AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Partagez|

Crep strep [PV: Jonas] :

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Message
❝ LOCALISATION : Dans la nuit profonde
❝ POINTS : 916

MessageSujet: Crep strep [PV: Jonas] : Sam 4 Avr - 11:16

Lilith était un terrible vampire, une créature sans âme, une bête de légende vivant depuis des siècles dans l’ombre de la Terre et elle portait une robe rose. Pire encore, ses baskets étaient de couleur assorties et la barrette retenant ses cheveux était à l’effigie de Rekkit, un personnage de dessin animé pour enfant. En somme elle ressemblait tout à fait à la fillette de dix ans qu’elle prétendait être.
Elle s’arrêta un instant devant une voiture sombre particulièrement propre et sourit à son reflet – respiration : ok, cœur qui bat : ok, clignement de paupières régulier : ok, canine rentrée : ok, yeux normaux : ok – la petite vampire faisait beaucoup d’effort pour paraitre humaine. Cependant ça en valait la peine, surtout cette nuit. Elle se remit en chemin et son sourire s’agrandit à la pensé de la blague qu’elle s’apprêtait à jouer. Elle s’arrêta de nouveau pour observer l’enseigne d’un fleuriste. L’enfant avait traversée la moitié de la ville dans la nuit, trainant derrière elle une énorme valise pour arriver devant cette boutique, et son objectif n’était pas d’acheter des fleurs.
La nuit avait été vraiment très calme, et la petite joker en avait passée une grande partie à veiller sur la ville mais n’avait rien eut de plus grave à gérer que quelques bagarres d’ivrognes.
Vers cinq heures du matin elle avait décidée de se retirer. Même si habituellement elle restait jusqu’aux premières lueurs du jour il ne se passait jamais rien d’intéressant à ces heures là, trop tard pour les humains de la nuit et trop tôt pour ceux du jour. Et puis elle avait des choses à faire cette nuit.
La fillette avait déjà décidée de son plan depuis un moment et elle en était surexcitée, plus encore que d’habitude. Si bien que tout était presque prêt, il ne lui avait resté qu’à se changer, à finir de bouclé sa valise déjà bien remplit et elle était partie vers les vieux quartiers.
Le tout lui avait pris une petite heure, bien sûr la gamine qui se baladait seule à une telle heure avait attirée les regards intrigués des premiers travailleurs du jour mais pas un ne l’avait arrêté. Et désormais elle se trouvait là, devant cette boutique dons le rideau de fer avait été tiré pour la nuit.
Lilith repartit une nouvelle fois à la recherche d’une autre entrée, car ce qu’elle cherchait était un accès non pas à la boutique mais au petit appartement qui la surplombait. Elle contourna le bloc de maisons, traversa une ruelle sombre, effraya quelques chats de gouttière famélique, s’égara, revient sur ses pas et finit par se trouver la porte arrière.
Elle actionna la sonnette. Une première fois très courte semblant presque hésitante puis une seconde bien plus longue, il fallait bien ça pour réveiller quelqu’un vers six heures du matin. Après un brève moment elle l’actionna encore deux fois pour assurer la personne à l’intérieur que ce n’était pas un rêve, que sa porte sonnait bel et bien à cette heure incongru. Puis elle attendit.


Dernière édition par Liliana Tahlwin le Mer 1 Juil - 12:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Certainement dans sa boutique
❝ POINTS : 29

MessageSujet: Re: Crep strep [PV: Jonas] : Sam 4 Avr - 16:12



Creep Strep




Jonas se baladait, sautillant joyeusement ici, puis là sans vraiment faire attention à là où il allait. Un énorme sourire illuminait son visage, cela faisait longtemps qu'il ne s'était pas senti autant détendu après tout ce qui s'était passé à la Hssup et la mission ave Naya n'avait pas été de tout repos. Alors il décompressait, il avait presque l'impression d'être plus léger que d'habitude et de rester plus longtemps en l'air lorsqu'il sautait pour atteindre un nouveau point d'observation. Il faut dire quand même que l'endroit où il se trouvait était particulièrement beau, c'était une immense étendue d'herbe presque trop verte avec çà et là des pommiers avec des fruits particulièrement appétissants. Un nouvel endroit des jardins suspendus qu'il ne connaissait pas encore ? Certainement mais en vérité il s'en fichait un peu, il ne savait pas comment il était arrivé là et il s'en fichait.

Le soleil qui semblait comme accroché dans le ciel avec de la pâte à fixe délivrait de doux rayons lumineux qui caressait doucement la peau beaucoup trop blanche du fleuriste. Au détour d'un arbre rose bonbon il croisa enfin quelqu'un avec partager sa magnifique expérience en ce lieu, c'était une licorne mauve avec une corne arc-en-ciel fluorescente magnifique. Jonas s'en approcha sans crainte et commença à converser avec elle pour savoir ou est-ce qu'il y aurait encore plus de choses drôles à voir. La licorne était très gentille et polie et dès le premier échange le grand gamin l'aimait bien. Ils furent bientôt rejoints par des nounours en peluche aussi doux que des bonbons et tous ensemble ils se mirent à attraper des pommes d'amour au chocolat framboisé dans les arbres.

Tout allait bien jusqu'au moment ou d'affreux nuages noirs arrivèrent et cachèrent le soleil ! Un petit grondement retentit à travers la vallée de l'arc-en-ciel chamarré puis le tonnerre s'abattit ! Jonas qui essayait de fuir avec les poutounours trébucha sur son propre pied, il pouvait voir le sol tapissé d'herbe se rapprocher de plus en plus et se retrouva le nez sur le sol de sa chambre. Il grogna, non pas à cause du choc de petit bout de nez contre le sol froid, mais contre la personne qui s'acharnait sur sa sonnette à... six heures du matin ! L'albinos avait attrapé son réveil à l'aveugle avant de se lever tant bien que mal sur ses deux pieds. Une fois debout, les yeux à moitié fermé à cause du réveil bien matinal il commença à trainer du pied sur le carrelage froid. Il n'alluma même pas la lumière, son appartement n'était pas bien grand il en connaissait les moindres recoins, du moins c'était ce qu'il pensait. Alors qu'il entama la descente de l'escalier qui le mènerait à sa boutique puis au trouble-fête il rata la première marche en baillant bruyamment.

Sur le moment il ne s'en rendit même pas compte mais lorsqu'il se rendait compte qu'il faisait des tours sur lui-même dans un vacarme épouvantable il devait bien se rendre à l'évidence qu'il ne connaissait pas si bien son appartement que ça. Une fois arrivé en bas bien plus rapidement qu'il ne l'aurait fait normalement il se releva une nouvelle fois, caressant largement ses petites coutures sur le bras. Il s'approchait peu à peu, un pas après l'autre de son objectif ultime : la porte. Il posa la main sur la poignée avant de la tourner afin d'activer l'habile mécanisme qui la maintenait fermée et de se rendre compte qu'il était à la mauvaise porte. Il se tenait devant celle de son magasin, le fleuriste ne s'était même pas rendu compte qu'il avait zigzagué entre les divers pots de fleurs et les tiges qui pouvaient bloquer le chemin. Plutôt fier de lui en fait il venait de reprendre confiance en lui : il la connaissait bien en fait sa... *bâillement bruyant*.

Qu'est ce qu'il devait faire déjà ? Ah oui accueillir celui qui l'avait réveillé et le renvoyer chez lui en gardant un certain calme et une bonne prestance. Bonne prestance qui serait assurée par le magnifique pyjama vert à pois et à capuche du fleuriste approchant de la trentaine. Quant au calme... Il était trop fatigué pour s'énerver. Après quelque seconde supplémentaire de trajet il se retrouvait enfin devant la porte de derrière, prêt à accueillir cette charmante personne. Il ouvrit la porte lentement, si lentement qu'il faillit se rendormir sur la poignée, puis regarda qui pouvait bien se tenir devant sa porte. Au premier regard ? Personne. Regard à gauche ? Personne. Regard à droite ? Personne non plus. Décidément, si c'était une blague elle était très mauvaise. Cependant alors qu'il s'apprêtait à retourner à l'intérieur un PONI (et non pas un poney) attira son attention. Mais qu'est-ce qu'un PONI ? Vous demandez vous certainement. Un PONI est un petit objet non identifié et celui-ci se trouvait juste sur le seuil de la porte. Les yeux toujours entrouverts Jonas tenta de se mettre au niveau du petit être non identifié (déjà ce n'est plus un objet !) afin d'entrer en contact avec lui pour lui dire de s'en aller.

Mais quelque chose le tracassait, il était pratiquement sûr de l'avoir déjà vu ce petit être mais ou ? Dans une animalerie ? Non trop grand. Dans un zoo ? Non trop petit. Dans la rue ! Ça c'était probable, mais ça ne l'avançait pas beaucoup. Et alors qu'il fixait la fillette (c'est devenu un être humain !) qui se trouvait à moins de quinze centimètres de son visage il ne pu s'empêcher de penser qu'elle était extrêmement mignonne et qu'elle ferait un magnifique doudou pour retourner dormir. On en a des idées bizarres quand on a sommeil non ? Quoi qu'il en soit il ne savait pas quoi dire à part :

« Pourquoi tu es dehors petit doudou ? »

© Dragibus

_________________

Best Avava:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Dans la nuit profonde
❝ POINTS : 916

MessageSujet: Re: Crep strep [PV: Jonas] : Dim 5 Avr - 0:16

Lilith entendit le bruit de la chute dans les escaliers puis plus rien… Il était peut-être mort ? Seule dans la nuit, plantée derrière sa porte Lilith ricana doucement. "Un joker vaincu par de très vicieux escaliers !" ferait, elle en était certaine, une très alléchante couverture de quotidien. Cependant après un temps la porte s’ouvrit enfin sur… un énergumène vert et la fillette se tient immobile à le dévisager pendant qu’il faisait son tour d’horizon largement au-dessus du sommet de la tête de la gamine, puis il se détourna sans l’avoir remarqué.
Ainsi c’était à cela que ressemblait Laughing Jack, le joker psychopathe dans sa vie de tous les jours. Il semblait quelque peu étourdit, il ne faisait pas grande impression. Il avait l’air d’un parfait abruti tu veux dire ! … certes.
« - … heu … » Émit la gamine de manière à peine audible.
Cependant ce léger son suffit à attiré l’attention de l’homme. Il s’abaissa, le visage tout près de celui de l’enfant. Vraiment très près, un filet de sang coulait de sa tempe, sans doute dû à la chute que Lilith avait entendue. Le petit vampire n’eut pas la moindre réaction visible, évidement sa soif s’éveilla mais elle s’était déjà nourrit cette nuit et l’envie resta parfaitement sous contrôle. Elle se contenta de le dévisagea et sourit timidement.
« - Pourquoi tu es dehors petit doudou ? »
Avec cette phrase Lilith n’eut plus aucun doute, prendre une gamine trainant sur le pas de sa porte à une heure si incongru pour un doudou c’était bel et bien le style de Laughing Jack.
« - Je… heu… ma maman elle a dit de venir ici. Elle a dit que je devais trouver mon papa si un jour il lui arrivait quelque chose. Elle a dit que l’adresse était au fond de sa boite bleu. La madame qui est venue me chercher à l’école elle a dit que je reverrais plus ma maman et elle voulait m’emmener ailleurs mais moi j’ai fait comme ma maman elle a dit. »
La réplique avais commencé hésitante mais la fillette parlait maintenant à une vitesse folle et semblait inarrêtable. Son piaillement aigu n’était pas toujours très claire mais elle semblait fière d’avoir réussit à suivre toute les instructions sans se tromper.
« - Dis monsieur tu es Jonas Cros ? Tu es mon papa ? Tu es fleuriste ? Tu as des tulipes jaunes ? Et des fleurs de cerisier ? Tu sais que tu saignes de la tête ? Ma maman elle fait des bisous magique quand je me cogne et  ça éloigne la douleur mais Léa elle dit que les bisous magique c’est n’importe quoi et que c’est psycomonique mais Léa elle dit aussi que la fée des dents c’est les parents alors moi je n’écoute plus ce qu’elle dit parsque c’est une menteuse. Monsieur t’as déjà vu la fée des dents ? Moi ma maman elle dit que … »
Et le flot de parole qui s’écoulait sans discontinuité s’arrêta soudainement lorsque le vent s’engouffra entre les maisons du vieux quartier et vient balayer la tignasse blanche de la fillette. Elle frissonna.
« - Dis monsieur je peux entrer ? Il fait froid dehors. Hein ? Dis, je peux entrer ? S’il-te plaît monsieur. »
Lilith était assez fière de sa prestation et de sa blague. Elle s’amusait beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Certainement dans sa boutique
❝ POINTS : 29

MessageSujet: Re: Crep strep [PV: Jonas] : Dim 5 Avr - 15:29



Creep Strep




On disait souvent de Jonas qu’il n’était pas très sérieux pour un adulte, qu’il était un peu attardé des fois et c’était certainement vrai ! Mais imaginez, vous êtes réveillé beaucoup trop tôt alors que vous êtes un héros et un fleuriste avec un emploi du temps chargé et ce que vous trouvez à votre porte c’est une petite fille qui parle de la manière la plus mignonne qui soit. La première chose à laquelle vous pensez est ? Vous en faire un doudou évidement ! Je ne vois vraiment ce qu’il y a de bizarre la dedans... Quoi qu’il en soit l’albinos écoutait d’une oreille à moitié endormie le flot de parole instopable de la fillette, c’était dommage. Nan mais vraiment, c’était dommage : elle parlait juste trop vite pour empêcher Jonas de se rendormir. Si elle ralentissait un peu la cadence ça aurait fait une magnifique berceuse et les portes du pays de l’arc en ciel rose chamarré se seraient ouvertes de nouveau.

Cependant au fut et à mesure que les secondes passaient la brume du sommeil se dissipait dans la tête de Jonas (mais vraiment très lentement) et il arriva à se concentrer sur les paroles de la petite fille. Il raccrocha à peu près au moment ou elle se mit à parler de fleurs et il hocha lentement la tête pour confirmer ses dires, après tout il était un fleuriste et il aimait ça, il n’allait tout de même pas nier son statut. Il toucha rapidement sa tempe lorsque la petite voix lui indiqua qu’il saignait, une égratignure tout au plus puisqu’il n’avait pas de vertige et que le filet carmin était léger. Il ne pu s’empêcher de repenser que c’était quand même trop mignon les enfants lorsqu’elle se mit à parler des bisous magiques et de la fée des dents. Mais il y avait quand même des gamins capables de casser les rêves de leurs petits camarades ! Ils devaient avoir une vie bien triste...

Un coup de vent traversa violement la petite ruelle et la petite fille aux longs cheveux blancs frissonna, le contact du l’air glacé acheva de réveiller totalement Jonas. Son pyjama ne le protégeait pas vraiment du froid et c’est avec un peu de chair de poule qu’il s’écarta de l’entrée. Oui c’était le genre de personne à faire rentrer des étrangers chez lui sans poser de question, après tout qui laisserait une petite fille dehors et seule à cette heure ? C’est aussi à ce moment qu’il remarqua la grosse valise qui talonnait la fillette, là il commençait à se poser des questions. N’aurait-il pas raté quelque chose d’important pendant qu’il rêvassait, à moitié endormi ? Bhaaa ce n’était pas très grave, elle devait avoir ses raisons.

Il laissa passer la petite demoiselle et ferma la porte derrière elle, il en profita aussi pour allumer la lumière. C’était un peu étroit mais au moins tout était rangé, il remarqua aussi la petite trace rougeâtre sur le sol à la base des escaliers invisibles de ce point de vue. Il faudra passer un coup d’éponge avant d’ouvrir demain... ah non, tout à l’heure. Il traina un peu des pieds, contourna la fillette et alla s’installer sur la chaise derrière son comptoir au bout du couloir. Le menton appuyé sur le dossier il fixa un peu la demoiselle avec un petit sourire, se frotta les yeux puis se demanda ce qu’il devait faire. Il avait en face de lui une fillette de dix ans (un peu moins peut être ?) avec une grosse valise qui était venue sonner à sa porte à six heures du matin et qui lui parlait comme si elle le connaissait. STOP ! Cette petite avait une valise et elle parlait comme si elle le connaissait, elle avait les cheveux blanc et, et, et... Non ça devait être la fatigue qui devait lui faire penser que... Nan impossible. Et puis de toute façon elle devait avoir autour des dix ans et y’a dix ans il n’était pas Laurel, ou peut être que si ? Rhaaa au pire ce n’était pas bien grave.

« Alors petit doudou, j’ai pas compris pourquoi mais tu me cherchais mais si tu dois avoir une nouvelle maison tu peux dormir ici ! » il n’avait vraiment rien entendu de l’explication poignante de la fillette « J’ai même un chaton ! Mais là il dort certainement, j’espère que tu aime les fleurs. Mais sinon, comment tu t’appelles ? »

Pour être stupide, là on pouvait clairement penser qu’il l’était mais ce n’est pas si simple que ça ! Déjà il accepter d’héberger la demoiselle, c’était bien non ? Et alors qu’il pensait simplement attendre la réponse du petit doudou avec sa valise les mots qu’il avait à moitié entendu devinrent clair dans son esprit. Surtout la phrase qui précédait la première qu’il avait entendu, la fameuse scène de star wars lui revenait à l’esprit mais il était à la place de Luke et la fillette portait le masque de DarkVador. A vrai dire ça le perturbait beaucoup et dans son empressement de vérifier ces élucubrations il tomba en avant en emportant sa chaise avec lui et se rapprocha de nouveau de la petite fille. C’est vrai qu’il pouvait y avoir un air de ressemblance mais deux choses n’allait pas, d’abord si elle avait hérité de l’albinisme de Jonas ses yeux devrait être invariablement carmin ça il l’avait appris en se documentant un peu sur sa propre particularité. Le second problème, et non des moindre, qui pouvait bien être la maman d’un doudou comme celui là ?


© Dragibus

_________________

Best Avava:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Dans la nuit profonde
❝ POINTS : 916

MessageSujet: Re: Crep strep [PV: Jonas] : Mer 8 Avr - 23:58

Entrer pour la première fois dans une maison n’était pas un acte insignifiant en effet les vampires ne pouvaient le faire sans y avoir été invités. Fort heureusement il n’existait aucune formule ratifié et les suceurs de sang laissaient usaient beaucoup d’interprétation. Lilith décida donc que le mouvement de Jonas qui s’effaça pour lui céder le passage comme une invitation.
La fillette saisit sa valise et la traina avec difficulté, du moins c’est ce qu’il semblait car en réalité elle aurait put la soulever d’un bras avec sa force réelle. Elle s’avança donc franchissant le seuil sans soucis. La vampirette fit un grand sourire à l’imprudent qui accueillait le mal chez lui. Elle s’arrêta au bout de quelques pas en détaillant le lieu, l’escalier qui montait sans doute vers l’appartement et le couloir au bout du quel elle devinait la boutique. La lumière s’alluma soudainement et l’enfant plissa les yeux, papillonna en sentant le fleuriste la dépasser et le suivit abandonnant sa valise.
« - Waaaah ! On dirait un arc en ciel ! »
S’exclama la fillette avant de courir jusqu’au milieu du magasin et de tournoyer sur elle-même pour englober tout ce qu’il y avait à voir, elle finit par heurter un pot et tomber sur son arrière train, sous rire s’éleva, joyeux et innocent.
« - Alors petit doudou, j’ai pas compris pourquoi mais tu me cherchais mais si tu dois avoir une nouvelle maison tu peux dormir ici ! »
Le regard de la petite demoiselle se posa sur Jonas avec un air vaguement vexé, n’avait-il donc rien écouté de ce qu’elle avait dit ?
« - C’est ma maman qui l’a dit. J’ai fais tout ce que ma maman à dit. »
Son air contrarier s’évapora aussi vite qu’il était venu, remplacé par un sourire fier.
« - J’ai même un chaton ! Mais là il dort certainement, j’espère que tu aime les fleurs. Mais sinon, comment tu t’appelles ? »
« - Lilith. Mon nom c’est Liliana mais y a que ma maman qui l’utilise quand elle est fâchée, la maitresse aussi elle dit Liliana parsque elle dit que si ma maman m’a donné ce nom il faut l’utiliser. Mais tout le monde m’appelle Lilith donc toi aussi tu peux m’appeler Lilith. J’ai dix ans et demi, je suis en quatrième grade. A l’école y a une fille elle a dit que j’étais vielle parsque j’ai les cheveux blancs, Matéo il a dit que c’était parsque Mélanine me manquait. Il est gentil Matéo plus que les autres surveillants mais il dit un peu n’importe quoi. Moi je connais pas Mélanine alors elle peut pas me manquer et mes copines non plus elle la connaisse pas. Tu la connais toi Mélanine ? Ma maman elle la connais mais elle veut pas me la présenter, elle dit que je suis trop petite pour comprendre et que… »
Jonas s’était rapproché et la vampirette était de nouveau lancé dans un long monologue sur sa vie imaginaire à l’école et de l’imagination elle en avait beaucoup. Et au fur et à mesure qu’elle parlait la fillette semblait de plus en plus agité et regardait autour d’elle d’un air fébrile.  
« - Dis ! Dis ! Tu as des tulipes jaunes ? Tu as dis que tu avais des tulipes jaunes. Je peux voir des tulipes jaunes ? S’il te plaît, s’il te plaît monsieur. »
Elle s’arrêta soudainement et considéra un petit moment le fleuriste de ses yeux gris pâle.
« - Dis monsieur, je peux t’appeler papa ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Certainement dans sa boutique
❝ POINTS : 29

MessageSujet: Re: Crep strep [PV: Jonas] : Sam 11 Avr - 11:18



Creep Strep




Jonas a pour habitude de penser que toute chose à bien le droit d'être tentée au moins une fois, histoire de savoir quel est le gout des fraise tagada, qu'est ce qu'on ressent lorsque l'on fait de la plongée ou tout ce genre de chose. Et bien on peut dire que la situation qu'il était en train de vivre était une première, une véritable première fois, il y avait une petite fille qui courrait entre les pots de fleurs de son magasin et qui semblait vouloir s'installer, après tout si le lieu lui plaisait pourquoi pas ? Mais là n'était pas la question, enfin si peu être mais on verra plus tard, dans sa grande insouciance et dans les brumes du sommeil qui avait pu persister avant d'être dissipé le fleuriste avait totalement oublié cette fameuse impression de déjà vu lorsqu'il avait aperçu pour la première fois la fillette. Vous me direz, « il peut se souvenir d'avoir vu un doudou aussi mignon dans la rue et puis voilà », c'est certainement vrai... Mais c'est peut-être autre chose !

En tout cas il regardait avec un large sourire la petite silhouette tourner sur elle-même et laissa échapper un petit rire lorsqu'elle retomba mollement sur le sol. Il devrait essayer aussi un jour, ça devait être beau de voir un arc-en-ciel de fleurs colorées se fondre les unes dans les autres. Il eut aussi l'explication du pourquoi du comment à propos de la raison de la présence de la petite demoiselle entre ses murs : c'était sa maman qui lui avait dit. Si c'était sa maman qui lui avait dit il n'y avait aucun problème alors, ça devait être une personne géniale. Mais qui était sa maman ? Peu importe, si elle ne pouvait plus s'occuper de sa fille pendant un temps lui pouvait bien le faire et puis même si il en avait entendu parler quelque fois il devait bien avouer qu'avoir un enfant sous son toit rendant l'ambiance beaucoup plus joyeuse et ça, ça plaisait à Jonas.

En plus d'être mignonne la petite demoiselle avait un prénom incroyable (il est incroyable parce que notre fleuriste n'avait jamais rencontré quelqu'un avec ce prénom) : Lil... Lilil... Liliana ! Je me suis trompé non ? L'albinos toujours sur sa chaise écoutait toujours avec le même sourire le discours interminable dans lequel s'était relancé la fillette avant de prendre un air penseur.

« Mmmmhhhh... Non ça ne me dit rien, je ne connais pas Mélanie mais on la cherchera si tu veux »

Le pire avec cette petite phrase c'était qu'il était parfaitement sérieux, il se mêlait au jeu de la petite sans trop réfléchir à ce qui pouvait bien se passer. Il était à moitié séduit par la cuteness de la petite fille et à moitié irresponsable à cause de son comportement habituel, il ne pouvait se résoudre à être sérieux comme l'adulte qu'il était lorsqu'un individu mineur venait réclamer un toit et un couvert à sa porte. Non il ne pouvait pas réfléchir comme ça et il préférait simplement se dire « pourquoi pas ! Au pire on réfléchira plus tard à une autre solution ! ». Mais bon il n'avait pas le temps d'y réfléchir plus longtemps vu que Lilith revenait à la charge pendant qu'il s'était rapproché d'elle afin de vérifier la pensée qui se baladait dans sa tête. Il abandonna son examination pour prendre la main de la fillette aux longs cheveux blancs et de l'emmener vers les fleurs dont elle parlait, évidemment qu'il en avait des tulipes jaunes ! Mais bon, pendant le long trajet qui devait les mener à leur objectif final la petite s'arrêta et posa une question lourde de conséquence pour le fleuriste qui répondit...

« Bien sûr ! »

...

Et ce avec un grand sourire avant de tirer sur le petit bras pour parcourir les quelques mètres restants les séparant de l'étagère sur laquelle étaient disposés les tulipes. Il lâcha la petite main pour attraper deux fleurs aux couleurs chatoyantes et s'accroupir pour lui se mettre à son niveau et les lui montrer.

« Tu as de très bon goût, c'est très joli les tulipes. »

Au passage il était officiellement devenu papa, il n'aurait jamais pensé que l'histoire des cigognes pouvait être aussi vraie.

© Dragibus

_________________

Best Avava:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Dans la nuit profonde
❝ POINTS : 916

MessageSujet: Re: Crep strep [PV: Jonas] : Dim 12 Avr - 16:04

« - Bien sûr ! »
Répondis Jonas à la question de la fillette, son plan se déroulait donc sans la moindre anicroche, elle lui fit un grand sourire et le laissa l’entrainer jusqu’aux tulipes. Cet humain était vraiment distrayant – c'était la façon de Lilith pour dire qu'elle l’apprécier.
« - Waaaah ! C’est vraiment jaune ! »
Elle observa  les fleurs un petit moment puis ses yeux retombèrent sur les traces de la blessure qu’elle avait signalée plus tôt. Elle passa à autre chose comme si elle était incapable de se concentrer plus que quelque instants sur quoi que ce soit.
« - Tu te blesse beaucoup papa. »
Dit-elle désignant les fils rouge qui couraient sur sa peau.
« - Moi aussi une fois j’ai eut des points de couture, non de soudure … de suture ! Des points de suture, on dit suture, hein ? J’ai eut des points de suture quand je suis tombée d’une cabane. Maman elle a dit qu’elle avait eut très peur et qu’elle avait jamais vu autant de sang de sa vie et elle a faillit s’évanouir. Le docteur il a dit que j’avais eut de la chance que ce soit pas plus profond. »
Elle désigna la fine cicatrice à son cou. Qui n’était pas réellement du à un arbre.
« - Et toi comment tu t’es blessé ? »
Il y avait peu de chose qui pouvait laisser des cicatrices à un vampire. Généralement une fois changer même les celles reçut durant sa vie s’effaçait en quelques années pour les plus profonde. Celle-ci était spéciale car elle avait été infligée par une épée sacrée. C’était il y avait un long moment en Espagne et ce n’était pas une belle histoire.
Lilith et les siens chassaient un groupe de mores qui venaient de s’installer sur le territoire des vampires ne semblaient pas aussi effrayé qu’ils auraient du l’être par les créatures de la nuit. La petite vampire se nourrissait sur une jeune femme et l’homme était arrivé par l’arrière, elle s’était retournée mais elle n’avait pas été assez méfiante et il l’avait déjà bien entaillé la moitié du cou avant qu’elle n’est comprit la nature de son arme. Elle avait sautée loin de lame pour éviter qu’elle ne finisse le travail et regarder le sang qu’elle venait tout juste d’absorber couler par la blessure. Après avoir ramassé un balais qui se trouvait là elle avait affronté l’homme et quand elle avait finit par entrer dans sa garde elle avait saisit son bras et arraché puis fait de même au cœur du type dons elle avait sucé le sang jusqu’à la dernière goute. Puis en brandissant le membre inerte elle l’avait montré au villageois rassembler pour voir leur héro en action et ils s’étaient tous enfuit.
L’épée sacrée avait finit dans un lieu où aucun humain ne pourrait la retrouver. Lilith ne l’avait pas détruite car elle avait pensée qu’elle pouvait être utilisée contre d’autres vampires – et j’avais eut par la suite raison même si l’utiliser n’était pas des plus évident puisque son contacte était douloureux – mais c’était une autre histoire. L’épée était désormais cachée là ou seule la fillette pouvait la retrouver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Certainement dans sa boutique
❝ POINTS : 29

MessageSujet: Re: Crep strep [PV: Jonas] : Sam 18 Avr - 12:39



Creep Strep




post supprimé par erreur par ce que j'ai confondu "éditer" et "citer"... ah la fatigue, je ferai en sorte de le réecrire disolé

© Dragibus

_________________

Best Avava:
 


Dernière édition par Jonas Cros le Sam 25 Avr - 12:02, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Dans la nuit profonde
❝ POINTS : 916

MessageSujet: Re: Crep strep [PV: Jonas] : Dim 19 Avr - 12:31

Lilith examina attentivement les fils rouges courant sous la peau de Jonas. En temps que joker elle n’avait pas pût lui demander ce qu’ils signifiaient maintenant elle savait. Ressembler à une gamine avait quelques avantages. Des décorations… les humains sont dingues. Elle ne le pensait pas seulement à propos du fleuriste, même si il était un spécimen particulièrement intéressant. Au court de sa longe non-vie elle avait vu des choses bien plus dingues.
« - Mais ton histoire est assez incroyable, ça a du faire très mal… »
Oh oui ! Ça avait été douloureux, surtout pour une vampire habituée à guérir en quelques heures des blessures qui aurait tué un humais en un simple instant. La douleur avait été horrible et elle ne parlait pas seulement d’avoir eut la moitié du cou tranché mais surtout du feu de pouvoir divin qui s’était répandu dans tout son organisme. Mais poussée par l’adrénaline elle ne s’en était rendu compte qu’après son combat.
La fillette fit la moue…
« - Hum… Oui mais je suis une grande fille courageuse c’est le docteur qui l’a dit et il a dit aussi que je pourrais craner ensuite à l’école. »
… qui dura évidement pas très longtemps.
« - Tu veux qu’on monte pour que tu vois ou tu vas dormir ? Comme ça tu pourras choisir la pièce qui te plait le plus parmi celle qui sont libre, ou presque. Il faudra juste que je range un peu ce qu’il y a dedans. Alors ? »
Lilith se contrefichait totalement du confort de là où elle dormait. Elle pouvait passer la journée dans la baignoire ou un placard. Les vampires ne dormaient pas vraiment, durant la journée ils étaient morts. C’était une des choses que Lilith n’arrivait pas à faire, se faire passer pour une humaine lorsqu’elle sombrait dans l’inconscient. Elle se demandait quelle tête ferait Jonas si il venait voir si "sa fille" dormait bien et la voyait morte. Bien sûre elle ne pourrait pas profité du spectacle et c’était bien dommage. A cause de ça et le faite qu’elle "dorme" dans la journée elle savait que sa blague ne durait pas très longtemps mais ça n’avait pas réellement d’importance elle s’amusait trop pour le moment pour y songer.
La fillette hocha la tête et se laissa entrainer vers les escaliers et l’appartement qui devait se trouver à l’étage.
Elle savait déjà quel genre de pièce elle préférait et par ordre ça donnait ; une cave sombre, une pièce sans fenêtre, une pièce avec des volets vraiment efficace, une pièce avec une fenêtre orientée au nord. Le but étant d’avoir le moins de lumière du soleil possible. Elle n’en mourait sans doute pas mais elle était encore plus sensible qu’un albinos à ses rayons. D’ailleurs elle allait pouvait se servir de cette excuse. Et du faite qu’elle ait voyagée toute la nuit pour rejoindre son père pour pouvoir dormir aujourd’hui. Mais elle avait encore du temps avant que le soleil ne se lève et elle comptait en profiter.
Arrivée dans l’appartement elle dégagea sa main de celle de Jonas.
« - Tu as du jus d’orange ? Je veux de jus d’orange, s’il-te-plais papa. »
Et sans attendre de réponse elle se précipita vers le frigidaire, trouva une brique de jus d’orange et ouvrit toute les portes de placards et les tiroirs de la cuisine à la recherche d’un verre. Ne l’ayant pas trouvé en bas elle grimpa en équilibre précaire sur un meuble pour atteindre les rangements en hauteur.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Certainement dans sa boutique
❝ POINTS : 29

MessageSujet: Re: Crep strep [PV: Jonas] : Sam 25 Avr - 12:00



Creep Strep




Jonas fit un grand sourire en voyant la petite moue disparaitre aussi rapidement qu'elle était apparue sur le visage de Lilith, il était content de savoir que cet événement n'avait pas été trop choquant pour elle. Après tout il savait bien que de telles scènes pouvaient avoir un impact très, très négatif sur les gens et surtout les enfants comme la petite fille qui lui faisait face. Il attrapa donc sa petite main après lui avoir proposé de lui faire découvrir son appartement et surtout, sa future maison, et la tira joyeusement dans les escaliers qui menaient à l'étage. Les marches de bois grinçaient légèrement au passage du fleuriste et de la fillette, cela faisait bien longtemps qu'elles regardaient les habitants de ce bâtiment aller et venir et elles chantaient avec allégresse la nouvelle venue.

À peine arrivé à l'étage la petite main échappa à l'emprise de l'albinos et la fillette s'agita comme une petite pile électrique à la recherche de... Jus d'orange ? Encore quelque chose pour lui donner encore plus d'énergie ! Mais Jonas la comprenait bien c'était tellement bon et lui aussi en avait bien besoin à cause de son réveil plus que matinal. Mais en avait-il seulement ? Oui une petite brique devait bien se balader dans un placard. Il suivit donc du regard la petite silhouette disparaitre instinctivement dans la cuisine avant de se lancer à sa poursuite, son grand sourire toujours fiché le visage. Pénétrant à son tour dans la pièce il put assister à un spectacle qui lui arracha un long rire, Liliana était en train de fouiller, ouvrir, explorer toutes les portes et autres placards à sa portée. Une fois qu'elle eut fini son tour du niveau inférieur, elle trouva un moyen peu sur de s'élever jusqu'aux autres rangements.

Se forçant à s'arrêter de rire pendant un instant le fleuriste alla attraper son petit singe pour qu'il ne tombe pas et la portât quelques instants comme un gros sac à patates sous le bras. Une fois qu'il fut un peu éloigné des meubles il enclencha la transformation super megazord et l'installa sur ses épaules pour qu'elle puisse atteindre sans difficulté les plus hauts placards. Il s'amusa à ne pas l'emmener ou elle le voulait pendant quelques instants avant de la guider jusqu'au bon endroit pour qu'elle attrape le jus d'orange. Ensuite il fit doucement descendre et lui tira une chaise pour qu'elle s'asseye si l'envie lui prenait pendant qu'il allait chercher deux verres et une plaque de glaçon dans le réfrigérateur. Une fois tous les ingrédients récupérés il s'installa à la petite table et servit la boisson.

Il vida le sien presque cul sec et se resservit tout en lâchant un long soupire de joie, c'est vrai que c'était vraiment bon le jus d'orange.

« Bon, bon... Va falloir que je fasse un peu de ménage pour te préparer une chambre toi ! D'ailleurs il faudrait que tu me rendes un service pendant que je ferai ça, tu sais c'est moi qui m'occupe de la boutique en bas et pendant la journée y a pleiiiin de gens qui viennent. Enfin, peut-être pas plein mais beaucoup. Et si je fais du rangement je pourrai pas m'occuper d'eux alors est-ce que ça te dirait de rester en bas pour les accueillir ? »

Brillante idée n'est-il pas ?

© Dragibus

_________________

Best Avava:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Dans la nuit profonde
❝ POINTS : 916

MessageSujet: Re: Crep strep [PV: Jonas] : Sam 2 Mai - 13:35

Lilith ouvrait le premier placard du haut lorsqu’elle se sentit soulever dans les airs.
« - Hééé ! »
Protesta-t-elle quand Jonas la porta hors d’atteinte des rangements. Elle se débâtit de manière totalement inefficace en battant des pieds dans le vide puis finit par se retrouver juchée sur les épaules du fleuriste.
« - Ouaii ! Amène-moi là bas. Non pas par là ! Pas par là ! Maieuuuh. Non ! Je veux le jus d’orange !! Plus près ! Alléééeuuh. »
Il la trimbala dans toute la cuisine tandis qu’elle protestait vivement et riait aux éclats alternativement. Ce petit jeu dura jusqu’à ce que la fillette attrape la brique et qu’il la dépose devant la table. Elle s’assit sur la chaise qu’il lui avait tirée et posa le jus d’orange devant elle. Jonas revient avec deux verres et la servit. Elle commença à siroter tranquillement son verre pendant que le fleuriste lui faisait une proposition complètement absurde et irréalisable. Même si dans l’absolu elle pouvait rester éveillé le jour ce n’était pas simple. Elle se sentait mal le jour, de plus en plus au fur et à mesure qu’approchait le midi solaire. Elle avait dû beaucoup plus de mal à jouer son rôle et elle avait le regard totalement éteint. Et puis je n’allais pas vendre des fleurs, j’étais tout de même un terrible vampire et les terribles vampires ne vendaient pas de fleurs. Mais ils pouvaient porter des robes roses ? Si c’est pour piéger leurs victimes ils peuvent. Mouai… si tu le dis.
« - Mais j’ai voyagée toute la nuit. J’ai dû attendre que la madame elle dorme et puis je suis retournée chez moi, je n’avais pas les clés mais ma maman elle les cache derrière la sonnette. Mais chut il ne faut pas le dire. Tu le diras pas, hein ? Tu le diras pas que je te l’ai dis ? Sinon ma maman elle dit que les méchants voleurs ils peuvent entrer chez nous et aussi que qui sais ce que ferait monsieur Richart déjà qu’il lit les courriers de tout les voisins.»
Et bla et bla et bla. Lilith était repartit dans un monologue sans intérêt.
« - Mais j’ai fais une nuit blanche comme les grands. Alors je suis fatiguée mais je peux dormir n’importe où c’est pas grave. »

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Certainement dans sa boutique
❝ POINTS : 29

MessageSujet: Re: Crep strep [PV: Jonas] : Dim 10 Mai - 15:24



Creep Strep




Aaaah ! Il n’y avait pas pensé à ça Jonas ! Il n’avait pas pensé que la petite pourrait avoir besoin de dormir ! Quel père indigne il fait mais on peut lui pardonner, il va réussir comme tous les papas du monde à trouver une autre solution. Tout d’abord il écouta attentivement la longue –et un peu inutile- réponse de la fillette tout en se réservant un verre de jus de fruit. Il acquiesça plusieurs fois pour bien montrer qu’il comprenait le problème, qu’il ne parlerai à personne des clés et surtout pas à monsieur Richart. C’est sur qu’il surjouait un peu son intérêt mais c’est important de faire attention à ce que disent les enfants ne pensez-vous pas ? En tout cas c’était son premier matin à s’occuper de sa nouvelle fille donc il allait essayer de ne rien faire trop de travers.

Cette situation lui rappelait comment son propre père adoptif l’avait recueillit, aujourd’hui il lui ressemblait un peu plus et le fleuriste était sur que de là-haut il était fier de lui. Du moins il espérait. Pour en revenir à la petite et à la fameuse question « mais qu’est ce qu’on fait ? », et bien… Liliana y avait déjà à moitié répondu. Si elle ne pouvait pas du tout s’en occuper et qu’elle se fichait bien d’où est ce qu’elle aller retrouver ses rêves de petite fille, Jonas pouvait bien lui proposer de dormir dans son lit. Préparer la nouvelle chambre pourrait ainsi attendre le week end, en faisant comme les japonais et en utilisant une grosse couette comme matelas il pourrait tenir la semaine pendant que la petite utiliserait son lit. En plus il avait toujours voulu essayé de dormir sur un futon ! On en voit dans les mangas ou les films mais comme il habite aux états unis ce n’est pas tous les jours qu’on en voit en vrai !

« Pas de soucis tu vas pouvoir dormir… dans mon lit dans ce cas ! Ca te va ? J’espère, il est très confortable ! Je m’occuperai de te préparer un chambre ce week end, comme ça j’aurai tout mon temps. »

Bon il ne lui manquait plus que de préparer le tout, sortir sa grosse couette d’hiver qui lui servirai d’ersatz de futon et de se faire un petite place sur le sol. Un peu comme le chaton qu’il avait recueillit, d’ailleurs il faudrait lui trouver un nom le pauvre. Et puis soudain Jonas se souvint que juste à côté de son lit se trouvait un coffre contenant tout son matériel de Joker et qu’il avait plutôt intérêt à le cacher avant que la petite aille dormir. Surtout qu’il ne voulait pas qu’elle se blesse encore, il était particulièrement fier de tranchant de ses jouets alors il ne fallait surtout pas qu’elle y touche.

« Tu reste là encore un peu le temps que je te prépare tout ça, ok ? »


© Dragibus

_________________

Best Avava:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Dans la nuit profonde
❝ POINTS : 916

MessageSujet: Re: Crep strep [PV: Jonas] : Sam 16 Mai - 0:01

La fillette fit un large sourire et hocha vigoureusement la tête pour accepter la proposition.
« - Oui papa. »
Elle n’allait tout de même pas refuser l’occasion de s’approprier la chambre de maitre. La fillette s’était pointée devant l’appartement de Jonas à une heure tout à fait indécente le tirant de son sommeil. Venant pour lui jouer un sale tour et désormais elle s’apprêtait à lui piquer sa chambre. Mais elle ne ressentait pas le moindre remord. Pour les humains ce genre de gestes relevait de la simple politesse et la petite vampire le savait mais elle en ressentait tout de même une certaine satisfaction. Après tout Lilith même si elle était assez sûre d’elle-même et arrogante pour ne pas ressentir le besoin d’afficher son pouvoir à tout-va elle restait une maîtresse vampire et par conséquent une créature territorial et dominatrice. Je ne suis pas certaine de savoir si c’est une critique ou un compliment…  Mais cela, comme tout le reste de sa réelle personnalité, elle le dissimulait sous l’apparence joviale de ses différents rôles.
« - Tu reste là encore un peu le temps que je te prépare tout ça, ok ? »
Il disait  vouloir préparer tout ça. Cela signifiait certainement qu’il avait des choses à planquer. Comme son matériel de joker, Lilith non plus n’aurait pas voulu qu’une gamine qui répète au premier venu où se trouveraient les clés de chez sa maison connaisse le moindre de ses secrets. Mais si elle se retrouvait dans une telle situation Lilith tuerait ce petit témoin gênant, le changerais en vampire pour qu’il ne puisse désobéir à ses ordres, le terroriserait ou trouverait un quelconque moyen de le faire taire. Elle avait déjà fait ce genre de choses.  Je vous ai déjà dit qu’elle était un monstre sans âme ?
En tout cas elle n’était certaine pas du genre à laisser les choses au petit bonheur la chance.
« - Je peux t’aider, hein ? Je peux ? »
En disant ses mots elle s’était levée et sautillait désormais autour de la table.
« - Mais tu veux du temps de cacher tes pornos ? Hein ? »
Demanda-t-elle de l’air innocent d’une gamine répétant tout ce qu’on lui dit sans en connaitre la réelle signification. Essayer d’embarrasser Jonas était marrant et c’était surtout la principale de son petit jeu actuelle.
« - Kitty elle dit que ce son des livres pour les grands mais maintenant que j’ai fait une nuit blanche je suis une grande aussi, hein ? Hein ? »
Elle continua à sautiller et se dirigea vers la chambre, ou plutôt elle alla ouvrir une porte au hasard puisque n’étant jamais venu elle ne savait pas encore comment été disposée les différentes pièces de l’appartement. Enfin elle n’en savait que ce que lui avait apprit les plan de construction de la bâtisse, oui elle les avait cherchés, étant immortelle elle avait parfois ce genre de temps à perdre. Sa première tentative fut tout de même un échec mais sans se décourager elle se dirigea vers la seconde porte.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Certainement dans sa boutique
❝ POINTS : 29

MessageSujet: Re: Crep strep [PV: Jonas] : Mer 20 Mai - 20:25



Creep Strep




Jonas avait espéré, en vain, que la petite obtempère tranquillement et farfouille un peu partout dans la cuisine pendant que lui pourrait ranger tel un ninja son matériel de super héro. Mais non, bien sur qu’il ne pouvait pas et ce n’était pour lui déplaire. Il adorait déjà voir la petite silhouette s’agiter dans tout les sens, c’était vraiment très drôle puisqu’il avait l’impression de se voir en miniature. Alors autant lâcher l’affaire et faire passer ça pour un je… Quoi ? Il venait bien d’entendre le mot « porno » dans la bouche d’une petite fille de dix ans ? (cette phrase est dégelasse) C’était révoltant ! On n’avait pas le droit d’apprendre ce genre de mot à une chose aussi mignonne que sa petite Liliana ! Il fit une drôle de tête quelques instants avant d’éclater de rire en entendant l’explication de la petite. Elle était beaucoup trop drôle.

Ce moment d’inattention lui couta cher, très cher. Lilith en profita pour s’éclipser de la cuisine pour trouver la chambre de son nouveau papa, c’était normal après tout vu qu’elle allait y dormir. Jonas, après quelques secondes de latence, se lança à sa poursuite. Elle avait déjà ouvert une porte ! Elle était rapide et en plus elle s’apprêtait à ouvrir une nouvelle porte, cette porte.

« Non pas cette porte ! » s’exclama-t-il

Ne vous inquiétez pas, c’était uniquement une feinte afin de la ralentir. En effet elle s’apprêtait à ouvrir la porte de la salle de bain et non pas celle de sa chambre. Elle avait apporté sa brosse à dents au moins ? Ce n’était pas le moment de penser à ça voyons ! L’albinos utilisa les précieuse seconde qu’il venait de grappiller pour se jeter vers la porte de sa chambre et s’enfermer rapidement dedans. Bizarrement il eut l’impression que la petite arrivait presque à le rattraper alors qu’il était censé être un joker, peut être était-elle elle aussi une futur héroïne ? SUPER VITESSE ! Mais non il se faisait des idées…

Il verrouilla la porte de sa chambre avant de se précipiter vers son coffre, ou est ce qu’il allait bien pouvoir le mettre ?

« Ahah ! comme ça je vais avoir le temps de toooout cacher ! »

Vite il avait besoin d’une idée ! Et il jeta le coffre qui n’était ni trop grand, ni trop lourd dans sa penderie sans prendre de gant histoire de pas faire durer le jeu trop longtemps.



© Dragibus
[/quote]

_________________

Best Avava:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Dans la nuit profonde
❝ POINTS : 916

MessageSujet: Re: Crep strep [PV: Jonas] : Dim 24 Mai - 20:11

« - Non pas cette porte ! »
Ah ah ! Alors c’était ici ! Jonas croyait peut-être que la fillette allait obéir mais bien au contraire il venait de lui indiquer ce qu’elle cherchait. Pleine de confiance elle ouvrit à la volée la porte de la … salle de bain ? Pourquoi la salle de bain ? Avait-il aussi des choses à cacher dans sa salle de bain ? Une douche, un évier, les toilettes et un placard, il ne semblait rien y avait de spéciale par ici.
Du coin de l’œil Lilith vit l’humain s’élancer vers une autre pièce. Il l’avait eut ! Pendant qu’elle se demandait quel sombre secret pouvait bien dissimuler cette salle de bain il l’avait distancé sur le trajet de ce qui devait réellement être la chambre. Elle réagit à l’instinct et le poursuivit, prise par le jeu elle ne se rendit même pas compte qu’elle allait trop vite pour une fillette ordinaire. Mais il avait prit une trop grande avance et la porte se referma sous son nez, si proche qu’elle évita de justesse de se la prendre en pleine face. L’enfant  recula d’un pas et fixa le bois d’un air agacé.
« - Ahah ! comme ça je vais avoir le temps de toooout cacher ! »
Lilith n’écouta qu’à peine la voix de l’autre côté. Elle n’allait certainement pas lui laisser le temps de faire quoi que ce soit. Dans un craquement le petit poing traversa la porte. Croire qu’un si faible obstacle arrêterait un vampire, était une grave erreur, même lorsqu’il s’agissait d’un tout petit vampire sa force n’en était pas réduite pour autant. Une porte en sorbier ou aubépine l’aurait bien plus ralentit – ou pas j’aurais défoncé le mur – mais ce n’était pas le cas de celle-ci.
Le battant se fendit dans toute sa longueur en suivant le sens du bois. Des deux moitiés l’une resta accrochée aux gonds, la petite fille s’effaça pour éviter l’autre moitié qui s’étant délogée de l’encadrement et se fracassait sur le sol de l’appartement. L’enfant réapparue par l’ouverture ses yeux rouges luisant scrutant l’intérieur de la pièce. Ils se fixèrent rapidement sur l’armoire encore béante et le coffre qui en dépassait puis sur l’humain.
« - Oups… »
Oups ? C’était le moins qu’on pouvait dire, Lilith venait tout de même de défoncer une porte. Entre ça et ses yeux elle était complètement sortit de son rôle. Les pupilles de la vampirette reprirent leur couleur gris pâle.
Elle avait mal à la main ce qui n’était pas étonnant puisque celle-ci était incrustée d’échardes plus au moins grosse. En même temps il fallait s’en douter quand on commençait à défoncer des portes à mains nues.
« - Il semblerait que je me soit un peu trop prise au jeu et que je me sois emportée. »
Elle commença à retirer les éclats de bois enfoncés dans sa chaire.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Certainement dans sa boutique
❝ POINTS : 29

MessageSujet: Re: Crep strep [PV: Jonas] : Mar 26 Mai - 21:04



Creep Strep




Crac ! Boum !

Deux bruits qui s’enchainèrent, deux bruits si distincts de ce qu’il se passait d’habitude lors d’une course poursuite entre un pôpa et sa fille. Bon généralement le pôpa ne s’enfermait pas dans sa chambre sans laisser aucune chance à la petiote de pouvoir rentrer, mais là c’était différent ! Après tout elle risquait de se blesser avec ces couteaux ! Mais bon tout ça n’empêchait pas d’avoir un regard un peu hagard, médusé sur ce qui venait de se passer,  ce n’était pas tout les jours que l’on assisté à la destruction de sa porte. Il était figé dans la position qu’il avait pris pour lancer le coffre dans la grande armoire, le regard rivé sur la pauvre petite. C’est sur qu’elle devait s’être fait mal avec toutes ces épines de bois planté dans sa main. Satanée vieille maison ! Il devrait aussi penser à vérifier l’état des porte, le fleuriste ne voulait pas qu’un bâtant de bois s’écrase sur sa fille.

Il ignora complètement les quelques mots de la fillette mais réagit presque instantanément lorsqu’elle commença à toucher à ses blessures. Il avait bougé vite, bien plus vite que les papas normaux mais il n’était pas tout à fait normal non plus, et avait attrapé la petite main avant qu’elle n’aggrave son cas. Il ne savait pas ce que ça faisait d’avoir mal, il ne voulait pas savoir, mais il savait que c’était tout sauf agréable après avoir vu beaucoup de gens souffrir. Il traina donc Liliana jusqu'à la salle de bain, l’empêchant de toucher aux échardes et tentant de la rassurer comme il pouvait. Quelques petits mots comme « tout va bien » ou encore « tu es une grande, tu ne pleurs pas » lui donnait l’impression de la soutenir du mieux qu’il pouvait avant de pouvoir s’occuper vraiment d’elle.

Arrivé dans la salle de bain il lui demanda de ne pas bouger pendant qu’il trifouillait dans le petit placard à la recherche de quoi panser les petits plaies. Une fois bien équipé il demanda à Lilith de lui montrer sa main et il commença son œuvre. C’est sur qu’il était doué pour détruire mais il le faisait avec dextérité et c’était cette même dextérité qui lui permettait aussi de s’occuper de petit soucis comme celui-là. Tout doucement, faisant bien attention de ne pas laisser des morceaux dans les chairs de la petite main si gracile, Jonas débarrassa le corps de sa fille des intrus.

« Rhaaaa ça m’énerve ! Je ne pensais que cette porte était si fragile je suis désolé Lilith »

Certes il n’était pas au bord des larmes pour s’excuser parce qu’il devait être un papa fort, mais rapidement il commença à se perdre dans ses excuses. Et pendant ce temps il continuait à bien vérifier que tout allait bien, il lui fit un petit bandage sur la main pour arrêter le saignement et, fier de son travail, l’emmena de nouveau dans sa chambre sans jouer à chat cette fois.

« Bon j’espère que ça va aller pour ta main mais regarde ! C’est ici que tu va dormir ! Par contre si tu veux dormir aujourd’hui la lumière risque de te gêner un peu à cause de la porte mais si tu veux on fermera tous les volets. »



© Dragibus

_________________

Best Avava:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Dans la nuit profonde
❝ POINTS : 916

MessageSujet: Re: Crep strep [PV: Jonas] : Mer 27 Mai - 0:18

Humain stupide. Lilith le savait depuis longtemps, les humains ne voyaient que ce qu’ils souhaitaient voir. Les yeux rouges et la force surhumaine n’avaient même pas intrigué l’homme face à elle. Il ne semblait pas avoir vu ses yeux et trouva lui-même une explication plus ou moins rationnelle expliquant qu’elle ait fait des confettis avec sa porte de chambre. La faute fut ainsi rejetée sur le pauvre morceau de bois soi-disant trop fragile. Jonas entraina la petite jusqu’à la salle de bain et se répandit en excuse essayant en même temps de la rassurer. Qu’il ne s’inquiète pas, il n’y avait aucune chance qu’elle pleur. Même si en bonne comédienne la fillette pouvait montrer les plus beaux yeux de chien battu, renifler, sangloter et gémir autant qu’elle le désirait, les larmes étaient physiologiquement impossibles à provoquer. Les vampires, naturellement déshydraté, ne s’amusaient pas à gâcher ainsi leurs liquides. Une des conséquences étaient que ces êtres immortels ne supportaient pas l’ail, ils leurs piquaient affreusement les yeux sans qu’aucune larmes ne puisse nettoyer cela.
La fillette ne pleura donc pas et ne fit aucune démonstration grandiose pour exprimer sa douleur. Elle avait certes mal mais elle était tout de même un terrible vampire ayant connu bien pire situation en comparaison des quels quelques épines ne représentaient rien du tout. Pour autant, elle n’en démenti pas son nouveau papa. Le laissant soigner sa main. Elle resta silencieuse le temps que dura l’opération, n’ayant pas grand-chose à dire. Elle observa le sang sur sa main et cela lui donnait soif, les éclats de bois s’étaient enfoncés plus profondément qu’elle l’avait d’abord cru, assez pour faire saigner un vampire mais les plais les plus grave s’étaient et réalités vite refermées et de trainés rouge il ne restait que des traces. Elle regarda tout de même avec un certain mécontentement Jonas les nettoyer, il gâchait toujours le sang de façon inconsidéré. Lorsque le bandage fut bien mit en place les deux jokers retournaient à la chambre.
Lilith avait vu que le ciel commençait à s’éclaircir, elle n’avait plus beaucoup de temps pour jouer avec Jonas, enfin elle pourrait surement continuer au soir venu. Elle décida tout de même de profiter de ces derniers instants de nuit avant de s’endormir.
« - Oui, papa, je voudrais bien. »
Puis à peine sa réponse donné elle couru dans la chambre et se mit à sauter sur le matelas qui rebondissait de manière tout à fait honorable. Elle rit jusqu’à ce qu’une de ses cabrioles la fasse dégringoler au bas du lit, elle lâcha un "outch !" et rit de nouveau. Ainsi l’air de rien, elle avait minutieusement calculée son coup et se retrouvait face à l’armoire toujours béante.
« - J’ai trouvé ! C’est ça que tu voulais cacher ! »
Elle se redressa et tira sur le coffre qui s’ouvrit et déversa son contenu sur le sol.
« - Oh ! Il y a plein de couteau ! Pourquoi ils sont là ? Hein ? Tu te fais des tartines en cachette dans ta chambre ? Ma maman elle veut pas que je fasse ça, elle dit que je risque de faire des tache sur mes vêtements. Tu as caché aussi ta veste parsque t’y a fait une tache de confiture ? »
Lilith attrapa la veste pour l’inspecter, elle l’a tourna dans tout les sens et déclara.
«  - Il n’y a pas de tache. Oh c’est quoi ça. Un masque… Il n’y a pas de tache non plus mais on dirait un costume… J’ai vu le même costume à la télé. »

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Certainement dans sa boutique
❝ POINTS : 29

MessageSujet: Re: Crep strep [PV: Jonas] : Lun 1 Juin - 21:21



Creep Strep




Jonas avait été soulagé en voyant la petite Liliana repartir de plus belle une fois sa blessure pansée. Vraiment, elle ne tenait pas en place. Elle venait de repartir vers la chambre et le fleuriste rangeait la bouteille de désinfectant qu’il avait sortie tout en repassant à la porte. Elle devait vraiment être mal en point céder comme ça, Lili avait de si petit bras pourtant. Enfin, il pensait à des choses bien futiles et le problème majeur qui avait conduit à ce petit incident lui était totalement sorti de la tête. Ce n’est que lorsqu’il entendit la chute de la fillette qu’il se rappela qu’il était en train de cacher son coffre. Trop tard.

Le cri de victoire da la petite lui parvenait alors qu’il se précipitait une nouvelle fois pour la rejoindre. Il l’avait entendu sauter sur le lit, elle avait du tomber (rien de très grave) et s’était retrouvé le nez droit devant la caisse comme par magie ! Malédiction ! Le contenu se retrouvait déversé sur le sol et le joker paniqua un peu. C’était bien la première fois que ça lui arrivait donc il ne savait pas trop quoi faire. Cependant les réflexions enfantines de sa petite le rassurèrent un peu… jusqu'à la mention de la télé.

Bon, il avait commencé par ramasser les diverses petites lames pour que la petite demoiselle ne se blesse pas de nouveau tout en hochant nerveusement la tête avec un air embarrassé. Le tout étant seulement à moitié feint. Il avait très rapidement fait le compte et pendant qu’elle sortait le masque et la veste pleine d’étuis il les replaçait dans le coffre un peu n’importe comment. Par contre lorsqu’elle mentionna cette histoire de télé il s’arrêta net. Il était passé à la télé ? Cette simple idée résonnait dans sa tête comme une grande annonce. C’est carrément cool non ? Il est vrai qu’il ne regardait pas beaucoup la télé et les seules fois ou il avait vu des héros sur le petit écran c’étaient les légendes.

« Ah bon ? Peut-être… » il attrapa le masque et l’enfila rapidement « Bouh ! »

Il avait bien envie de se lancer à sa poursuite pour jouer mais malheureusement le masque était assez mal placé, donc au moment même ou il se levait il se prit les pieds dans sa veste et se retrouva le nez contre-le-masque-contre-le-sol. Il mit quelques seconde avant de se remettre en tailleur devant sa fille et de l’attraper au niveau des épaules.

« Bon d’accord j’avoue tu m’a vue à la télé donc comme tu as vu ma cachette secrète je vais te dire un secret. » il s’approcha de son oreille et lui chuchota « En vrai je suis un super héros, un Joker. Comme tu l’as vu à la télé, mais c’est un secret d’accord ? »

Il n’attendit pas la réponse et il sauta pour se remettre debout et poussa Liliana dans son lit.

« Aller, tu dois être fatigué je vais te laisser tranquille. S’il y a un problème cris ! Je viendrai te secourir comme un super papa ! »


© Dragibus

_________________

Best Avava:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Dans la nuit profonde
❝ POINTS : 916

MessageSujet: Re: Crep strep [PV: Jonas] : Mer 24 Juin - 22:07

Lilith laissa Jonas récupérer son costume et se mit à rire lorsqu’il s’affala par terre.
« - Bon d’accord j’avoue tu m’a vue à la télé donc comme tu as vu ma cachette secrète je vais te dire un secret. En vrai je suis un super héros, un Joker. Comme tu l’as vu à la télé, mais c’est un secret d’accord ? »
La fillette écouta attentivement le secret du justicier. Puis elle battit des mains et s’exclama.
« - Ooh ! Oui, promis ! Je dirais rien. »
Puis elle fit le signe de la fermeture éclaire soudant ses lèvres puis de la clé qui ferme le cadenas et qu’on jette par-dessus l’épaule pour sceller le secret à tout jamais.
Mais elle aurait été Jonas elle aurait tout nié en bloc. Il était assez périlleux de confier ses secrets à un enfant. Enfin elle s’en fichait un peu de quelqu’un sache son identité (quoique parfois ça permettait de faire de bien bonne blague). Mais si elle avait voulu préserver son identité elle aurait tout nié en bloc.
« - Aller, tu dois être fatigué je vais te laisser tranquille. S’il y a un problème cris ! Je viendrai te secourir comme un super papa ! »
L’enfant avait largement eut le temps d’anticiper l’action du joker mais elle poussa un cri de surprise simulé. Puis bailla avec ostentation. Elle se redressa seulement pour retirer ses chaussures et alla se glisser encore habillée dans les couvertures. Sa valise était encore au pied de l’escalier mais aller la chercher pourrait attendre, comme le faite de se mettre en pyjama. De toute façon le concept du pyjama est totalement débile. Quel est l’intérêt d’avoir des vêtements exprès pour dormir ?
Lilith savait s’adapter, au travers des siècles elle avait put accepter et apprécier les inventions, les nouvelles technologies et l’évolution du monde. Malgré son âge réel elle était tout à fait capable de se servir de la technologie aussi bien que les humains nés à cette époque, elle avait même des jeux des consoles. Toutefois il arrivait que certaine choses la trahisse ; comme ne pas comprendre l’utilité du pyjama.
« - D’accord. Bonne journée papa. »
Et sur ses mots et un dernier bâillement elle enfonça sa tête sous la couette.

HRP ::
 

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Certainement dans sa boutique
❝ POINTS : 29

MessageSujet: Re: Crep strep [PV: Jonas] : Mer 1 Juil - 11:42



Creep Strep




Après toutes ces violentes péripéties tout retrait enfin dans l’ordre ! La fillette qui s’était soudainement invitée dans sa vie était bien au chaud sous la couette, certainement épuisée. Elle s’était diablement bien intégrée dans la maison du fleuriste, chapeau. Jonas sortit donc de sa chambre à pas de loup, éteignit la lumière et ferma la… ah non. C’est vrai qu’il y avait aussi ce problème à régler désormais. Mais c’était pas bien grave ! L’albinos s’éclipsa du cadre de la porte manquante après tout en chuchotant un petit « Fais de beaux rêves. » à l’attention de Liliana.

Après ça il retourna dans la cuisine vider ce qui restait de la bouteille de jus d’orange, histoire de faire le plein de vitamine C et de se mettre en forme. Il croisa le dernier habitant de la maison que tout ce grabuge avait du réveiller, le petit chaton qu’il avait recueillit pendant le noël dernier était confortablement installé sur la table. Il ronronnait doucement pendant que les rayons du soleil levant réchauffaient son petit corps. Jonas le caressa quelques seconde, lui gratta la tête et le ventre comme la petite créature l’aimait.

« Il y a quelqu’un de nouveau à dans la maison, là elle dort mais je compte sur toi pour lui souhaiter la bienvenue à son réveil. »

Un, deux, trois, quatre vers de jus de fruit enfilé l’un après l’autre toujours plus vite. Il était prêt à démarrer sa journée de travail et bizarrement il était heureux, plus que d’habitude je veux dire. Il descendit les escaliers en évitant de faire trop de bruit, remarqua la valise de Lilith et la remonta. Peut être qu’elle aurait envie de prendre quelque chose dedans à son réveil. Tac ! Une autre bonne chose de faite ! Il redescendit une énième fois les marches de bois avant de tourner le petit panneau « Come in ! We’re open ! » sur la porte de sa boutique.


© Dragibus

_________________

Best Avava:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Crep strep [PV: Jonas] :

Revenir en haut Aller en bas

Crep strep [PV: Jonas] :

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroe's SUP :: La ville :: Les vieux quartiers :: Le quartier résidentiel :: Maison & Boutique de Jonas-
Partenaires
bouton partenariat

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com