.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Partagez|

Mini-Event! || LES DENTS DE LAUREL

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Message
❝ POINTS : 142

MessageSujet: Mini-Event! || LES DENTS DE LAUREL Dim 16 Aoû - 21:43

Mini-event! Les dents de Laurel.




Une grande salle et une convocation générale; voici pourquoi vous êtes ici. En effet, tout le monde ne parle plus que de l’événement récent qui secoue actuellement Laurel. Le praticien Christobalt Haddaway a été finalement identifié grâce à son ADN, en dépit de son visage méconnaissable.

Une enquête publique a été ouverte et l'on va vous expliquer plus en détails ce qu'il en est, présentement. Le vice-directeur se tient là, vous demandant d'être le plus coopératif possible avec les forces de l'ordre. Il ajoute qu'exceptionnellement, les civils ayant souhaités se prêter aux interrogatoires sont également les bienvenus. Plusieurs salles sont disponibles en cas d'un éventuel désir d'isolement.

Il cède finalement la place aux agents de police et observe la salle d'un œil vif et alerte.


• Il n'y a pas d'ordre de passage défini, vous pouvez répondre quand vous le souhaitez. Pour que les choses aillent vite et bougent rapidement, nous vous conseillons de rentrer rapidement dans les détails en optant pour des posts relativement courts - 250/300 mots environs - mais vous pouvez bien sur faire comme bon vous semble. De même, vous pouvez PNJiser des agents de polices.

• Pour plus de détails sur le personnage de Christobalt vous pouvez vous référer à sa fiche de présentation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Dans ton dos.
❝ POINTS : 229

MessageSujet: Re: Mini-Event! || LES DENTS DE LAUREL Mar 18 Aoû - 12:12

Mais quel bordel. André se tenait là, juste devant la salle où la majeure partie des élèves et membres du personnel de la Heroes avaient été rassemblés. Il lui échouait la responsabilité d’entrer dans le vif du sujet. Joie. Bonheur. Il se passa une main sur le visage. S’il l’avait pu, il aurait tout fait pour ne pas être là, présentement. Mais il n’avait pas le choix, en tant que policier, il devait faire respecter la loi et faire avancer les enquêtes pour trouver les criminels. Une ultime inspiration supplémentaire et le voici qui rentre dans cette immense pièce, tachant de ne pas se concentrer sur les regards braqués sur lui.

Il monte sur l’estrade et vient se placer derrière un pupitre placé là, pour l’occasion. Il sent le regard du vice-directeur dans son dos et frissonne. Il n’aime pas ce type, sans pouvoir se l’expliquer. Mais bon, ce n’est pas le moment de songer à quel point la Heroes était bien mieux avant l’arrivée de ce clampin à l’allure d’ogre. André se concentre et, finalement, d’une voix portante, entame son pseudo-discours.

« Hum… Eh bien, bonjour à tous et toutes. Merci, déjà, de vous être réunis ici, je ne vous cache pas que cela facilite grandement les choses. »

Une inspiration de plus. Il reprend.

« Bien bien… Comme vous en avez sans doute entendu parler dans les médias, le corps retrouvé complétement défiguré il y a quelques jours se trouve avoir été celui de Christobalt Haddaway, praticien de renom à Laurel City. Nous n’avons pas encore retrouvé son meurtrier mais nous faisons tout pour. Votre coopération sera très utile à l’avancement de l’enquête. Y a-t-il quelqu’un, ici, qui souhaite s’exprimer à son propos ? Si oui, levez votre main le plus haut possible, que l’on puisse vous voir, mes collègues et moi-même. »

Et voilà. Le pavé était lancé dans la marre.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Il te fixe tête levée, regard dur.
❝ POINTS : 52

MessageSujet: Re: Mini-Event! || LES DENTS DE LAUREL Ven 21 Aoû - 20:16

Codage par Lou ♥ (Oliver ici)
Mini-event! Les dents de Laurel.

 En tout cas j'espère que votre voiture va mieux !
Head




L'enfant de six ans, entra dans la salle en sautillant. Il voyait rien d'abord.

« Je vois riennnnnnnnnnnnnnn ! » sautilla Oliver.

Las un surveillant le prit sur ses épaules. Là il reconnut le policier dont il avait démoli la voiture...le vilain policier qui avait une arme. Le nez de l'enfant se retroussa.

« En fait, je veux pas voir... »


Mais bien sûr personne n'écouta le mécontentement de l'enfant. On écoutait plutôt le policier..
.

«  Hum… Eh bien, bonjour à tous et toutes. Merci, déjà, de vous être réunis ici, je ne vous cache pas que cela facilite grandement les choses. »


Oliver se cacha un peu derrière la tête du plus grand est-ce-que le vilain-policier-avec-une-arme-dont-il-avait-démoli-la-voiture allait les tuer tous ? Non...A la place, il continua de parler.


« Bien bien… Comme vous en avez sans doute entendu parler dans les médias, le corps retrouvé complètement défiguré il y a quelques jours se trouve avoir été celui de Christobalt Haddaway, praticien de renom à Laurel City. Nous n’avons pas encore retrouvé son meurtrier mais nous faisons tout pour. Votre coopération sera très utile à l’avancement de l’enquête. Y a-t-il quelqu'un, ici, qui souhaite s’exprimer à son propos ? Si oui, levez votre main le plus haut possible, que l’on puisse vous voir, mes collègues et moi-même. »


Oliver leva aussitôt la main en braillant à travers la salle :
«  Moi moi ! »

Un autre policier-vilain-qui-avait-sûrement-une-arme lui donna un micro, micro qui siffla quand l'enfant commença à souffler dedans. Puis le petit prit la parole.


«  Bonjour Monsieur Policier qui fait peur, J'ai une question ! Quand j'allais voir le monsieur médecin il y avait de méchantes lettres ! Car le méchant Monsieur médecin il range RIEN ! Pire que moi ! »


Oliver rougit soudain et avoua :
«  Bon OK j'ai un peu fouillé pendant qu'il était aux toilettes ! Mais si ça peut aider à recoller la peau du Monsieur médecin défiguré moi je veux bien parler des lettres...enfin si on veut bien m'écouter ! »

L'enfant sembla réfléchir une seconde : «  Et puis si ça se trouve comme ça les profs seront contents et j'irai plus voir le vilain-monsieur-médecin-défiguré ! » Tout content Oliver ajouta et le pire sincèrement... : « En tout cas j'espère que votre voiture va mieux ! »

Ai-je oublié de préciser que Oliver croyait le médecin défiguré et non mort ? Après tout un meurtrier ça peut rater son coup...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Partout et nulle-part
❝ POINTS : 34

MessageSujet: Re: Mini-Event! || LES DENTS DE LAUREL Ven 21 Aoû - 23:34

EVENT
les dents de laurel
Skye était assise au sein la foule. En indien sur une chaise, et regardait à l’avant, écoutant ce que le vis-directeur avait à dire avant qu’il ne laisse la place aux autorités. Coopérer à l’enquête, Skye ne demandait que cela, même si elle ne détenait pas d’informations pouvant s’avérer utile. Elle restait sur place, jouant avec les piercings sur son oreille, tout en écoutant le policier qui à l’avant expliquait plus en détails la situation. Ce qu’il annonça n’était pas bien différent de ce que Skye avait pu entendre aux nouvelles et via les rumeurs courant à travers l’académie. Un corps mutilé, méconnaissable, finalement identifié comme étant celui de Christobalt Haddaway, porté disparu depuis quelques temps. Un meurtrier toujours en cavale et aucun indice pour le retrouver…

Tout ça, c’était un véritable puzzle qui ne demandait qu’à être résolu et le génie de l’investigation, Skye Mackenzie Hawkins, était sur l’affaire! Bon, elle n’était pas vraiment un détective accrédité ou quoi que ce soit, mais elle avait fini tous les Professor Layton et les Ace Attorney et elle regardait fréquemment CSI et NCIS. Elle s’y connaissait en enquêtes, même si cette expérience avait été acquise par le biais d’œuvres de fiction.

Vint le moment du « Avez-vous des questions ou commentaires ? ». C’était classique, et un bon début pour impliquer les gens. Skye, qui n’avait rien à déclarer, scannait cependant la foule autour d’elle, attendant de voir si quelqu’un interviendrait. Un garçon le fit finalement. Elle étouffa un petit rire; sa manière de s’exprimer était tellement mignonne et innocente. Normal pour son âge. Mais les « lettres méchantes » qu'il avait mentionnées étaient moins adorables, et Skye se demandait s’il avait bien réalisé que le médecin en question n’était plus de ce monde. Une chose était cependant certaine : le gamin n’aurait plus à aller le voir, comme il avait dit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : loin de toi.
❝ POINTS : 45

MessageSujet: Re: Mini-Event! || LES DENTS DE LAUREL Sam 22 Aoû - 9:57

ft.
Event
« Les dents de Laurel »
“let me die alone”
Elle se débattait comme un beau diable, cherchant à se soustraire à la poigne de fer de son tuteur, le professeur Hopkins. Rin avait l'air effrayante, avec sa peau encore plus pâle qu'à l'ordinaire et ses veines semblant dessiner une carte routière sur ses bras et son visage. Ses yeux étaient rouges du manque de sommeil et ses cernes si profondes qu'on les aurait dit dessiner au crayon noir. Et ses tentatives pour s'échapper étaient avortées par le manque de force l'habitant. La Kaede n'avait rien mangé depuis trois jours presque, elle tenait à peine sur ses jambes. Dans ces conditions, difficile d'opposer une résistance digne de cette appellation. Ça ne l'empêchait pas de protester en revanche.

« Lâches-moi, putain, lâches-moi j'ai dis ! » rugissait l'adolescente, crachant et feulant contre son protecteur attitré.

Elle se reprit aussitôt. Hopkins ne la regardait même pas alors qu'il la traînait jusqu'à la salle ou les policiers et les autres élèves de la HSSUP se trouvaient pour un petit interrogatoire. Il grogna.

« Pas question. On t'a dit que tu devais coopérer. Donc tu vas aller là-bas, répondre aux questions des flics et te tenir tranquille. Le vice-dirlo à parler de te foutre en isolement si tu continuais, donc estime-toi heureuse de n'avoir qu'un bloqueur de pouvoir temporaire. »

Car Rin s'était terrée dans sa chambre sans vouloir en sortir évidemment, et voilà. il était venu la déloger de sa tanière sur ordre du vice-directeur lui-même, en lui passant un collier épais autour du cou rappelant un peu ceux des chiens, censé bloquer l'utilisation de ses pouvoirs. Apparemment on ne lui faisait pas confiance vu son état psychologique pour se contrôler.

Ils arrivèrent et Hopkins ouvrit la porte et la poussa à l'intérieur sans ménagement. Pourtant la poigne se transforma en légère caresse sur son poignet trop maigre quand il la lâcha, mais ce fut si fugace que Rin n'y prêta attention. Elle se contenta de le foudroyer du regard. Évidemment, son entrée avait été plutôt remarqué alors qu'elle interrompait le discours des flics – oh merde. Fallait que ce soit André en plus, génial. Le silence se fit.

« Vous avez un problème ?
Rin. Assieds-toi. » grogna son tuteur.

Sous-entendu, fermes ta gueule et tiens toi sage. L'expatriée darda un regard noir à l'assemblée et partie s'asseoir dans le fond, sur une chaise vide. Elle repéra quelques têtes connues parmi les élèves, évidemment. Mais l'Alpha n'en avait que faire. Rin ne parlerait pas. Elle croisa le regard du vice-directeur et frissonna en sentant l'animosité qu'il faisait peser sur elle, menaçant. Le message silencieux était clair. Elle avait tout intérêt à coopérer, sinon elle était bonne pour l'isolement forcé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Sous tes yeux et depuis un moment déjà
❝ POINTS : 1306

MessageSujet: Re: Mini-Event! || LES DENTS DE LAUREL Sam 22 Aoû - 18:10

J’avais été choquée d’apprendre la mort de monsieur Christobalt. Beaucoup d’élèves le connaissait car il était presque le psy attitré de l’école, bien qu’il soit un civil les professeurs semblaient lui accorder assez de confiance pour lui confier leurs élèves. Personnellement je n’avais jamais été allée consulter chez un quelconque psychologue, pas qu’on n’ait pas tenté de m’y envoyer mais j’avais toujours réussi à l’esquiver. Cependant je connaissais tout de même, il était venu un jour me dire qu’il était un ami de mon père. Et mon père était toujours en cavale, je n’avais pas eut de ses nouvelles depuis qu’il avait prit la fuite deux ans plus tôt, il avait chargé son ami de garder un œil sur moi. Si mon père lui faisait confiance je le faisais aussi.
Juste après avoir lu la nouvelle dans le journal j’avais pensée que ça mort était peut-être dû à Mac comme une sorte d’avertissement mais ça n’était pas vraiment le bon style. Et puis je ne pouvais pas tout le temps tout ramener à moi. Du coup je ne savais pas ce que j’allais dire aux enquêteur. Leur exposer mes doute impliquait de dévoiler ma situation de témoin sous protection judiciaire et je n’y tenais pas tellement. Et puis c’était surement sans rapport. Oui mais… et si il y avait tout de même un rapport ?
J’en étais là de mes pensés lorsque le directeur adjoint monta sur l’estrade. Je baissais immédiatement le regard fixant mes pieds avec intensité et augmentant mon effacement. Je ne l’appréciais pas, la seule fois où il m’avait adressé la parole c’était pour m’accusé d’avoir kidnappé une prof, ce qui était faux bien sûre… enfin surement… Il fit son discourt et je me sentis soulagée lorsqu’il céda la place.
Le suivant fut un policier mais je le reconnu immédiatement, il s’agissait d’un ancien élève de l’école, il faisait même partit de ceux qui étaient allés en Atlantis et à l’inverse il n’y avait aucune chance que lui me connaisse car je ne lui avais jamais parlé.
«  - Moi moi ! »
Oliver… ce gamin ne pouvait pas s’empêcher de faire son intéressant. Qu’allait-il inventer encore ? Des lettres ? Je soupirais c’était n’importe quoi et ça n’avait absolument aucun intérêt. Je me dirigeais vers le mioche, étant donné que j’étais effacée personne ne me prêta la moindre attention. D’autant plus que l’entrée de Rin dans la salle attira tous les regards. Je profitais de cette opportunité pour prendre le micro des mains d’Oliver et le remettre dans les mains du policier qui le tenait un instant auparavant. Je tirais également le gamin à l’écart.
« - Oliver arrête de faire ton intéressant. Tu voudrais pas arrêter de raconter n’importe quoi deux minutes et laisser les flics faire leur boulot ? »

_________________


Indécision:
 
Cadeaux ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ POINTS : 74

MessageSujet: Re: Mini-Event! || LES DENTS DE LAUREL Sam 22 Aoû - 19:15

Les dents de Laurel
ft. elena et laurel

Je me tiens là, assise sur une chaise à part, contre le mur. Je regarde André parler, sans vraiment l'écouter, je regarde l’assistance s'agiter, un enfant prendre la parole. J'ai la tête lourde, et des cernes énormes sous les yeux. J'ai vraiment... vraiment, très mal dormi. Je suis allée vomir trois fois, cette nuit. Le médecin m'avait prévenue pour les "petites nausées matinales". Mon cul. Je gerbe mes entrailles chaque matin depuis une semaine entière. Et c'est pas parce que je suis malade le matin que le reste de la journée je suis fraiche. Mon ventre un peu arrondi noué, je reste donc sans bouger, les yeux mis-clos sous mon masque de Joker. Je suis venue en costume, s'il vous plait. Si ça vient Elena, tu vomis dans un coin, avec dignité.

Bon, le gamin a fini. Je crois qu'il serait bon que je prenne à mon tour la parole. C'est moi qui ai retrouvé le corps mutilé de la victime. Pauvre type, c'était horrible. J'ai déjà donné tous les détails à la police. Mais ils m'ont convoquée quand même. Et je n'ai pas pu me résoudre à rester au lit avec ma bassine alors qu'on avait apparemment encore besoin de moi. Autant faire un résumé pour les autres, et ça sera toujours une bonne prise pour les journalistes qui se tiennent aux quatre coins de la pièce. Je reconnais Roger et Alicia, le couple qui travaille à ma droite aux bureaux. Ils ne rateraient pour rien au monde une occasion comme aujourd'hui.
Je me lève, ma tête tourne mais je contrôle. Je pose ma main gauche sous mon ventre et commence d'une voix rauque. Le silence se fait dans la salle, je m’éclaircit la voix et recommence, je n'ai pas besoin de micro.

SHAPESHIFTERJe faisais une ronde de routine quand j'ai retrouvé le corps de la victime. C'était une patrouille dans un lieu peu fréquenté, dans les décombres de notre quartier détruit. Je surveillais la zone en hauteur, passant de toit en toit. Le cadavre se trouvait sur l'un d'eux. Horriblement mutilé, méconnaissable. Je n'aurais jamais deviné qu'il s'agisse de Christobalt, que je connaissais peu. Je ravale ma salive, une sueur froide coule dans mon dos. Oula ça va pas trop... Peu de personnes se promènent dans ses quartiers ces temps-ci. Nous aimerions savoir si vous ou quelqu'un de votre entourage était présent en ces lieux le jour du meurtre, et si vous avez pu recueillir ne serait-ce qu'une infime source de témoignage, visuel ou auditif, ou d'une toute autre sorte.

Je me rassied un peu trop hâtivement. Mais la tête me tourne maintenant et j'ai des frissons alors que j'ai soudainement très chaud. Ça ne va vraiment pas. Immédiatement je me relève et fonce dehors, pour vomir la tête cachée dans un rosier.

codage par Junnie sur apple-spring
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : dans la rue
❝ POINTS : 78

MessageSujet: Re: Mini-Event! || LES DENTS DE LAUREL Dim 23 Aoû - 1:49



Sorry, I'm late..





"Rha, zut, je suis en retard !" Oui j'étais affreusement en retard, je voulais venir même si je ne connaissais que de vue (et encore!) la victime mais je trouvais tellement sérieux ce genre de rassemblement que j'avais envie d'y aller pour y faire des conneries..mais de gentilles hein ! J'avais pris du retard tout simplement parce que j'avais trouvé une fine rayure sur ma moto en sortant du travail et que j'avais passé une demi-heure dessus pour voir si ça partait. Enfin bref, je couru fissa vers l'endroit où se tenait j'étais pas loin à 100m où se tenait la « conférence » quand je voyais au loin un mec tenant une fille en la tirant vers la salle. J'avais reconnu Rin, ma pestouille d'Amour..oui parce qu'elle a beau être dérangé et qu'on se balance des vannes peu sympathiques, à presque parfois à en venir aux mains à chaque fois qu'on se croise mais moi, au fond, je l'aime bien après je sais pas si c'est réciproque mais j'm'en foutais. Je marchais doucement, j'avais couru trop vite, j'avais un gros poing de côté et puis fidèle à moi-même j'm'étala sur toute la longueur parce que j'avais marché sur mon lacet défait, il a dû se passer cinq bonnes minutes le temps que je refasse mon lacet, que je me relève et que j'atteigne la porte que je n'ai même pas eu le temps d'ouvrir en fait..tout simplement parce que j'avais vu passer une p'tite rousse courir à toute vitesse en se tenant la bouche et le ventre..j'avais cru reconnaître Elena, mais dans le feu de l'action, j'avais pas vraiment fait gaffe d'autant plus qu'elle se mit à vomir dans un rosier juste à côté de moi. « Euh, ça va j'espère ? » Je la dérangea pas plus longtemps..ça me filait la nausée.
La porte était restée ouverte, j'en profitais pour passer la tête pour voir ce qu'il se tramait..Un beau bazar en fait..Je voyais sur l'estrade un petit garçon, c'était mini hulky j'crois. -oui je donne des surnoms à tout le monde- en train d'à moitié se disputer avec une fille plus grande que lui que j'avais déjà vu mais dont je ne souvenais ni de son nom ni de son pouvoir. Je reconnu la secrétaire avec son casque à côté de l'adorable Kenneth. J'étais plutôt contente, je commençais enfin à retenir certains noms et à me rappeler de leur tête. Au milieu de la foule, je vis Skye, « oh cool !! » pensais-je. Je me déplacer doucement en essayant de moins me faire remarquer possible mais vous me connaissez à force, je trébucha lourdement sous les yeux goguenards de certains dont beaucoup d'inconnus ou de têtes que je connaissais très peu. « rha putain, je serais vraiment nulle en attaque furtive ou en espionne moi.. » je grommelais toute seule. Je me releva et j'hurle dans la foule « moi, à part le fait qu'il me semblait hyper inquiet ces derniers jours et hyper crispé j'pourrais rien dire de plus. Voilà, c'était ma remarque du jour. » Et je me glissa ni vu ni connu-en fait, pas du tout en fait, Discrétion m'ignore totalement en ce moment!- à côté de Skye.


_________________


Mes cadeaux <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
❝ LOCALISATION : En cours ou chez moi.
❝ POINTS : 159

MessageSujet: Re: Mini-Event! || LES DENTS DE LAUREL Sam 29 Aoû - 19:10


Mini-Event : Les Dents de Laurel.


« Y a-t-il quelqu’un, ici, qui souhaite s’exprimer à son propos ? Si oui, levez votre main le plus haut possible, que l’on puisse vous voir, mes collègues et moi-même. »

Et voilà. Ça y est, ce moment qu'elle redoutait tant était arrivé. Lorsqu'elle avait été prévenu de ce qui se passait dans la salle, la jeune femme rousse s'était précipitée puis, une fois face à la porte, s'était ravisée avant de changer de nouveau d'avis, poussant la porte qui lui semblait bien lourde et froide. Il y avait un certain monde, mais ce n'était pas cela qui soulevait son cœur. Christobalt était mort. Elle se retrouvait désormais « seule ». Et cela, elle le ruminait depuis l'annonce de sa mort ; oh bien sûr, elle l'avait su assez rapidement après les faits, et depuis … Depuis, Florence nage entre deux eaux.
A la fois soulagée et angoissée jusqu'au plus profond d'elle.

Et maintenant, une enquête était ouverte. Et elle ne savait quoi dire, quoi penser. Elle savait beaucoup, beaucoup trop de choses. C'est bien pour cela qu'elle s'était ravisée, une fois, car elle avait peur de ce qui pouvait se passer. Peur de ne rien dire, et de devenir une sorte de « complice », et peur de dire la vérité. Elle qui a déjà une position plus que précaire dans cette école, entre folle et débile, entre femme effacée et souvent moquée, elle ne voulait pas en rajouter. Pas maintenant, alors qu'elle devait déjà vivre avec un lourd deuil. Elle avait perdu à la fois un père, un ami et … Un meurtrier. Et cela la bouleversait.
Comment pouvait-elle se sentir triste alors que cet homme avait tué plusieurs personnes ? Elle-même ne pouvait l'expliquer.

Mais un bruit sourd mit fin à sa rêverie. Posée contre un mur, dans un coin, elle vit Rin entrer de façon … Impressionnante. Et effrayante. Florence se mordit la lèvre en la voyant ; elle savait très bien pourquoi elle était dans cet état. Elle n'avait pas besoin de lui demander, et contrairement à certaines personnes, elle ne la dévisageait pas avec un air surpris, mais avec un visage profondément triste. Elle aurait aimé lui dire … N'importe quoi, mais quelque chose d'apaisant. Et autant Florence peut se montrer douée avec les fantômes, mais avec les humains, elle se trouve parfois tarte. Pourtant, elle poussa un soupir, serra les poings puis s'approcha à petits pas rapides vers elle. Elle posa sa main sur son épaule, avec toute la douceur dont Florence pouvait faire preuve.

« Excusez-moi, Monsieur … Je suis Florence, une … une amie de Rin. »

Elle tourna la tête vers elle et, s'accroupissant pour se retrouver à la même hauteur qu'elle, elle tenta de lui adresser un sourire à la fois rassurant et empli de sa douceur et gentillesse habituelle.

« Rin je … Je suis désolée. Je sais que … Je ne suis pas la personne avec laquelle tu es le plus à l'aise, et je m'excuse de venir ainsi vers toi alors que tu es autant en colère et que tu n'as probablement pas envie de parler à qui que ce soit mais … Sache que je suis là si … Si tu as besoin. Voilà. »

Elle sourit de nouveau, puis pressa tout doucement sa main, comme une sorte de câlin très furtif pour exprimer ce qu'elle ressentait pour la jeune fille. Puis elle se releva, la tête pleine de questions ; que devait-elle faire à présent ?

© Great Thief sur Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Dans ton dos.
❝ POINTS : 229

MessageSujet: Re: Mini-Event! || LES DENTS DE LAUREL Dim 30 Aoû - 19:50

Miséricorde. Par tous les saints existants, pourquoi avait-il fallut qu’ils se mettent tous en grève le jour où, précisément, on aurait eu besoin d’une intervention divine pour écourter un problème donné ? Pas qu’André soit spécialement religieux – son degré d’athéisme frôlait l’indécence, d’ailleurs – mais en songeant à l’existence de certaine créature divine – aka Fenrir pour ne citer que son propre exemple – il se disait que les choses auraient peut-être mieux tournées si quelqu’un, là-haut, peu importe où, avait décidé de filer un petit coup de main sur cette enquête. Mais bon, Loukas n’était pas complétement sot non plus, il avait conscience que ce genre de chose était impossible.

Il écouta tous ceux qui prirent la parole, la migraine le guettant. Finalement, peut-être que laisser la parole libre n’était pas une si bonne idée que cela. Il répondit d’abord au petit garçon. « Oui, non. Tu es très gentil, c’est une bonne chose de ta part de vouloir aider, mais si effectivement des lettres ont été retrouvées sur son bureau, elles n’aident en rien à l’enquête. ». Arf, peut-être avait-il été un poil trop sec avec le gosse… Bon, whatever. Au pire, il irait s’excuser après. S’il avait le temps. Et s’il y pensait, aussi. Une fille aux cheveux violets prit la parole pour offrir quelque chose d’encore moins consistant. André soupira tout en se pinçant l’arête du nez. Magnifique, et Chappie qui part faire dieu sait quoi.

Au milieu de tout ce bordel, Rin. Et merde. Le métis n’était pas dupe, il savait pourquoi elle était ainsi. La japonaise lui avait déjà parlé de ce psychiatre, en bien. Elle le voyait comme un père, une figure à laquelle se raccrocher. Triste. Très triste. Mais avant de s’arrêter sur un cas en particulier, il devait gérer toute la foule. « Bon, plus personne ne souhaite s’exprimer publiquement ? Il est compréhensible que certains et certaines d’entre vous ai du mal avec la prise de parole de cette sorte mais c’est encore le chemin le plus simple pour tout le monde. Si vous ne vous sentez réellement pas capable de gérer cette situation, nous allons mettre en place des cellules d’écoute individuelles sous peu. »

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : loin de toi.
❝ POINTS : 45

MessageSujet: Re: Mini-Event! || LES DENTS DE LAUREL Dim 6 Sep - 9:57

ft.
Event
« Les dents de Laurel »
“let me die alone”
Qu'ils crèvent. Tous. Rin n'en avait plus rien à faire. Oui elle était injuste, oui elle pourrait faire des efforts et non, évidemment, elle ne pensait pas vraiment cela. Mais l’héroïne en devenir n'en avait, pour le moment, aucunement cure, de ce qui était juste et bien, ou de mauvais. Elle était un amas de chagrin et de colère, dont l'incompréhension était le moteur la faisant encore se tenir droite. Car malgré tout, elle voulait comprendre. Trouver celui qui avait fait cela. Et le détruire. Elle effacerait son existence, elle le réduirait à néant. Un sort pire que la mort.

Beaucoup, dans la salle, la dévisagèrent. Sur les visages se lisaient la surprise, mais également la crainte que l'Alpha inspirait. Peu de personnes appréciaient réellement Rin. Après tout elle n'avait jamais fait grand chose pour se rendre sympathique aux yeux de ses camarades ou ses professeurs. L'expatriée lança un regard noir à l'ensemble de la salle, les défiant de dire un mot. Personne ne fait de commentaires, mais une main, douce et chaude, se posa soudain sur son épaule. Bordel, quoi encore ? Rin se tourna. Ah, merde. Florence.

Elle l'aimait bien pourtant, même si elles ne parlaient pas beaucoup. Mais la Kaede, bien qu'elle en éprouverait de la culpabilité plus tard, repoussa d'un geste sec la main tendre de son amie.

« J'ai pas besoin de toi. Si tu veux te rendre utile, pour une fois dans ta vie, t'as qu'à te servir un peu de ton don. T'as pas un fantôme ou deux en réserve pour aider, faire quelque chose au lieu d'me balancer tes phrases toutes faites pour faire la politesse ? »

Froide, méchante. Pourtant, ne le prends pas personnellement Florence, elle ne le pense pas vraiment. Si tu savais, au fond elle t'aime bien même, elle ne sait pas comment le montrer tout simplement. Peut-être la mort de cet être cher commun les rapprocheront-elles, en attendant Rin était fermée, inaccessible. La japonaise sur un dernier “foutez-moi la paix” craché à personne en particulier et tout le monde à la fois, partie s'appuyer contre un mur à l'écart.

Son regard croisa celui d'André, occupé à faire son discours. Brièvement, ça ne dura pas plus de quelques secondes. Mais pendant cet instant critique, l'armure de Rin se fissura. Et c'est un regard de pur souffrance qu'elle leva vers son meilleur ami. “Aides-moi” semblaient hurler ses pupilles lacrymales.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : En cours ou chez moi.
❝ POINTS : 159

MessageSujet: Re: Mini-Event! || LES DENTS DE LAUREL Dim 6 Sep - 16:06


Mini-Event : Les Dents de Laurel.


« J'ai pas besoin de toi. Si tu veux te rendre utile, pour une fois dans ta vie, t'as qu'à te servir un peu de ton don. T'as pas un fantôme ou deux en réserve pour aider, faire quelque chose au lieu d'me balancer tes phrases toutes faites pour faire la politesse ?

Pardon, Rin. »

Cette petite phrase, minuscule, fût tout de suite suivit par une étreinte. Florence profita du fait que Rin se releva pour la serrer dans ses bras, une fraction de seconde, mais cela restait une étreinte pleine de chaleur et de douceur. Oui, Florence venait de se faire jeter, mais Florence est une jeune fille qui a prit le rejet de sa famille presque avec le sourire, le cœur lourd mais le visage toujours aussi brillant qu'à son habitude, alors se faire ainsi « repousser » par son amie ne l'empêchait pas de revenir vers elle. Elle s'attendait à se faire de nouveau pousser, voir frapper, mais peu importe. Elle relâcha son amie, qu'elle regarda partir dans un coin de la pièce, sans un mot, sans un regard pour elle. Elle se tourna alors vers son tuteur, inclinant légèrement la tête.

« Prenez soin de Rin s'il vous plaît. Elle en a besoin. »

En relevant la tête, Florence affichait un air désolée.

« Et … Ne la disputez pas trop fort, pour ce qu'elle vient de faire. La tristesse qu'elle éprouve ébranlerait n'importe qui. »

Et maintenant, pensa-t-elle, qu'est ce que je fais ? Elle ne pouvait, décemment, pas révéler devant tout le monde ce qu'elle avait à dire. Et en même temps … Elle se sentait presque « obligée » de dire ce qu'elle savait. Elle avait besoin de vider son sac, et d'une certaine manière, de rétablir sa propre justice. Rien qu'à l'idée de « salir » le nom de Christobalt, son cœur se serrait dans sa poitrine, comme si elle trahissait son propre père. Et alors qu'elle entamait un long soupir, elle sentit subitement une main plutôt froide saisir son bras. Elle sursauta légèrement, avant de croiser le regard bicolore d'une jeune femme. En la voyant, elle se rappela de qui elle était ; une élève de l'école depuis plusieurs années, une Alpha ou Epsilon elle ne se souvenait plus bien. Son nom était … Tiens, elle ne se souvenait plus.

« Mary.

Pardon ?

Mon nom, c'est Mary. Et tu vas venir avec moi. Tu vas aller parler à André.

Excusez-moi … Je ne comprend pas très bien ce que vous …

Me la fais pas. Tu sais des trucs sur Haddaway. Donc tu vas ramener ton joli visage vers la scène et tu vas aller lui parler. T'es pas obligée de le faire devant tout le monde si c'est ça qui te fais paniquer. »

Et sans attendre de réponse, la jeune demoiselle nommée « Mary » traîna littéralement Florence, sous les yeux surpris ou bien choqués des autres élèves. Florence secouait la tête, essayant de s'arrêter, mais la dénommée Mary avait une sacrée force, malgré son apparence fragile. Et sans même avoir le temps de dire un mot, elle se retrouva devant la scène où se trouvait le policier. Florence le connaissait, de loin ; il l'avait déjà aidé une fois devant ses collègues. Mais … Elle avait un peu peur de lui. Malgré tout, tortillant un bout de sa robe avec son index, elle s'approcha un peu plus, jusqu'à pouvoir tirer le bas de la chemise du jeune homme, le visage un peu rouge de honte. Elle sentait les regards sur son dos, et elle aurait aimé simplement s'en aller. Mais pour une fois … Il fallait assumer.

« … Euh, excusez-moi … Monsieur … Je … Il faudrait que je vous parle. Mais … Pas là. Pas devant tout le monde. S'il vous plaît. »

© Great Thief sur Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ POINTS : 142

MessageSujet: Re: Mini-Event! || LES DENTS DE LAUREL Dim 27 Sep - 18:45

Mini-event! Les dents de Laurel.




Apparemment, plus personne ne semblait vouloir rajouter quoi que ce soit. Bien, les policiers pouvaient donc libérer l'espace de la Heroe's et rendre cette dernière aux bénéficiaires de ces locaux. Le vice-directeur s'approcha du jeune flic, lequel n'avait pas réellement eut de retour de son plaidoyer, semblait-il. Il afficha une mine de marbre.

Mais une jeune femme, finalement, monta sur scène pour parler discrètement au jeune homme. Le vice-directeur parvint à grappiller quelques mots mais ne se montra guère plus patient. Ainsi s'avança-t-il vers les deux jeunes personnes. "Mademoiselle, si vous aviez quelque chose concernant l'enquête à signaler, il aurait été de bonne augure de vous manifester avant. A moins que vous ne vous sentiez coupable? Ou alors cela concerne-t-il vos camarades disparus?"

Il avait parlé d'une voix forte, sachant pertinemment qu'il n'aurait guère dû tenir de pareils propos. Cependant, il estimait avoir déjà suffisamment coopérer, en définitive, avec ces personnes. "La convocation est close, que tout le monde regagne sa chambre, maintenant."

Sa voix ne faisait point illusion, de part son ton, sur le courroux qui pourrait s’abattre sur un élève récalcitrant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ POINTS : 820

MessageSujet: Re: Mini-Event! || LES DENTS DE LAUREL Dim 27 Sep - 20:16

Fin de l'event




Eh bien quelle fin pour le moins manquant de sympathie! C'était expéditif!
N'hésitez pas à poster vos réactions à la suite afin de nous montrer ce que pensent vos personnages -mais ce n'est pas obligatoire. Tout le monde peut poster à la suite maintenant!  ♥




■ VOS GAINS ■

André : 20 points
Rin : 20 points
Florence : 20 points
Oliver : 10 points
Elena : 10 points
Fanny : 10 points
Skye: 10 points
Is : 10 points




_________________

Je suis le Papa des meilleurs poussins de l'univers! *-*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hssup.forumactif.org
❝ LOCALISATION : Sous tes yeux et depuis un moment déjà
❝ POINTS : 1306

MessageSujet: Re: Mini-Event! || LES DENTS DE LAUREL Ven 2 Oct - 15:20

Je lance un coup d’œil satisfait à Oliver, j’avais raison. N’ayant rien de particulier à dire j’observe les allée et venu dans la salle. Shapeshifter faire son discourt avant de sortir un poil précipitamment, puis une fille faire son intéressante en hurlant par-dessus la foule pour ne rien dire, comme pour Oliver qui ne sais pas la gravité de la situation j’aurais bien envie de lui mettre des baffes mais je me retiens. J’étais sans doute plus triste et énervée par la mort de monsieur Christobalt que je voulais bien admettre, ça me donnait légèrement envie de frapper des gens mais mon père m’avait appris à garder mon calme.
J’espérais vraiment que cette enquête donnerait quelque chose. Mais plus le temps passait plus les évènements n’avançaient pas. Je soupirais il devenait évident que personne n’avait d’éléments concluant à dévoiler et c’était ce que devait penser aussi le directeur adjoint car il leva la séance.
Je me tournais vers Oliver.
« - Aller tu as entendu ne tarde pas trop, ok ? »
Sur ces mots je me glissais dans la foule qui se mettait en mouvement. En passant derrière Rin je pressais légèrement ma main sur son épaule en signe de soutient et disparu avant qu’elle ne me voit. J’aimais vraiment bien Rin et j’aurais voulu pouvoir la soutenir d’avantage mais je n’étais vraiment pas douée avec les mots. N’ayant plus rien à y faire je quittais la salle de réception.

_________________


Indécision:
 
Cadeaux ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Dans ton dos.
❝ POINTS : 229

MessageSujet: Re: Mini-Event! || LES DENTS DE LAUREL Sam 3 Oct - 19:26

Non mais… De quel droit se permettait-il de pareils commentaires, celui-là ?! André le fusilla de son regard émeraude, suffisamment hargneux pour que l’on ne doute en aucun cas des émotions qui le traversaient. Il avait osé parler des ‘camarades disparus’ en jouant suffisamment des mots pour que l’on ne sache pas tout de suite que plusieurs corps avaient été retrouvés et identifiés comme étant ceux d’étudiants de la HSSUP.

André n’avait pas pu y participer puisqu’il était lui-même un ‘ancien’ de l’institut, aussi ses supérieurs avaient jugé nécessaire – à son plus grand damne – de le mettre sur une autre affaire. Il était frustré mais ne pouvait enquêter directement, seulement grappiller quelques infos à droite à gauche à ses collègues, et encore, ce n’était pas le plus évident. Et puis même…. Merde, il n’y avait peut-être aucun lien entre les deux affaires alors pourquoi le sous-entendre ?! Ce type…. Loukas ne pouvait pas le sentir.

Il suivit le mouvement de foule, glissant un mot à l’oreille de Florence, comme quoi elle pouvait lui envoyer un message dès qu’elle le souhaitait pour ‘parler’. Nouveau regard de tueur à l’intention du vice-directeur. André n’avait déjà pas apprécié qu’on le mette dans la confidence des enquêtes mais désormais, il était plus que persuadé que c’était une très mauvaise idée. Ruminant sa rage, il regagna l’extérieur et s’alluma une cigarette, histoire d’essayer de se calmer avant toute chose.

Journée merdique, il n’y avait pas à dire. Pffff.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Il te fixe tête levée, regard dur.
❝ POINTS : 52

MessageSujet: Re: Mini-Event! || LES DENTS DE LAUREL Sam 17 Oct - 19:30

Codage par Lou ♥ (Oliver ici)
Mini-event! Les dents de Laurel.

 En tout cas j'espère que votre voiture va mieux !
Head





« - Oliver arrête de faire ton intéressant. Tu voudrais pas arrêter de raconter n’importe quoi deux minutes et laisser les flics faire leur boulot ? »

Les joues d'Oliver se gonflèrent.


« Fanny t'es qu'une méchante ! » s'exclama t'il mais dans le brouhaha personne ne le remarqua.

« Oui, non. Tu es très gentil, c’est une bonne chose de ta part de vouloir aider, mais si effectivement des lettres ont été retrouvées sur son bureau, elles n’aident en rien à l’enquête. »
dit le vilain policier, tiens il aurait bien cassé sa voiture une deuxième fois à lui ! Mais bon là il était pas avec sa voiture. Il l'avait sûrement laissé dehors. Pourtant il ne faisait pas chaud dehors. Pourquoi laissait-il dehors quelque chose qu'il aime ? La voiture elle devait avoir froid... Comme le ton du policier et là Oliver comprit. Le monsieur à qui il avait fait bobo ce n'était pas un extraterrestre déguisé en son papa. C'était son papa....Il avait tué son papa.

« La convocation est close, que tout le monde regagne sa chambre, maintenant. »
dit une voix au loin. Mais Oliver avait trop de choc dans sa tête pour réagir. Ce fut la phrase de Fanny qui le sortit de son état de choc : « - Aller tu as entendu ne tarde pas trop, ok ? »

L'enfant sortit un papier froissé de sa poche et une craie grasse noire et écrivit la mine sérieuse :


« Bonjour Monsieur le Policier,
Je dit rien à l'autre il est méchant et voudra pas me croire...
Mais...Vous vous avez une bonne tête...Et votre cache œil est classe !
Alors je pense que vous me croirez...J'ai tué papa...il est pas comme avant..
Il était colère et moi je me suis énervé et quand je m'énerve...En fait je suis un peu
comme un kremlins, vous connaissez le film ?
Je suis qu'un monstre de six ans. Et je contrôlais rien alors...
Je savais plus quoi faire et j'ai frappé fort sur le sol mais je voulais juste que papa me lâche avec le couteau... J'ai eu à peine le temps de me reculer que le mur était tombé sur papa...
J'ai pas vu la suite, j'avais les œufs brouillés de larmes...
Mais j'ai tué papa. Alors je ne suis pas un héros, sûre que Sam-sempai un ami qui
est parti de la Heros's sup voudrait plus être mon copain...Moi je suis très triste...
Il paraît que « purger sa peine » permet de réparer, c'est un grand qui a dit...
Je sais pas trop ce que ça veut dire mais je crois que ce serait mieux que j'aille en prison.
Car ...j'ai tué papa...
Oliver Smith, six ans. »


Il s'écria alors à un policier avec un cache-oeil quittant la pièce :
«  Attendez ! » Il lui donna le papier plié en deux. Le policier le prit. Et alors que la salle se désemplissait il resta là tombé à genoux. Pourquoi ce policier ? Peut-être que ce cache œil le rassurait. C’était comme les pirates des contes, Oliver aimait bien les pirates car c'est brave et sûrement pas plus méchant que lui...Il voulait être un pirate ! Mais là il n'avait que 6 ans...

«  Oliver faut y aller ! » lui dit un surveillant mais à la place de bouger l'enfant explosa en larmes dans un «  Papa est mort par Oliver ! » incapable de dire un mot de plus . Le surveillant soupira et prit l'enfant dans ses bras le berçant doucement : «  Rentrons Oliver, et ne parle pas comme un bébé, tu as 6 ans, de plus... tu sais bien parler avec je d'habitude ! »

Oliver hoqueta des syllabes mais il était épuisé :
«  Allez cesse de dire des bêtises, tu vas te reposer à présent... » Mais était-ce vraiment des bêtises ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Mini-Event! || LES DENTS DE LAUREL

Revenir en haut Aller en bas

Mini-Event! || LES DENTS DE LAUREL

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroe's SUP :: L'institut :: Le manoir :: La salle de réception-
Partenaires
bouton partenariat

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit