d’André avait atteint ses limites. Bon okay, c’était déjà le cas depuis un moment, mais là, c’était encore pire. On aurait pu comparer André à un volcan n’attendant que le moment le plus propice pour exploser – s’il ne l’avait pas déjà fait – que c’aurait encore été trop faible, niveau ressemblance. Le loup grinçait des dents, littéralement. Il fallait qu’il puisse évacuer le trop plein de rage qui infusait en lui. N’importe qui d’un tant soit peu criminel aurait fait l’affaire –autre que Mischa, lui il échappait à la mandale à cause de son bras et de la voiture précédente, le veinard.

Moralité, il fallait donc un autre être vivant méprisable à Loukas pour ne pas péter un plomb sur n’importe quelle chose à sa portée d’ici deux minutes maximum, montre en main. Et c’est après avoir jeté un coup d’œil intrigué au chiard qui essayait apparemment de lui manger la patte – sans grand succès cependant – que le mythologique reçu enfin un signe de la présence potentielle d’une grâce divine quelque part sur cette planète. Un type louche arriva, souhaitant faire sa loi avec le gamin. Le lupin en renifla de dépit.

"Миша, как мы сказали бы "смеяться" уже здесь?"

*"Mischa, comment on dit être 'mort de rire' déjà, ici?"

Il y eut probablement un petit temps de flottement avant qu’il ne rajoute.

« Ah. Non, laisse, j’ai retrouvé. »

Et le coup de poing velu parti directement dans la face du sale type louche avant qu’il ait eu le temps de faire quoi que ce soit. Non mais alors, ça se prend pour un caïd et ça veut se mesurer à deux Russianov et un ex-flic ? C’est que ça se croit drôle en plus ! André ramena son bras vers lui avant d’ajouter de sa voix rendue rauque par la transformation.

« L.O.L. »

Ouai, il avait envie de faire un peu dans l’absurde. Côté positif, toute sa colère était redescendue, il était donc plus calme. Il soupira cependant, ne pouvant pas reprendre son apparence humaine de suite sous peine de se retrouver à poil en pleine rue. Etrangement cette perspective ne le tentait pas. Pas du tout, même. Il se tourna vers Mischa et Dean.

« Bon, le prof, j’vous laisse reprendre votre marmot et toi Mischa, t’emmènes la fille à l’hosto’, tu seras gentil. Je m’occupe des types. »

Primo, il savait bien ce dont Mischa était capable vis-à-vis des emmerdeurs – et il souhaitait remettre es petites frappes à la justice qu’ils méritaient – et secundo, son apparence lupine les dissuaderait sans doute de jouer aux plus malins avec lui – du moins s’ils avaient un tant soit peu un instinct de survie quelque part sous cet épiderme.

« Bon aller, moi j’retourne au poste, sur ce. J’espère ne pas avoir à vous recroiser dans un tel contexte. Tchao. »

Il revint donc à son comico ou il fit son office et pu se trouver une tenue de rechange à enfiler après être redevenu humain. Tout était bien qui finissait bien.

Ou presque.

« Oh putain merde, ma caisse ! »

Ah bah oui, forcément…



   
Codage par Kuroki sur Epicode !
   


[HRP : bon bah voila vu comment le rp partait un peu dans tout les sens, j'me suis dis que le mieux serait de conclure xD
Vous pouvez répondre à la suite si vous voulez ^^]

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Hide and seek! .... Hell no. || Mischa & Dean & Oliver

Revenir en haut Aller en bas

Hide and seek! .... Hell no. || Mischa & Dean & Oliver

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroe's SUP :: La ville :: Le quartier Aselus-
Partenaires
bouton partenariat

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit