AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Partagez|

Le Gras, C'est la Vie. [oui j'aime Kaamelott] Arthur Allyster Saint John

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Message
❝ LOCALISATION : à l'étage de son restaurant, dans le bar cossy, buvant un diabolo-violette
❝ POINTS : 103

MessageSujet: Le Gras, C'est la Vie. [oui j'aime Kaamelott] Arthur Allyster Saint John Mar 18 Aoû - 20:10




Jokers ou Légendes



Crains mon couroux, manant !

Allyster SAINT JOHN Arthur,
____________________________________________________________________
Chameur au cœur tendre !


❝ Âge : 28
❝ Sexe : homme
❝ Origine : française. Il est né en Angleterre mais il a été adopté et naturalisé en France.
❝ Race : humaine
❝ Orientation : hétéro
❝ Métier : chef cuisinier. Il travaille en collaboration avec un Américain dans un restaurant gastronomique français depuis deux mois à Laurel
❝ Statut social : aisé
❝ Situation amoureuse : Célibataire. Arthur est puceau. Il ne croit qu'en l'Unique Amour. Un Amour pur et tendre. Sa promise est décédée assez tragiquement et cela fait environ 10 ans qu'il porte ce fardeau et le deuil de sa bien-aimée

Caractère
____________________________________________________________________
«Je vais te conter une histoire..»


Arthur est un bel homme de 28 années. C'est quelqu'un qui, malgré son lourd passé, aime la vie. Oui, c'est un bon vivant, il veut profiter de chaque instant. Mais malgré un nom très noble, venant de ses origines, qu'il oublie peu à peu, c'est un homme incroyablement doux et courtois, ce n'est pas un bobo vaniteux loin de là. Il respecte un code d'honneur rigoureux, issue des lointains codes de chevalerie que son maître, Merlin, lui a inculpé. Malgré, ce côté peut-être un peu rigide au premier abord, c'est avant tout un incroyable charmeur et séducteur. Il aime plaît à tout le monde. Les hommes apprécient sa bonhomie et sa bonne humeur constante, les femmes apprécient sa gentillesse, sa courtoisie et sa beauté (oui quand même..). C'est quelqu'un de très professionnel dans son travail et extrêmement rigoureux même s'il se passe volontiers des corvées à côté de sort de nettoyage et de rangement. Sa cuisine ? C'est un vrai laboratoire pour lui, il y expérimente de nouvelles recettes..et de nouveaux sorts qu'il apprend et met au point lui même. Arthur est loyal envers ses amis, respectueux de ses ennemis me ne pactise jamais avec les Urfoons, question de mentalité et d'histoire vécue. Mais il reste quelqu'un de très borné et têtu. Il veut toujours avoir raison et il a donc le chic de se faire pas mal de detracteurs surtout lors de débats houleux sur n'importe quel thème. Il reste quelqu'un assez vaniteux parfois surtout avec ceux du même rang social que lui. Il ne connaît pas trop la mixité sociale, il ne voyage pas où très peu. Il est un peu opportuniste, c'est aussi pour ça qu'il est arrivé à Laurel, l'occasion de travailler dans un magnifique restaurant était trop grande. Même s'il est très enjoué, il parle très peu de son passé et de son histoire, ça le rend triste et malheureux. Sous ses airs chaleureux, il reste quelqu'un de très fragile intérieurement et se cache derrière un masque. Il reste un grand enfant qui cherche la protection et de l'affection malgré tout l'amour donné par sa famille adoptive. Il peut parfois paraître froid et distant et son cœur est devenue aussi dur que de la pierre. Celle qui réussira à trouver une faille dans son cœur et son Amour aura fort à faire..


❝ Particularités : Il a un odorat et un palet très développés, ce qui est très utile pour composer ses plats et innover. Mais il ne supporte pas le goût de l'alcool, il goute pour se souvenir et le réutiliser dans ses plats. Il a une légère cicatrice traversant sa joue gauche du haut vers le bas, qu'il considère comme un souvenir de son passé tracé dans la douleur et le sang.
❝ Tics et manies : Il n'a pas de tics ni ne manies particulières. Si ce n'est que c'est un homme qui aime séduire et plaire et qui prend donc soin de lui, il essaye de se lever une demi-heure avant son réveil où il effectue pompes et abdos. Et il prend un diabolo violette chaque jour dans un bar à côté de son restaurant.

❝ Passions : l'Histoire. Arthur est un grand passionné d'Histoire et en particulier du moyen-âge et des légendes arthuriennes. Il est curieux de tout et donc aime tout ou presque. Il adore les animaux. Il a d'ailleurs une chatte grise et blanche qui se nomme Framboise et un labrador qui se nomme Balto
❝ Phobies : peur du noir, des serpents et de sa mère maternelle. Si vous cumulez les trois, bonjour les angoisses !

❝ But : son but est simple, il veut l'harmonie et la paix sur Terre et donc mettre fin aux agissements des criminels (et Aliens) les plus sournois.
❝ Rêve : Trouver son âme sœur ?


IDENTITE Secrète❝ LE LYS FLAMBOYANT
____________________________________________________________________
Tout feu, tout flamme !


❝ Rang : joker

❝ Origine : mythologique
❝ Don : Arthur a hérité dès son plus jeune des pouvoirs de Merlin. Il maîtrise donc les pouvoirs élémentaires, a le don de polymorphie (animal Totem : ours), . Il a également quelques sorts de soin et d'enchantements d'armes et d'objets.
❝ Maîtrise : 10/10 Ayant reçu ses pouvoirs vers l'âge de 4 ans après s'être perdu dans la forêt de Brocéliande et ayant comme maître d'apprentissage, Merlin en personne sur ces vieux jours, Arthur maîtrise à la perfection tous ses pouvoirs et réussi même à les combiner (pour ainsi créer des sorts surpuissants et dévastateurs !)
Spoiler:
 
❝ Points forts : pouvoir à la fois offensif & défensif, utile au soutien pour soigner ses alliés. Sorts rapides et efficaces. Il peut détecter et sentir la magie car il a développé un fort instinct de magicien.
❝ Faiblesses : l'incantation d'un sort nécessite parfois plus d'une minute et nécessite de parler et comprendre le latin et le celtique. La combinaison de ses sorts est toujours dévastatrice donc à éviter en ville ou dans des endroits confinés sinon gare aux dommages collatéraux. Parfois, une erreur dans la formulation permet de créer des sorts étranges et parfaitement inutiles en combat. Les sorts de soins nécessitent d'avoir un focaliseur arcanique sous la main..et une boule de cristal, ça prend de la place !

■■■ Ton matériel de héros ■■■

❝ Costume : un manteau de cuir marron ou noir
❝ Arme : Excalibur, qui guide sa destinée et est garante de son courage et de sa loyauté envers ses alliés. Arthur utilise cette épée en l'enchantant. Il est rare quand il l'utilise non-magique.
❝ gadget : un focaliseur arcanique (une petite boule de cristal, utilisée uniquement pour les sorts de soins.
❝ Véhicule : MGB rouge Mk3 Cabriolet de 1974


Histoire
____________________________________________________________________
La où la légende débute, l'Histoire s'écrit.

/!\ Attention, passage sous spoiler un peu violent, j'ai fait mon possible pour que ça soit suggérer mais c'est surement pas suffisant, bonne lecture! /!\

Chapitre I: Naissance et Tragédie

Arthur Allyster Saint John est né le 15 juin 1988 à Zenor en Cournouailles. Mais il s'agissait d'un bâtard. Je vous explique. Ygerne, sa mère, est marié à un abruti de mari, Uther était son nom. Ygerne c'est une vraie sorcière, dans le sens où oui, elle pratiquait un peu la magie noire mais surtout parce que c'était sûrement la femme la plus infecte et insupportable de la noblesse anglaise. La Famille Saint John est une lignée présente depuis des millénaires, il y a même eu un Roi dans leur famille, un roi légendaire selon eux. Ygerne malgré son sale caractère était une femme à la beauté glaciale et elle attirait les convoitises, surtout du meilleur ami d'Uther : Anton. Il usa d'un stratagème en buvant une potion de polymorphie et prit l'apparence de Uther pour coucher avec Ygerne et l'a engrossé et elle sait qui c'était en vrai (hé oui, elle savait reconnaître la magie)! Famille de dégénéré quoi. Donc Arthur est un bâtard mais Uther n'a jamais su la vérité jusqu'à ce que le petit, vers deux ans, commence à devenir bien brun aux yeux marrons, lui qui était un pur blond aux yeux bleus, forcement il a eu des doutes. Uther voulait tuer tout le monde, Arthur, Ygerne, Anton même des chèvres s'il en avait sous la main. Ygerne emmena son fils chez sa sœur : Tatie Cryda. Bon, faut pas vous leurrer c'était une femme tout aussi infecte qu'Ygerne mais bon, c'était histoire de protéger Arthur. Oui, elle avait quand même un minimum d’instinct maternelle mais très bien cachée au plus profond d'elle. Mais ça ne suffisait pas, Uther était devenu totalement fou et était devenu une sorte d'animal assoiffé de sang qui ne veut lâcher ses proies sous aucun prétexte jusqu'à prendre plaisir à les faire souffrir avant de les dévorer tout cru. Il savait où était Arthur heureusement Cryda ne supportant pas les enfants avait décidé de l'emmener en France et l'abandonner une fois sur place. Voyant la maison de Cryda vide, Uther entra dans une colère noire et une fois rentré chez lui il se précipita vers sa femme pour l'étrangler de rage. Si vous croyez qu'il a fait le poids face à une demi-sorcière vous vous trompez, il est mort d'un coup d'une hémorragie cérébrale qui l'a foudroyé en moins de 10 secondes, poison ? Sort ? Malédiction ? On a jamais vraiment su. Ygerne a retrouvé Anton un an plus tard, qui avait fuit en Écosse, pour l'épouser. Arthur ? Elle s'en fichait, elle l'avait gardé parce qu'Uther a toujours voulu avoir un héritier maintenant qu'il est mort, Arthur n'était pas son problème. Évidemment que ça lui a fait un peu mal mais son fils, abandonné à deux ans dans un pays inconnu pour lui devrait être sûrement mort.


Chapitre II: Famille d'accueil en France.

Une fois débarqués sur une plage de Bretagne, Cryda déposa Arthur, endormi, sur le sable et mit deux trois bonbons dans sa poche, une lettre écrite en anglais et un médaillon indiquant son nom et sa date de naissance et partit en silence. Le petit Arthur se réveilla au bout d'une bonne heure. Il jouait sur le sable en essayant de faire des pâtés de sable et s'approcha de l'eau le clapotis des vagues le berçait et le rassurait mais tout de même, il se sentait seul et commençait avoir faim et ce n'est pas trois malheureuses pastilles qui allait le rassasier. Il se mit à pleurer, ça faisait des heures qu'il était dehors, il voulait rentrer à la maison et puis au bout de longues minutes interminables, un chien doré s'approcha de lui et lui lécha la joue. Arthur n'avait pas peur, il adorait les toutous, il se colla contre le pelage du chien et lui fit un câlin pour se réchauffer. « Figaro ? Ou es-tu Figaro ? » Un homme s'approcha vers son chien et vit un petit garçon qui se cacha derrière le chien. « Et bien ? Qui es-tu petit chou ? » Arthur le regarda mais ne disait rien. « Tu as perdu ta langue mon garçon? » Arthur comprenait malgré le fait que c'était un anglais sa mère lui parlait en français des fois et ce dès la naissance mais il parlait très mal et ne savait dire que son nom, son âge et sa nationalité par contre, il comprenait des questions très simples comme "ça va? ton nom? Qui es-tu? ton âge?". « Ar-ar-thur. » L'homme souriait. « Et bien Arthur, que fais-tu ici ? » Arthur ne répondait pas et le regardait l'air penaud et avec de grand yeux tristes et fatigués, il ne comprenait pas la question. L'homme ne savait que faire et s'asseyait à côté du garçon pour être à sa hauteur et regarda la mer et l'horizon. « Je suis Jean. Je vis pas loin d'ici. Avec ma femme Anna et mon fils qui a 4 ans, Gawain et mon chien..Figaro » Arthur ne comprenait pas tout à part "chien" L'homme prit Arthur dans ses bras. « tu dois être fatigué et affamé..on va chercher tes parents.. » Le petit garçon finit par s'endormir dans les bras de Jean alors qu'ils avaient chercher pendant deux heures une éventuelle trace des parents. « Bon on va rentrer mon vieux Figaro..on continuera demain.. ». Ils arrivèrent dans une jolie maison type médièvo-normande. Anna la femme de Jean, l'attendait pour le  dîner et voyant le petit bout de chou qu'il tenait dans ses bras elle ne pu s'empêcher de pousser un petit cri étouffé. « Qui-est-ce ? » « Je ne sais pas chérie..il s'appelle Arthur je pense qu'il est perdu..on a cherché on a rien trouvé. » Arthur se réveilla et était ébloui par la beauté chaleureuse d'Anna. « Et bien, petit ange..tu dois être affamé ? Mais dis-moi Jean, ne serait-ce pas prudent d'appeler la Police? » Jean haussa les épaules. "Tu as surement raison mais il est tard et ce petit bout doit être épuisé, on s'en occupera demain. D'accord?" Anna hocha la tête. "D'accord, chéri." Après manger, Anna le changea pour qu'il puisse dormir à l'aise et tranquillement. Elle découvrit le médaillon et la lettre dans la poche du pantalon du garçon et le montra à Jean. « La famille Saint-John.. » fit-il interloqué. « Une des plus riches familles d'Angleterre.. ». La lettre était écrite en anglais, heureusement Jean comprenait cette langue et il traduisit pour sa femme. Elle indiquait ceci: "Arthur est un anglais de la haute société aristocratique, bien que je déteste à un point ce mioche, si cette lettre parvient à quelqu'un merci de ne jamais nous renvoyer ce mioche dans nos pattes, je ne supporte pas les enfants, garde-le on vous le donne. Cryda V. Richardsons-Saint John" Jean et Anna étaient médusé comment peut-on avoir de la haine pour des enfants? Ils ne savaient pas quoi faire, le garder illégalement, c'était du kidnapping, l'emmener à la Police c'était prendre le risque qu'il retourne dans cette famille de fous. Rester la DASS, Anna y était secrétaire générale, elle pouvait mentir sur son origine et faire de faux papiers mais cela pourrait lui coûter sa place et la prison mais c'était un risque à prendre..
Arthur se sentait bien dans cette maison simple et pourtant si chaleureuse. Anna, Jean, Gawain et Figaro étaient devenus sa famille, une vraie famille civilisée, cultivée et infiniment adorable et aimant. La procédure d'adoption avait été accepté en fraudant le nom d'Arthur. Il porta donc pendant longtemps le nom d'Arthur Mercier. Surtout que le drame et le meurtre d'Uther Saint-John faisait un vrai tollé dans toute la presse anglo-saxonne et française, on y disait même que le petit Arthur avait été tué par son père. Il était essentiel pour la famille de protéger Arthur de cette affaire et que rien ne s'ébruite sur la véritable identité d'Arthur.


Chapitre III: Le Rocher & la bicoque du vieux monsieur

Quelques temps ont passé. Arthur avait 4 ans. Arthur avait donc bien grandi, c'était un petit garçon enjoué et déjà bien éduqué, ses parents ont jugé bon de lui payer un professeur de français/anglais qui connaissait et respectait l'étiquette. C'était donc un prof à l'ancienne mais très pédagogue. Arthur était parfois retissant et faisait parfois un caprice. Il préférait jouer avec Figaro, le beau labrador. Un dimanche, la famille était de sortie en forêt de Brocéliande, une forêt enchantée selon les légendes. Ils profitaient tous du calme et de cette forêt et Arthur jouait avec le chien. Il en oubliait même les avertissements de ses parents de ne pas aller trop loin jusqu'à ce qu'il finisse par se perdre. « Papounet ? » fit-il en remarquant qu'il était seul avec Figaro. « Paaaapoooounet ?? » Il marchait et courait dans tous les sens jusqu'à ce qu'il tombe sur un curieux rocher fendu légèrement en deux, Une épée y était coincée. « Han, elle est joulie ! » dit-il en tirant dessus. « Ze veux zouer avec ! Viens p'tite épée ! »L'épée se dessoudât et Arthur bascula en arrière. Il se releva et traîna l'épée elle était longue et assez lourde pour un garçon de son âge. « Figaro ? » Il chercha son chien du regard et le vie près d'un arbre à quelques mètres de là, il jappait et aboyait et courait, il semblait content. Arthur rejoignit Figaro et au détour d'un pan de rocher et d'arbre, il remarqua un vieil homme assis dans un transat qui lançait une balle à Figaro. Derrière lui il y avait une vieille Bicoque en bois et Arthur se demandait comment elle pouvait tenir. « Approche, mon garçon » dit-il en toussotant. « Je suis Merlin, un magicien, un vrai. Et toi tu es Arthur, n'est-ce-pas ? Je t'attendais. » Arthur ne savait pas quoi faire il essaya en vain de soulever son épée pour tenter de faire peur au vieillard mais ce dernier ria de bon cœur. Il fit un claquement de doigt et l'épée se retrouva au dessus d'Arthur flottant tranquillement. « Alors, mon garçon, me crois-tu ? » Arthur était stupéfait « comment vous faites za monzieu ? » Merlin ria de plus belle. « Voudras-tu apprendre ? » Arthur acquiesça. « Alors on se reverra bien ! » Il disparu, sa maison aussi, c'est comme s'il avait voyagé dans le temps. Ses parents étaient derrière Arthur et ils prenaient le chemin du retour, il ne comprenait vraiment pas ce qu'il s'était passé..

Quelques jours plus tard, un vieux monsieur se présenta chez la famille d'Arthur. «Bonjour. Je suis le nouveau professeur d'Arthur, mon confrère a été appelé en urgence en Italie pour y enseigner. Il m'a confié votre petit protégé. Oh, que je suis impoli, je me nomme Merlin Barto.» Arthur était devenu d'un seul coup très assidu au cours de Merlin. Ce dernier lui enseigna l'astronomie, la physique, l'astrologie, la philosophie la magie blanche évidemment où Arthur excellait et ce malgré son jeune âge, évidemment Arthur n'a pas appris tout en un jour, il a suivit un cursus adapté au programme simplifié et basique (sous forme de contes, d'exercices simple d'écriture et de langues) de ses quatre ans jusqu'à ses dix ans puis un programme beaucoup plus poussé jusqu'à ses dix-huit ans, ou ce dernier a pu commencer l'apprentissage pur et dur du mage (exercice de création de sorts, de potions, alchimie..etc). Merlin avait fait appel à un maître escrimeur pour qu'il apprenne les bases du combat à l'épée. Il lui enseigna toutes les ficelles du métier d'enchanteur et tout son savoir millénaire est-il. Arthur développa des capacités innées contre la magie noire et la kinésie ainsi que pour la création de nouveaux sortilèges et potions et il adopta une option très tranchée sur la notion de paix et d'harmonie sur Terre. Merlin était très fier de son élève mais il était temps pour lui de partir en lui révélant son ultime secret. Merlin était devenu immortel grâce à la pierre philosophale qu'il avait trouvé par hasard en ramassant des champignons, des bolets oui..bon.., mais Merlin avait déjà bien vécu et son corps commençait à fatiguer, son âme, elle guidera toujours les pas d'Arthur, Excalibur sera sa voix. Alors Merlin décida de laisser Arthur qui était devenu un magnifique jeune adolescent de 17 ans, il avait des amis fidèles, une magnifique jeune fille de son âge dont il était éperdument amoureux. Il a même appris son passé et était aller en Écosse retrouver sa mère..mais malheureusement lors de leurs retrouvailles seul Anton son père le serra dans ses bras. Sa mère au contraire le toisait avec dédain. "Un mage! Un putain de mage dans la famille, quelle honte! J'aurais préféré que tu crèves!!" Anton calma sa femme et prit Arthur à terre. "Rentre chez toi mon fils, je t'enverrais de l'argent régulièrement et te donnerait quelques nouvelles par courrier.." Arthur rentra en France plus traumatisé que jamais, sa mère était une sorcière, il l'avait senti..Anton tenait sa promesse, un gros virement tous les mois et un mail parfois long sur l'Enfer qu'il vivait régulièrement avec Ygerne.


Chapitre IV: Rassemble tes amis et lutte contre le Mal !

Merlin était parti, ça faisait un an. Arthur faisait maintenant une grande école de cuisine et il avait de merveilleux amis, de futurs grands guerriers, scientifiques ou sportifs. Et surtout il y avait Aliénor, la belle jeune fille de 17 ans aux grands yeux bleus et aux cheveux noires, elle était fine et élégante. Arthur était un garçon très courtois et toujours élégant.Il avait en tête de créer une sorte de groupe ou ses amis et famille pouvaient venir, c'était  l'origine surtout une bonne occasion pour se réunir pour parler de leurs souvenirs d'enfance et de leur projets d'avenir. Ses compagnons d'armes formèrent la confrérie des protecteurs de la Terre je vais vous les présenter :
Arthur était évidemment le chef, son bras droit était Lancelot. Personne ne savait d'où il venait exactement et personne n'osait lui demander tellement il était impressionnant, mais il vivait dans un village à côté et il était dans le même cercle d'escrime, Arthur et Lancelot ont très vite sympatisé. Il avait 22 ans, c'était un excellent combattant, il maniait une épée très longue avec grâce, élégance et précision. Il portait un magnifique costume de mercenaire japonais, il avait les cheveux très long et ils étaient blancs/gris, il avait des yeux verts clairs. Mais il ne supportait pas d'être le sous-fifre d'Arthur, de quatre ans son cadet. S'il était dans cette confrérie c'était parce qu'il avait trouvé l'Amour et que c'était le seul moyen de pouvoir la voir régulièrement.
Le meilleur ami d'Arthur, c'était Peredur, gallois, c'était le voisin de la maison et il venait régulièrement jouer au foot avec Arthur. (Sa famille était tombée amoureuse de la région et ils se seraient installés il y 6 ans maintenant.) Il avait 14 ans, c'était le plus jeune de toute la confrérie. Il était un peu simple d'esprit et Arthur l'avait prit sous son aile. C'était un beau garçon aux cheveux châtains et aux yeux bleus profonds. Il était apprécié de tous. Il voulait devenir pompier et faisait tout pour, jusqu'à s'imposer un régime strict et un entraînement sportif très poussé.
Caradoc dit « Croc » et un ami commun de Peredur, Arthur et Agravain, il a 18 ans et il a une passion pour la cuisine, il est d'ailleurs dans la même école qu'Arthur et dans la même classe. C'est un garçon un peu bedonnant mais c'est un archer hors pair. Il pratique d'ailleurs la chasse à l'arc.
Agravain, 18 ans, apprenti cuisinier dans la même classe qu'Arthur et Caradoc, karatéka, meilleur ami d'Owen et protecteur d'Aliénor.
Owen, 19 ans,c'est le frère d'Aliénor. C'était un surdoué qui effectuait un master en physique atomique. Il était ultra-protecteur envers sa sœur et c'était surtout pour ça qu'il était dans cette confrérie même s'il appréciait Arthur, on ne sait jamais ce qui peut arriver.
Aliénor, 17 ans, fille de Leodagrans, sœur d'Owen, promise à Arthur convoité par Lancelot. C'est une très belle jeune fille attachante et curieuse. Elle est en première ES (économie et sociale) et veut devenir psychologue. Arthur l'a rencontré à Brest, là ou il faisait ses études, il est tombé littéralement sous le charme de la demoiselle et elle vient le voir tous les jours pour lui et les réunions de la confrérie.
Leodagrans, 42 ans, père de Aliénor et d'Owen, invité d'honneur et chef d'orchestre, pas toujours présent, il était surtout là pour surveiller sa fille mais comme son fils la surveillait aussi, il n'avait pas jugé nécessaire de continuer d'aller aux réunions de cette curieuse confrérie.
Gawain, demi-frère d'Arthur, 20 ans, ils s'entendaient très bien. C'est un champion en tir couché et un skieur hors-pair.
Bors, 17 ans, c'était un garçon très fleur bleue un très bon poète pour son âge, c'était un grand spécialiste du piratage informatique.
Galessin, Danegot et Calo (écossais) âgés respectivement de 16, 15 et 21 ans étaient de simples membres de la confrérie et des amis d'enfance de Bors. Galessin était champion d'Europe Junior en sabre, Danegot pratiquait l'aikido et Calo faisait des études de biologiste.
Cette confrérie a ensuite changé de directive et de cap, ce n'était plus une simple réunion d'amis Arthur avait eu en tête d'en faire une véritable confrérie pour protéger la Terre et ses habitants de toutes les vermines dans les environs. Mais, c'était une confrérie illégale puisqu'il est interdit de faire justice soi-même. Alors, par la suite, après avoir blessé quelques cambrioleurs, la police les surveillait et ils étaient interdit pour eux d'avoir des armes sur eux. Alors, ils organisaient des réunions tout les deux jours pour se renseigner sur les menaces éventuelles et ils décidèrent de collaborer avec la Police, ça a été plutôt efficace puisque le taux de criminalité en Bretagne était proche de zéro ! Mais au fur et à mesure, la confrérie perdit des membres Bors et ses amis se retirent ils ne supportaient plus les disputes régulières. Il ne resta plus que Peredur, « Croc », Lancelot, Owen, Gawain et Agravain. Mais un drame va précipiter la chute de la confrérie.


Chapitre V: Haute Trahison et fin d'un espoir

Les relations entre Arthur et Lancelot se dégradaient au fur et à mesure des mois. Lancelot voulait Aliénor pour lui seul et il était inconcevable qu'elle soit promise à cet Arthur aussi parfait paraissait-il. Lors d'une réunion de la confrérie, ils allèrent jusqu'à se battre à l'épée, ils durent être séparés avant que cela ne dégénère davantage. Arthur ne comprenait pas pourquoi ce changement quasiment si soudain dans le comportement de Lancelot et ça l'agaçait. Au final, moins il le voyait, mieux il se portait et c'était un sentiment réciproque.
Un jour, Lancelot croisa Aliénor et lui déclara sa flamme pour elle. Cette dernière repoussa violemment ses avances ce qui le mit dans une colère noire. Il dégaina son épée et menaça la jeune fille de la tuer si cette dernière n’obéissait pas. Arthur inquiet de ne pas voir arriver sa bien-aimée senti un danger et il parti avec Owen et Agravain à la recherche d'Aliénor.
Spoiler:
 
« Je vais te tuer, tu entends, salopard ?!! » Arthur était hors de lui. Owen se vidait de son sang, il fallait faire quelque chose. Personne ne savait que c'était un mage dans la confrérie mais même s'il ne pouvait pas sauver sa bien-aimée il devait sauver Owen. Lancelot se précipita sur Arthur mais ce dernier lança un sort qui permit de former un bouclier quasi indestructible pendant 15 secondes. 15 secondes, c'était suffisant pour enchanter une arme mais pas pour soigner Owen. Il dégaina son épée qui était au moins deux fois plus courte que celle de Lancelot mais il l'enchanta et devint une puissante épée de feu capable de projeter des boules de feu. Ce sort ne fait pas ça normalement mais la colère décupla ses pouvoirs. « Un mage ? Aha. Pauvre idiot, tu crois que tu fais le poids ?? » Arthur n'eut pas le temps de répondre mais juste le temps de parer avec son épée. La lame de Lancelot atteignit Arthur et érafla sa joue gauche. « ça tu vas me le payer ! » hurla-t-il dans une rage sans nom. Le combat dura de longues minutes et Lancelot finit par ne pas éviter une boule de feu qui le touche au torse ce qui le fit basculer en arrière. Arthur se précipita vers lui et lui transperça la jambe. « ça c'est pour Owen ! », puis il transperça  deux fois son ventre « et ça c'est pour Agravain et Aliénor !! » Lancelot se vidait de son sang tout en brûlant, Arthur le toisait avec mépris et se tourna rapidement vers Owen « Résiste mon ami..je vais te soigner.. » Il se saisit de sa boule de cristal et compressa la plaie en prononçant des paroles incompréhensibles. Owen était mal en point à la limite la mort, pâle comme un linge. Arthur lui fit boire une potion régénérante qui permit à Owen de rester en vie pour y être soigné. Les secours arrivèrent rapidement et Arthur pleurait devant le corps inanimé d'Aliénor. « Ö Merlin..pourquoi cela devrait arriver..elle ne devait pas subir ça, elle ne le méritait pas. » Il s'effondra en larmes et prit sa bien-aimée dans ses bras une dernière fois. « Je te promet d'aimer que toi.. » Les pompiers les séparèrent et Arthur vit le corps d'Aliénor recouverte d'un linge blanc ou commençait à fleurir des tâches rouge sang à côté du corps d'Agravain qui s'était sacrifiée pour protéger Aliénor. Il jeta un rapide coup d'oeil vers Lancelot qui était entièrement calciné. « Quelle ironie..une créature du diable qui meurt brûler. »


Chapitre VI: Une nouvelle destinée

Dix ont passé depuis ce drame. La confrérie a été dissoute. Arthur a maintenant 28 ans. Il appelle régulièrement ses parents adoptifs et reçoit toujours de l'argent de son père paternel qu'il économise au fur et à mesure. Owen a survécu à ses blessures mais il garde de profondes séquelles psychologiques. Il est devenu physicien atomique dans l'armée de Terre mais c'est un homme encore très fragile qui a perdu partiellement l'autonomie du bras droit et il a des difficultés à s'exprimer suite à un long moment où son cerveau n'était plus irrigué en sang et en oxygène. Son pauvre père, Léodagrans, digère toujours très mal le décès de sa fille et regrette de ne pas l'avoir plus protéger. Il est reconnaissant envers Arthur d'avoir sauvé son fils..il n'aurait pas supporté de perdre ses deux enfants d'un coup. Peredur est devenu un pompier exemplaire, Caradoc un des plus grands cuisiniers de sa génération, Gawain lui continue à briller en tir couché au niveau international. Les autres, Arthur, ne sait pas trop ce qu'ils sont devenus, il y pense parfois mais c'est assez rare. Lui, c'est devenu un bel homme assez mystérieux, toujours souriant et énigmatique. Il a terminé major de son école de cuisine et a travaillé pour des grands palaces parisiens. Il sort enfin la tête de l'eau..ce drame a hanté son âme et ses rêves pendant 10 longues années mais il a décidé un beau de passer à autre chose et il a commencé à faire des projets surtout depuis qu'il sait qu'il existe une ville pour héros et qu'un ami américain lui a confié qu'il voulait s'y installer pour y ouvrir un restaurant semi-gastronomique et qu'il avait besoin de lui pour le projet. Arthur ne s'est pas fait prié, il avait les moyens d'aller aux Etats-Unis et avait trouvé un petit appartement dans les quartiers résidentiels du centre ville de Laurel. Il s'était acheté une mg b mk3 de 1974 rouge très tape-à-l'oeil mais il considérait qu'il était temps pour lui de prendre du bon temps. IL travaille depuis deux mois avec son ami Américain et ça fonctionne plutôt bien. Arthur travaille aussi avec des héros sur des missions où il a l'impression de prendre une revanche sur ces canailles à chaque fois. Il se sent bien à Laurel, il a recommencé à vivre, Excalibur et Merlin le guidant toujours plus ou moins dans ses choix et il est temps pour lui d'à nouveau aimer. Mais en sera-t-il capable ?



Toi, derrière ton écran

❝ Pseudo : FunkyGirl
❝ Âge : 22
❝ Avatar : Sanosuke Harada
❝ Passions & Hobbies : plein de  choses 8D
❝ Découverte du forum : -
❝ Un petit mot pour la fin : pouet !



Dernière édition par Arthur A. St. John le Jeu 20 Aoû - 17:42, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ POINTS : 913

MessageSujet: Re: Le Gras, C'est la Vie. [oui j'aime Kaamelott] Arthur Allyster Saint John Jeu 20 Aoû - 12:34

Coucou mon petit mage :3
Alooors. En voila un personnage intéressant ! Cependant, avant de te valider, j'aurais quelques petites remarques à te faire afin d'arranger un peu tout ça.

Déjà au niveau du pouvoir, tu as pas mal de sortilèges, certains assez puissants d'ailleurs. J'aimerai cependant que tu t'ajoutes plus de contraintes et de points faibles (une ou deux suffiront largement et ça peut simplement être qu'il est allergique à l'un de ses ingrédients ou bien qu'il peut perdre le controle quand il utilise la polymorphie ou qu'il est tellement concentré quand il prépare ses sorts qu'il en devient vulnérable car plus attentif à son environnement... tu as plein de possibilités!), ou au minimum que tu ne puisse tous les maîtriser parfaitement.
Par rapport aux sorts eux même en fait, il faudrait plus de détails et une petite contrainte sur certains également.
• Déjà, la téléportation, il faudrait que tu nous dise sur quelle distance il peut se déplacer. Quelques mètres, dans la ville voisine ... faudrait un peu plus de détails.
• Pour l’invisibilité, tu pourras l'améliorer par la suite en utilisant tes points d'xp, mais pour le moment choisit entre les humains et les objets.
• La potion de soin j'avoue que c'est pas très clair... ça soigne carrément ou ça aide juste une personne en mauvaise état à pas mourir ? Est-ce que ça régénère les tissus, guérit complètement les blessures ?
• Le sort de soin à l'air pas mal puissant, donc je te suggère de dire que cela lui coute beaucoup d'énergie et le fatigue pas mal du coup, surtout considérant la préparation qu'il faut.  
• La boule de feu... déjà définir quand même une taille maximale, approximative au moins. Et étant donné la puissance du sort, de même que le contrecoup niveau énergie/fatigue soit en conséquence de la taille.
• Les poignards de glace, c'est pas mal, peut être réduire le nombre pour le moment. Et la glace, tu la crée à partir de quoi? l'idéal serait d'avoir de l'eau à porté de main (tu peux te ballader avec des fioles de liquide par exemple, te servant de l'eau contenu pour la geler et faire les poignards du coup par exemple)  
• l'enchantement d'objet déjà c'est pas les mêmes choses donc c'est plusieurs sorts et pas un seul. Et définir une durée pour le temps d'enchantement.
• La polymorphie, déjà si l'ours est son totem, il peut se transformer facilement en ça ok, mais pour les autres animaux il faut que ce soit plus contraignant. Déjà il ne pourra pour le moment faire plusieurs transformations par jour et les animaux dont la masse (genre les insectes ou les éléphants) sont trop différentes lui sont inaccessibles. De même, un changement de forme, ça peut être assez douloureux.
• Le sort de foudre, définir une puissance. Pour le moment je pense que ce serait plutôt une petite décharge, genre de la force d'un taser. Pareil pour la consomation d'énergie, comme le sort de boule de feu et de soin.
Voila, je sais que ça fait beaucoup. Mais c'est un pouvoir puissant et très complet par ses possibilités, donc tu comprends il faut l'équilibrer :3 Évidemment, tu pourras l'améliorer et obtenir tes autres sortilèges à la boutique quand tu gagneras des points !

Ensuite, au niveau de l'histoire...
• déjà, le fait qu'Arthur parle anglais ET français, à deux ans, ça me paraît gros même si c'est pas parfait. Si tu précises que ses parents lui parlaient français dès la naissance pour l'imprégner et le rendre bilingue, à la limite je veux bien. Mais sinon ça peut pas être un apprentissage genre des cours, à deux ans le langage est loin d'être parfait et deux langues, c'est difficile (surtout que le français est mine de rien une des langue les plus complexes). Donc si tu pouvais préciser comment il le parle, ou du moins baragouine quelques mots qu'il aurait déjà entendu de la bouche de ses parents et retenu, ça irait.
• Euh petite erreur d'étourderie ou d'indécision je suppose, mais à un moment le fils de Jean s'appelle Gawain et juste après tu mentionnes un Alexandre xD QUEL EST SON VRAI NOM?
• Après, le fait qu'il ait son nom complet sur son médaillon.... je sais pas, la logique voudrait qu'on appelle la police pour retrouver sa famille non ? °°
• Je veux bien qu'Arthur soit un génie, mais quatre ans, l'astronomie, la philo... Précise quand même qu'il a pas tout apprit en même temps et que ça dura sur des années, parce que bon c'est un peu fort là tout de même.
• Sa mère l'abandonne sans se soucier de lui et finalement lui écrit quand il la retrouve et lui envoie même de l'argent... Comment, pourquoi? Je sais pas, si la reprise de contact s'est mal passé, c'est quand même pas mal. (enfin après c'est mon avis et je comprend des trucs de travers des fois donc je sais pas °^°)
• Euuuh la confrérie d'accord, très bien. Peut être un peu plus de détails sur comment ils se sont rencontrés, comment Arthur les a recruté tous?
• Question. Comment Lancelot sait que Aliénor est stérile ? Il a un test de stérilité toujours sur lui? °°

Eeet voila, c'est déjà beaucoup je sais, mais ce sont principalement des petites choses qui ne devrait pas te prendre trop de temps à rectifier. En ce qui concerne les autres sorts non cité, si ce sont des sorts non offensifs et pas très puissant, tu peux toujours les ajouter et je verrais si c'est acceptable.

Voila, bon courage pour rectifier tout ça mon poussin et ne t'inquiète pas, Arthur est bien il y a juste ces quelques petites choses ! <3


_________________

Je suis le Papa des meilleurs poussins de l'univers! *-*

Avatar:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hssup.forumactif.org
❝ LOCALISATION : à l'étage de son restaurant, dans le bar cossy, buvant un diabolo-violette
❝ POINTS : 103

MessageSujet: Re: Le Gras, C'est la Vie. [oui j'aime Kaamelott] Arthur Allyster Saint John Jeu 20 Aoû - 17:10

coucou, voilà tout est modifié comme indiqué! :3
les sorts sont bons je pense maintenant et j'ai rajouté ou enlevé certains points de l'histoire:
-pour le bilingue: sa mère lui parlait français mais Arthur ne sait dire que quelques mots et ne comprends que des questions basiques (Chap II)
-Etourderie corrigée: c'est bien Gawain le demi-frère et non Alexandre, j'avais oublié de changer le nom. ^^ (chap II)
-pour l'histoire du médaillon, j'ai rajouté un passage avec une lettre et rendu Anna, secrétaire de la Dass, ce qui semblait le moins tordu possible (Chap II)
-j'ai rajouté un petit passage pour dire qu'en effet l'astronomie et tout le tintouin, il ne l'a pas appris en 2 heures :3 (Chap III)
-pour l'argent et les nouvelles j'ai rajouté un passage, ce n'est plus la (grosse vilaine) moman mais son père qui lui donne de l'argent et des nouvelles. (fin du Chap III)
-la confrérie, j'ai modifié son but premier, à la base c'était plutôt un simple rassemblement d'ami d'enfance et de cours qu'Arthur utilisera pour mettre en place cette confrérie qui chasse les vilains ce qui ne sera pas au gout de tout le monde (début et fin du Chap IV)
-j'ai modifié ce problème de stérilité en une jalousie maladive de Lancelot qui la tuera plutôt que de la voir vivante dans les bras d'Arthur (Chap V sous spoiler)

voilà :3 après, j'ai vraiment du mal à voir les fautes de syntaxe et d'orthographe dans cet océan de lettres mais je pense que ça doit être bon /pan

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ POINTS : 913

MessageSujet: Re: Le Gras, C'est la Vie. [oui j'aime Kaamelott] Arthur Allyster Saint John Jeu 20 Aoû - 17:56

tu es validé !


Tu es dès à présent un joker fantastique au niveau 25. Tu peux maintenant disposer de tout ton matériel de héros!

Tu peux tout d'abord venir nous dire ton don et ton métier ainsi que réserver ton avatar.

Ensuite, tu pourras créer ton journal et commencer à gagner de l'expérience en participant activement au forum. Tu peux également t'inscrire dans le sujet recherche de RP ou, si tu veux faire des rencontres totalement imprévues, dans la random roulette!

Si tu as une question, n'hésite pas à nous en faire part, le staff est là pour t'aider au mieux et pour t'aiguiller vers la bonne voie.
Bonne chance dans la ville des héros!

_________________

Je suis le Papa des meilleurs poussins de l'univers! *-*

Avatar:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hssup.forumactif.org
❝ POINTS : 913

MessageSujet: Re: Le Gras, C'est la Vie. [oui j'aime Kaamelott] Arthur Allyster Saint John Ven 6 Mai - 21:10

Car le temps passe


❝ Age : 28

❝ Date d'anniversaire : 15 juin 1988

❝ Résumé des événements: combat toujours les méchants, sous le charme de la belle Daïshi.

_________________

Je suis le Papa des meilleurs poussins de l'univers! *-*

Avatar:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hssup.forumactif.org
❝ POINTS : 913

MessageSujet: Re: Le Gras, C'est la Vie. [oui j'aime Kaamelott] Arthur Allyster Saint John Sam 28 Jan - 13:01

Car le temps ne fut pas uniforme


❝ Age : 31 années

❝ Résumé des événements: Arthur se retrouve coincé sur une étrange planète pendant deux ans où il tente de survivre comme il peut. Viendra ensuite le temps des questions pour lui à son retour. Il est temps pour lui de se ranger et d'annoncer son départ à la retraite. Un étranger qui se considère comme meilleur que le Lys le remplacera. Plus froid, plus impitoyable, agissant en solo et ne parlant presque pas. Il s'agit de Silver Zephyr.

_________________

Je suis le Papa des meilleurs poussins de l'univers! *-*

Avatar:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hssup.forumactif.org
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Le Gras, C'est la Vie. [oui j'aime Kaamelott] Arthur Allyster Saint John

Revenir en haut Aller en bas

Le Gras, C'est la Vie. [oui j'aime Kaamelott] Arthur Allyster Saint John

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroe's SUP :: Paperasse :: Les Inscriptions :: Les admis-
Partenaires
bouton partenariat

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit