.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Partagez|

Gwenaëlle - Don't cross paths with a black cat

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Message
❝ LOCALISATION : Là où on ne va pas la déranger
❝ POINTS : 28

MessageSujet: Gwenaëlle - Don't cross paths with a black cat Dim 24 Mai - 17:58



étudiants


It never ends…

ROWE Gwenaëlle
____________________________________________________________________
Does this world even needs me?


❝ Âge : 11 ans
❝ Sexe : Féminin
❝ Origine : Sino-américano-française.
❝ Race : Humaine
❝ Orientation : Non définie
❝ Job d'étudiant : Aucun
❝ Statut social : Classe moyenne
❝ Situation amoureuse : Célibataire
❝ Nombre d'année scolaire : Aucune


Caractère
____________________________________________________________________
So, why won’t you just give up? You’ll fall asleep and won’t wake up.

/!\ Je met un trigger warning just au cas où vous seriez sensibles vis à vis de certains topics /!\

À genoux sur le sol, ses yeux bouffis par les larmes qu’elle avait versées, Gwenaëlle n’avait plus la force de se relever tant les membres de son petits corps étaient endoloris. Une fois de plus elle avait été ridiculisée, battue par ses camarades. À chaque jour l’enfant était victime de leurs brimades. Sa malchance légendaire lui attirait constamment des ennuis peu importe le contexte, et comme elle s’étendait même à ceux et celles autour d’elle, personne n’osait l’aider, lui tendre la main pour la sortir de cette enfer duquel elle était prisonnière, afin de ne pas être touché par cette « malédiction ». Incapable d’établir des liens durables, elle n’était rien d’autre qu’une gamine solitaire, détestée par ses pairs en raison de ses différences. Elle aussi en était venue à se détester et même à se sentir coupable d’être venue au monde à cause de toute la haine que son insignifiante existence faisait naître. Elle saisit sa poitrine à deux mains alors que son rythme cardiaque s’accélérait. Repliée sur elle-même, isolée, chétive, Gwen était la proie parfaite pour le monstre qu’était l’anxiété. Il était perché sur son épaule à chaque instant, la poussant à remettre en question la moindre de ses actions. Souvent elle se retrouvait à la merci de terribles crises de panique, et c’était justement ce qui était en train d’escalader à l’instant. Elle respirait difficilement en essayant de se calmer. Envahie par la peur, elle couvrit ses oreilles, non pas celles de chaque côté de sa tête, mais celle à l’apparence féline placée sur le dessus de son crâne. Ses sens déjà bien plus développés que la moyenne était décuplés par la peur, même le plus discret des bruits l’agressaient, elle fixait le sol devant elle en tremblant. Les craintes se multipliaient, faisant déborder son petit cerveau. Elle ne pouvait dire combien de temps cette crise de panique durerait, mais elle était certaine que tenter de résister était inutile; elle devait attendre que ça passe. Laisser le monstre prendre le contrôle était le seul moyen de l’apaiser…du moins pour un certain temps.

Après s’être ressaisie, Gwenaëlle se souleva difficilement et entreprit la marche jusqu’à la maison. Lorsqu’elle franchit la porte, sa mère fut alarmée de la voir couverte de blessures et se précipita vers elle pour l’enlacer et obtenir une explication. Gwen afficha un faux sourire et elle inventa une histoire pour justifier son était, un truc comme quoi elle aurait trébuché et déboulé une côte en sur le chemin du retour, et sachant à quel point elle était maladroite, sa mère la crut. Mentir, c’était la seule chose à la qu’elle elle était douée. Elle n’était pas honnête, ça elle le savait, mais c’était nécessaire pour ne pas semer l’inquiétude chez les gens à qui elle tenait. Gwenaëlle savait comment cacher sa douleur, ses idées noires et son manque d’intérêt pour la vie. Si elle ne parlait pas de ses problèmes, c’était à la base car elle croyait pouvoir y remédier d’elle-même, mais elle avait eu tort, et même à ça, elle continuait de porter le masque.

Gwen monta les escaliers et se dirigea vers la salle de bain au deuxième étage. Elle barra la porte et monta sur le marchepied placé devant le lavabo afin que la fillette puis l’atteindre facilement malgré sa petite taille. Elle regarda son reflet dans le miroir. Sa joue rougie et enflée par les coups de poings, ses yeux jaunes identiques à ceux d’un chat, sa paire d’oreilles supplémentaires et son faux sourire. Elle détestait voir ça. Gwenaëlle sentit monter l’envie de tabasser la réflexion qui la fixait comme pour la narguer, mais au lieu d’étamper son petit poing dans le miroir, elle agrippa une lame de rasoir reposa au fond d’un ver sur le bord de l’évier. Elle regarda la lame, quelques larmes coulant sur ses joues alors que son imitation de sourire se dissipait pour laisser place à une expression neutre, puis elle souleva sa manche, révélant de multiples cicatrices, certaines fraiches, d’autres anciennes. Elle apposa le tranchant de l’objet métallique contre sa peau, puis en effectuant un mouvement latéral rapide, elle fit apparaître une coupure nette mais pas trop profonde sur son avant-bras. C’était douloureux, un liquide rouge coulait de la plaie, mais Gwen en avait besoin pour canaliser ses sentiments. Elle engourdissait la douleur morale en la substituant par une douleur physique.



❝ Particularités : Partiellement transformée en chat de manière permanente, une paire d’oreilles se dresse sur le haut de sa tête. Elle a aussi des yeux jaunes et des dents légèrement pointues. Elle cache au mieux de ses capacités les cicatrices sur ses avant-bras, laissées par ses nombreuses séances d’automutilation.
❝ Tics et manies : Gwen se mutile, c’est malsains, ça elle le sait, mais elle ne peut s’empêcher de le faire.

❝ Passions : La lecture, probablement. Elle ne sait pas trop.
❝ Phobies : Gwenaëlle est une vraie chochotte, elle peut donc avoir peur de tout et rien, par contre, il est absolument impossible qu’elle s’approche d’un plan d’eau.

❝ But : Vivre un jour de plus, just pour voir le soleil se lever de nouveau...
❝ Rêve : Trouver la lumière au bout du tunnel.


Identité secrète ❝ Bad Luck
____________________________________________________________________
The harbinger of misfortune.


❝ Origine : Fantastique
❝ Don : Bakeneko
Dans le folklore japonais, le bakeneko est une créature ayant l’apparence d’un chat possédant l’habilité de prendre forme humaine. Dans le cas de Gwen, c’est l’inverse, elle est une humaine qui peut prendre la forme d’un chat, en plus de posséder quelques autres pouvoirs associés à cette créature, enfin, par « pouvoir », on sous-entend la capacité qu’à le bakeneko à être porteur de malheur. La couleur du pelage de la forme animale de Gwenaëlle, un noir pur, ne fait que renforcer cette caractéristique car aux yeux des superstitieux, les chats de cette couleur amènent la malchance à ceux croisant leur route. Elle manipule également le feu; selon la légende, les bakenekos terrorisaient les foyers en se servant de cet élément. Elle serait soi-disant capable de réanimer un corps sans vie en lui sautant dessus, mais seulement quand elle a la forme d’un chat, ou bien de prendre l’apparence de quelqu’un d’autre. Gwen n’espère pas qu’il s’agisse de la vérité, car elle est déjà terrifiée de l’actuelle ampleur de ses pouvoirs…
❝ Maîtrise : 2/10
Gwenaëlle et la maîtrise de son don, ça fait deux (pun intented). Elle le possède depuis longtemps…très longtemps, mais n’a jamais voulu l’accepter, et donc ne l’a pas dompté. Elle est en permanence transformée de manière partielle, et les transformations totales en chat surviennent aléatoirement sans qu’elle ne puisse identifier ce qui les déclenche. On suppose que sa malchance continuelle est également liée à son manque de contrôle. Il arrive aussi que Gwenaëlle mette accidentellement le feu à son environnement.

❝ Points forts : Possibilité de se déplacer furtivement et de se faufiler dans des endroits étroits sous sa forme animale. Agilité et sens décuplés.

❝ Faiblesses : Souvent identifiée comme un danger public à cause de son manque de contrôle sur ses habiletés. Vulnérable à l’eau.

■■■ Si tu devais avoir un(e)... ■■■

❝ Costume : Sachant que le costume prendrait le bord aussitôt qu’elle se transformerait en chat, Gwen serait prédisposée à porter des vêtement dits « normaux ». Mais elle aurait tout de même un masque blanc décoré de lignes rouges peintes à la main afin de dissimuler son identité. Ce masque aurait l'apparence du visage d'un chat.
❝ Arme : Ses griffes et ses crocs lui suffisent amplement.
❝ Gadget : N/A
❝ Véhicule : N/A


Histoire
____________________________________________________________________
It's easier to run, replacing this pain with something numb


Chengdu est une ville de la province du Sichuan, au centre de la Chine. C’est dans cette forêt de gratte-ciels surpeuplée que nait Gwenaëlle Yin-he Rowe, fille de Damian Rowe, un diplomate franco-américain, et Ai-Mei Rowe, née Liu, une pianiste chinoise. Première est dernière-née, Gwen n’est pas du tout familière avec le concept de « fraternité », n’ayant jamais bénéficié de la présence d’un frère ou d’une sœur en raison de la politique d’enfant unique sévissant en Chine.

Durant les premier mois de sa vie, Yin-he, car c’est ainsi, par son second prénom, qu’on l’appelait dans son pays natal, « Gwenaëlle » étant chose impossible à prononcer pour des gens dont la langue primaire était le mandarin, était un bébé tout à fait normal. Cela changea cependant quand elle était âgée de huit mois, environ. Un après-midi, alors que sa mère vint pour la réveiller de sa sieste, elle trouva dans le berceau, pile à la place où le nourrisson s’était endormi quelques heures auparavant, un chat tout noir. Ai-Mei n’eut pas vraiment le temps de paniquer, car dès qu’elle tendit sa main vers l’animal pour l’inspecter, il se transforma…et voilà que la petite Gwenaëlle était de retour, non pas en un seul morceau, mais avec des membres additionnels, soit une paire d’oreilles de chat sur sa tête. Ceci sema évidement la confusion dans la maisonnée, avec la mère incapable de comprendre le phénomène dont elle avait été témoin, et le père persuadé qu’il s’agissait d’une mauvaise blague. Cependant, ces oreilles, il était impossible de les retirer, elles faisaient partie de son organisme. À chaque fois qu’on les touchait ne serait-ce qu’un petit peu, Gwen gémissait, et si tôt qu’on tirait dessus, c’était la crise. Bien sûr, avec le temps, les parents de Gwenaëlle ont su s’adapter à sa condition, sans pour autant comprendre son origine, mais ils savaient que cela allait lui pourrir la vie alors qu’elle grandirait.

Ils eurent évidemment raison. Gwen n’a fait que mené une vie peu enviable à partir de là.

***

En public, Yin-he faisait tout pour masquer sa deuxième paire d’oreilles. En permanence, elle portait un chapeau ou bien une veste munie d’un capuchon. Cela soulevait évidemment des questions parmi ses camarades à l’école qui se demandaient pourquoi elle était autorisée à garder son bonnet à l’intérieur et pas eux, mais Gwenaëlle évitait toujours le sujet et était généralement peu sociale. Ses yeux, qui depuis aussi longtemps qu’elle puisse s’en souvenir, étaient d’une couleur jaune avec des pupilles fines, exactement comme ceux d’un chat, étaient aussi mal vus des autres. À cause de ces anomalies physiques curieuses qu’elle ne put cacher bien longtemps, Gwen était souvent traitée de monstres, de mutante ou bien d’extraterrestre. Ostracisée, elle était vue comme une gamine discrète, solitaire, un peu barge qui cachait des choses et autour de qui il semblait toujours arriver des catastrophes : tantôt un évier qui déborde, plus tard ce même évier qui prend feu, trébucher les escaliers, briser un objet de grande valeur, etc. C’était une victime facile pour les brutes, en d’autres mots. Et puis elle ne protestait pas, ne disait rien. Elle encaissait les coups de poings, se faisait constamment tirer les oreilles, écoutait les insultes en tenant de ne pas réagir, et puis elle se relevait, de puis en plus faible à chaque fois.

Avec le temps, elle développa de nombreuses insécurités qui de transformèrent en trouble anxieux et en dépression. Elle restait muette à propos de tout ça, inventant toujours des excuses quand elle revenait toute amochée à la maison. Ses parents ne se doutèrent de rien pendant un moment, ils avaient toujours connue Yin-he comme étant calme, sensible, maladroite, et peut-être même un peu morose. Ils ne remarquaient même pas les marques qui apparurent sur les poignets de leur fille tant elle les masquait habilement.

***

Il y a de cela quelques mois, Gwenaëlle a décidé de mener une courte recherche afin d’éclairer ses origines. C’est là qu’elle découvrit une grande similarité entre elle et une créature du folklore japonais, le bakeneko. Elle pensa d’abord qu’il s’agissait d’une coïncidence, mais les apparitions symboliques d’un chat qui se transformait en sa copie conforme lors de rêves qu’elle avait depuis la petite enfance la persuadèrent du contraire. Elle était donc réellement une manifestation de ce « bakeneko »… C’était une chose qu’elle ne voulait pas accepter, car toute sa vie, Gwen n’avait voulu qu’une chose, et cette chose était d’être normale.

Mais c’était impossible.

***

« Ne t’en fait pas, tout ira bien. »

« Là pas tu seras avec des gens comme toi. »

C’était ce que les parents de Gwen lui avaient dit en annonçant qu’elle irait étudier à la Heroes’s SUP afin qu’elle arrive à mieux apprivoiser ses capacités. Cependant, la préadolescente avait été sceptique face à cette annonce. Et pourtant, voilà qu’elle y était, dans cette école rassemblant une multitude d’individus dotés. Elle espérait pouvoir trouver là plus d’acceptation qu’elle n’en avait eue dans son pays d’origine, mais elle ne voulait pas de faire de faux espoirs…



Toi, derrière ton écran

❝ Pseudo : Appelez-moi Gwen, ça va suffire.
❝ Âge : J’ai arrêté de compter il y a des siècles. *cough*Fourteen*cough*
❝ Avatar : Blake Belladonna - RWBY
❝ Passions & Hobbies : Le dessin & l’écriture, principalement. Les jeux vidéos et la mangas, aussi.
❝ Découverte du forum : Partenariat, je crois.
❝ Un petit mot pour la fin : Mmm whatcha say~ //camion//






Dernière édition par Gwenaëlle Rowe le Sam 6 Juin - 19:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ POINTS : 815

MessageSujet: Re: Gwenaëlle - Don't cross paths with a black cat Sam 6 Juin - 8:31

Bonjour ma petite Gwen'!
Je te souhaite la bienvenue parmi nous et espère que tu te plaira ici ♥
Tout d'abord, je tenais à te féliciter pour ta fiche, qui nous dépeint un personnage très original eeeeet... j'adore ça *-*
Pauvre choupie, j'espère qu'elle trouvera une manière de s'accepter! ♥

En tout les cas, il manque simplement une petite chose avant la validation ( trois fois rien).
- La catégorie du pouvoir n'est pas Mythologique mais Fantastique car il s'agit là d'une Légende et non de l'intervention plus ou moins appuyée d'un Dieu - si j'ai bien compris mais n'hésites pas à me corriger si je fais erreur. Pourrais-tu changer cela s'il te plaît? :3
- Ensuite, le costume. Il en faudrait un, même minime, pour son entrée à la Heroes, s'il te plaît. Même un simple masque ferait l'affaire ( quitte à ce qu'il glisse lorsqu'elle se transforme, ce n'est pas bien grave puisqu'on ne la reconnaitrait pas sous sa forme féline), c'est simplement pour qu'elle puisse avoir matière pour travailler avec ses professeurs! :3

Voila voila, une fois ceci ajouté, je te donne ta jolie couleur jaune, petite cutie ♥
Fighto!

_________________

Je suis le Papa des meilleurs poussins de l'univers! *-*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hssup.forumactif.org
❝ LOCALISATION : Là où on ne va pas la déranger
❝ POINTS : 28

MessageSujet: Re: Gwenaëlle - Don't cross paths with a black cat Sam 6 Juin - 19:03

Fantastique est en effet plus approprié, petite erreur de ma part~ J'avais pas trop pensé à la nuance entre folklore et mythologie ._.

Donc voilà, voilà, c'est édité.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ POINTS : 815

MessageSujet: Re: Gwenaëlle - Don't cross paths with a black cat Sam 6 Juin - 20:48

tu es validée!


Tu es dès à présent un étudiant Upsilon au niveau 4.
Tu peux tout d'abord venir nous dire ton don et ton métier ainsi que réserver ton avatar.

Ensuite, tu pourras créer ton journal et commencer à gagner de l'expérience en participant activement au forum. Tu peux également t'inscrire dans le sujet recherche de RP ou, si tu veux faire des rencontres totalement imprévues, dans la random roulette!

Si tu as une question, n'hésite pas à nous en faire part, le staff est là pour t'aider au mieux et pour t'aiguiller vers la bonne voie.
Bonne chance dans la ville des héros!

_________________

Je suis le Papa des meilleurs poussins de l'univers! *-*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hssup.forumactif.org
❝ POINTS : 815

MessageSujet: Re: Gwenaëlle - Don't cross paths with a black cat Sam 7 Mai - 17:47

Car le temps passe


❝ Age : 11 ans

❝ Date d'anniversaire : 2 août

❝ Résumé des événements: La vie continue...et elle est toujours aussi merdique. (en gros, pas grand chose d'important)

_________________

Je suis le Papa des meilleurs poussins de l'univers! *-*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hssup.forumactif.org
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Gwenaëlle - Don't cross paths with a black cat

Revenir en haut Aller en bas

Gwenaëlle - Don't cross paths with a black cat

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroe's SUP :: Paperasse :: Les Inscriptions :: Les admis-
Partenaires
bouton partenariat

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit