AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Partagez|

Prison Break || David ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Message
❝ POINTS : 103

MessageSujet: Prison Break || David ♥ Mer 19 Aoû - 17:36

PRISON BREAK
Les conduits d'aération, c'est bien, mais ça craint. Le designer devrait franchement penser à les faire plus larges. Heureusement que j'étais souple, merci la danse, et que je n'étais pas grand surtout. De toutes manières, même si André ça le faisait rire, je n'avais jamais complexé sur ma taille, moi. Certes je suis moins grand que la moyenne des hommes, et alors ? Je suis gay de toutes manières c'est pas comme si j'allais complexé d'être avec une nan plus grande que moi. Et puis tout ces trucs de critères de sélection, c'est d'un ridicule. L'amour n'est pas un défilé de mode, on a pas à tous faire la taille mannequin. En attendant, j'en avais marre de mon conduit.

« C'est la dernière fois que je fais un truc pareil, grommelais-je, ma voix déjà basse rendue plus étouffée encore par mon masque.
Vous disiez également cela lorsqu'il était question de rendre un service à monsieur Russianov – à gauche maintenant.
C'est différent Wilfried. Là il s'agit d’infiltrer une prison pour faire sortir un type incarcéré, ce n'est pas franchement du même acabit. »

En effet. Je ne pensais pas qu'un jour on me demanderai un travail du genre. D'ordinaire je fais plus dans le nettoyage, mais du style “élimination des déchets”. Je ne vidais pas les cellules de haute sécurité. Mais j'avais accepté, pour deux raisons. Déjà d'après mon employeur – qui était resté très mystérieux et m'avait donné des instructions précises de ce que je devais faire de mon 'chargement' une fois ce dernier récupéré – il n'était pas un  pur criminel. Il souffrait semble-t-il d'une maladie mentale. Sa place était dans un hopîtal psychiatrique à la limite, pas entre les barreaux. Et deuxièmement... pour le défi. Je n'avais encore jamais infiltré de prison et je ne savais à quoi celle de Laurel ressemblait.

Je me tordais et arrivais finalement au niveau d'une ouverture grillagée, que je soulevais. Je passais la tête, vérifiant que les lieux étaient déserts. Il s'agissait de la salle de surveillance visiblement, mais les gardes étaient absents. Comme calculé, ils étaient parti pour leur pause cigarette. J'avais moins de six minutes environ avant qu'ils ne reviennent. Bien. D'une pirouette, j'atterrissais  sur mes pieds et demandait à Wilfried via l'oreillette de confirmer ma position – qu'il avait sur le moniteur de l'écran dans la salle de contrôle, au sein même de mon appartement. Parfait, j'étais au cœur même de la prison, dans l'aile ouest. Me restais simplement à trouver l'individu qui m'intéressait.

Prenant le contrôle des ordinateurs et des caméras de surveillance, je m'assurais déjà grâce à quelques petites prouesses informatiques de ma part de bloquer les images de manière à les passer en boucle. Ainsi je pourrais me promener dans la prison sans qu'on le sache puis ce sont des images vides, filmées avant mon arrivée, qui seront diffusées aux gardes. Je me donnais environ une heure avant qu'ils ne découvrent la supercherie. Et encore, s'ils n'étaient pas trop idiots. Je fouillais ensuite les images, une caméra étant disposée dans chaque cellule, jusqu'à trouver le mec dont j'avais une simple photo pour toute aide. Finalement, je le repérais. Prisonnier A-008761. Parfait.

Un sourire étirait mes lèvres. C'était presque trop facile. Je désactivais les sécurités des portes et sortait de la pièce de surveillance. J'avais mis à peine quatre minutes. « Vous êtes cependant loin de votre record, je vous ai connu plus en forme, maître Tobias. » soufflais la voix de Wilfried dans mon oreillette. Je levais les yeux au ciel. Ce majordome, décidément, toujours le mot pour me faire descendre du piédestal ou je me hissais moi-même. Restant concentré, je filais vers la cellule de mon colis, silencieux et léger comme une ombre. Mes disques demeuraient désactivés pour le moment, mais je me tenais prêt à tout moment au cas ou les choses tourneraient mais.

Je le trouvais finalement, allongé sur son lit, nonchalamment. Je ne savais s'il dormait ou non. Après tout il était quatre heures du matin. Je vérifias sa porte. Rien que mes disques ne pourraient couper, le faire sortir de là ne serait pas un problème. Ça se compliquerait après. En attendant, je l'appelais à voix basse. « Eh. Debout la belle au bois dormant. C'est l'heure de sortir de ta tour et de rejoindre ton prince ~ ». Quoi, je pouvais bien plaisante un peu vu la situation. Si ça se trouve j'allais me faire tuer en plus ou capturer. Donc autant rigoler un peu.

(c) AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ POINTS : 206

MessageSujet: Re: Prison Break || David ♥ Sam 22 Aoû - 13:32

PRISON BREAK
J’avais été séparé de mon codétenu. Enfin, non, pour être honnête, on s’était ‘un peu’ prit la tête et les gardiens avaient décidés de me laisser seul un moment, le temps de savoir quoi faire de moi. Faut dire aussi que ce n’est pas de ma faute s’il a pété un plomb parce que mon niveau de jeu est plus élevé que le sien quand même ! Il a voulu me planté avec une lame de rasoir, je lui ai juste prise avant de la retourner contre lui, rien de plus. Bon, okay, son avatar est abimé, il lui manque un œil maintenant, mais ça va, quand il aura le crédit nécessaire il pourra aller remplacer la partie endommagée, e n’est pas la mer à boire tout de même ! Ceci étant dit, au moins, je suis tranquille dans ma cellule. Un avantage, ça me permet de réfléchir à un nouveau plan d’évasion. Les trois derniers ont failli marcher mais j’ai toujours oublié un détail important dans l’histoire. Je dois être plus prudent, à l’avenir.

Je ferme les yeux, sans pour autant dormir. J’active ma capacité spéciale, mon palais mental. Voilà, là je suis parfaitement en mesure de penser de façon cohérente et de travailler mes skills de réflexion. Mine de rien, dans un jeu comme le nôtre, c’est une variable très importante ! Il ne suffit pas d’avoir que de la force brute pour pouvoir s’en sortir, il faut aussi en avoir, de la matière grise. C’est ce que j’essaie de faire avec cette espèce de méditation, un peu à la Geralt de Rivie en fait. Voilà, j’ai trop la classe, comme lui. Mes compétences sont supra-badass après tout. Je m’attèle donc à penser, à analyser mes erreurs de parcours précédentes. Il faut que j’évite les zones sous caméras car elles sont rotatives. Comment faire sachant qu’il n’y a que ça, ici ? Hum. Voyons voir. Passer dans les conduits ? Nan, je suis trop grand malheureusement, mon avatar ne passera jamais là-dedans. Tant pis, il faut que j’essaie de trouver autre chose.

Ce qui m’agace, c’est que plus je réfléchis et moins de trouve une solution. Je me dis que je finirais bien par trouver ! Si ça se trouve, dans la prochaine mise à jour, il y aura des trucs et astuces pour les joueurs bloqués à ce niveau. Se serait stylé. Et apprécié. Enfin, pour moi en tout cas, ça le serait ! Il ne reste plus qu’à attendre, j’imagine, de toute manière, je ne peux plus rien faire pour le moment donc autant mettre mon avatar en veille prolongée pour conserver le maximum d’énergie ! Ça ne sert à rien de rester là à rien faire, joignons l’utile à l’agréa-… Hein ?

J’ouvre les yeux et… oh well, y’a quelqu’un devant ma cellule. Un type que je n’avais jamais vu de ma vie. Un prisonnier ? Peu de chances, il n’a pas la tenue réglementaire. Oooooh, ça y est, j’ai compris ! Un mercenaire ! Cool, c’est mon jour de chance ! Aussi vite que possible, je saute de mon lit pour rejoindre les grilles qu’il s’apprête, apparemment, à entamer avec un drôle de gadget. « Pratique ce truc ! J’aurais bien aimé l’avoir dans mon stuff ! ». C’est sûr que je n’aurais sans doute pas autant trainé ici si j’avais été mieux équipé. Je ferais plus attention à l’avenir. Je souris. Enfin une montée de niveau en approche, ça faisait longtemps !

« T’es qui ? Tu vas me faire sortir pour aller jusqu’au prochain pallier ? » dis-je sans pouvoir m’arrêter de sourire. Ca fait super plaisir ! « Moi je suis David ! David Irwine Young. Oui, je sais mon premier pseudo est un peu long à débiter mais pour ma défense, c’est la randomness du jeu qui me l’a collé sur la figure ! Autrement, tu peux m’appeler Tywin, ce sera surement plus pratique. ». De fait craquer les os de mes mains, déliant un peu mes muscles. Tout est calme, rien ne perturbe le silence alentours si ce n’est ma voix. Je me fais soudainement ne réflexion.

« Mais… T’es tout petit en fait. T’es quoi ? Une sorte d’assassin ? ». Je m’étonnais de l’avoir prit pour un mercenaire. Ces derniers sont baraqués, ce qui ne semble pas vraiment être son cas, je dois dire. M’enfin, tant qu’il me fait sortir de là, je me fiche un peu du reste.

(c) AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ POINTS : 103

MessageSujet: Re: Prison Break || David ♥ Mar 25 Aoû - 13:32

PRISON BREAK
Une seule question. Qu'est ce que c'était que ça ? J'haussais un sourcil de suspicion tandis que mon 'objectif' se levait et commençait à me parler. Quoique le terme « assommer avec un flot de paroles  incompréhensibles » serait plus exact. Soit il était déjà ainsi de base et donc ce garçon n'avait sans doute pas l'eau chaude à tous les étages, soit la prison faisait réellement des ravages sur l'esprit humain.

Tandis qu'il continuait de parler, je prenais un instant pour le détailler. Déjà, clairement, il était grand. Plus que moi, évidemment. Et il semblait d'un musculature plus épaisse. Scheiße. Je ne pourrais je ne pourrais pas le faire passer par les conduits d'aération. Voilà qui compliquait un peu la donne. Je réfléchissais déjà à la solution, mais l'autre parlait trop. Ça m'agaçait. Le commentaire sur ma taille fut la goutte d'eau de trop. J'attrapais un barreau un peu violent et me rapprochais, pour gronder sans trop oser le ton cependant, discrétion étant de mise.

« Rah, la ferme ! Tu parles trop, je n'arrive pas à me concentrer. Et je ne comprends rien à ce que tu racontes en plus. Stuff ? Randomness ? Sérieusement mec, j'ai 192 de QI, mais j'ai pas prit 'Imbécile' en troisième langue. »

Il se croyait dans un jeu vidéo pour utiliser de telles références ? Dans pareil moment, ce n'était pas franchement bien situé, il ne faisait pas vraiment rire. Je me pinçais l'arrête du nez, soufflant. Je ne devais pas l'abimer, c'était une des consignes. Même si l'envie de lui enfoncer mon poing dans sa tête et lui ôter son grand sourire inapproprié. De la retenue Tobias, de la retenue. Adeline me disait toujours que j'étais trop prompt aux réactions exagérées lorsque nous étions enfants. Elle avait toujours été la plus calme de nous deux. La plus mature aussi. J'avais beau, techniquement, être le plus intelligent, ma sœur possédait déjà malgré son âge une certaine sagesse qu'aujourd'hui encore je ne pouvais que frôler à peine.

« David, donc. Moi c'est Jaeger, et mon vrai nom te regarde pas. » je n'allais tout de même pas lui filer mon adresse aussi tant qu'on y était. Je ne mélangeais pas travail et vie privée. « Bon. Je vais te faire sortir d'ici. Recule. »

J'armais mon bras tout en jaugeant sa cage, calculant rapidement la force de rotation qui me serait nécessaire. Finalement, je tournoyais sur moi même rapidement et frappas, tranchant net, le disque relié à mon bras luisant sous la lueur rougeâtre de l'activation. Quatre barreaux tombèrent au sol. La coupure était presque chirugicale. Je me redressais et lui faisait un léger sourire, un peu fier de moi je l'avoue.

« Allez on s'casse. »

Je ne nous donnais guère plus de neuf minutes avant qu'on se fasse répérer. Moins si Brooke était dans un mauvais jour et voudrait me faire payer mes... déviances judiciairement inacceptables dira-t-on.

(c) AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ POINTS : 206

MessageSujet: Re: Prison Break || David ♥ Mar 1 Sep - 16:31

PRISON BREAK
Il me fait rire. Vraiment. Bon, j’imagine que c’est aussi dû au fait que je n’ai plus vu personne d’extérieur à la map de la prison depuis des lustres, aussi, mais bon tant pis ce n’est pas bien grave, je me contente d’apprécier le moment présent s ans en demander davantage. J’attends patiemment pendant que mister l’assassin qui se la joue cool et agressif finisse de trancher les barreaux qui me retiennent encore prisonnier. Gnih, j’ai hâte de pouvoir courir de nouveau hors d’ici ! Au moins, je lui reconnais qu’il a l’air de s’y connaître dans ce qu’il fait, je suis impressionné ! « Ouah, t’en as un joli sourire dis donc ! »

Bah quoi ? Je n’ai pas le droit de le complimenter sur son avatar ? J’aime bien moi, ça me mettrait à l’aise encore plus s’il faisait pareil ! Mais bon, il n’a pas l’air super heureux d’être là. Hum, peut-être que cette mission ne lui plaisait pas et qu’il l’a fait juste parce qu’il n’avait pas le choix, pour avoir des xps faciles ? Je ne sais pas. Tant pis, dans un sens, c’est moi que ça arrange ! Mais bon, je me dis que c’est pas mal dommage s’il ne prend pas plaisir dans ce qu’il fait… On est là pour s’amuser après tout, non ? Bon, pas grave, je philosopherais plus tard, ce n’est pas vraiment le moment pour l’instant !
D’un geste souple, je me glisse hors de ma cellule. « Super pratique ce stuff que tu as là ! …. Herm, tes armes, si tu préfères. ». Je me demande de quelle LAN il peut bien venir pour ne pas connaître les termes de bases qu’on nous apprend à tous lorsqu’on entre dans le jeu pour la première fois ! Ou alors… Serait-ce un newbie, lui aussi ? Hum, non, pas avec tant de skills au compteur, ce n’est pas crédible. Sauf s’il utilise des cheat-codes et encore, je ne suis même pas sur et certaine que les maîtres du jeu apprécierait ce genre de choses. Tricher c’est mal, quand même. C’est mieux de jouer réglo.

« Au fait, on va par où ? Non parce que j’ai déjà essayé à gauche, de sortir, mais y’a pas d’accès qui convient à mon avatar. Et puis comme j’ai pas de stuff correct pour ce niveau, mes solutions sont limitées ! Comment tu comptes t’y prendre, diiiis ? Ça m’intéresse, tu sais ! ». Je me renseigne, sait-on jamais des fois que ça me serve pour ‘plus tard’ ! La coopération, il n’y a que ça de vrai de toute manière. Si on veut s’en sortir, il faut savoir coopérer et don s’inspirer les uns des autres, là est la clef de la victoire ! Un gars qui a joué solo toute sa vie ne dépassera jamais le stade du joueur ‘médium’.

Moi, avec mon background et mon expérience passée, je l’ai bien compris, ça ! « Tu as déjà fait ce genre de quête, Jäggy ? ». Quoi ? J’ai pas le droit aux petits surnoms non plus ? Maiiiiiis, c’est plutôt une bonne solution pour détendre l’atmosphère et instaurée une bonne ambiance dès le départ ! Non ? Bwah, mais si, aller je suis sûr que ça va passer !


(c) AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ POINTS : 103

MessageSujet: Re: Prison Break || David ♥ Mar 15 Sep - 11:34

PRISON BREAK
Je rêve ou il était en train de me draguer ? Sérieusement, à quoi ce type carburait, est-ce qu'il avait seulement conscience que ce n'était pas vraiment le moment pour ça ? Certes, d'ordinaire j'étais toujours le premier partant. Et puis c'est vrai qu'il était bien foutu. Grand, blond et plutôt large d'épaules et solide. Il devait certainement être plaisant de passer une nuit dans ses bras. Mais avant d'être une immonde salope qui écartait les cuisses pour à peu près n'importe qui – qu'on soit d'accord. Il s'agissait de cul. Et uniquement de cela. Mon cœur, lui, était déjà pris et réservé pour un seul et unique être. Avant ça, j'étais surtout un professionnel. Je séparais les affaires de draps froissés et le personnage de Jaëger. Donc non, ce n'était pas le moment idéal pour faire du rentre dedans, surtout pas avec mon objectif.

« Merci toi t'as un joli cul. Dis moi un truc que je sais pas sinon. » rétorquais-je à son compliment.

Je rangeais mes disques à leur place, sur mes avants-bras, pour le moment du moins. On avait encore une poignée de minutes devant nous, pas de temps à perdre. Surtout pas pour se balancer des flatteries aléatoires. Néanmoins, son commentaire sur mes armes m'arracha un petit sourire fier et satisfait. Oui, mes disques étaient ma fierté, j'avais passé des heures entières à travailler dessus, j'avais encore des améliorations constantes que je pouvais faire pour les alléger, les rendre plus tranchant, plus rapides... Enfin, en attendant ce n'était pas le moment de s'égarer. Je grognais vaguement un “merci” du bout des lèvres, ignorant son vocabulaire de parfait geek. Inutile de m'attarder sur des détails.

Comment le faire sortir... Bonne question. Je réfléchissais deux secondes, tout en l'empoignant par le bras pour l'inciter à me suivre, d'un pas alerte. Je jetais des coups d'oeil nerveux autour de moi, ayant déjà commencé un compte à rebours mental. Activant de nouveau la communication, je parlais dans mon micro intégré à mon masque, ignorant mon ‘colis’ pour m'adresser à Wilfried, mon aide précieuse :

« W. tu peux me guider ? Tu vois les gardes sur ton écran de surveillance ?
Certainement monsieur. Ils sont revenus. Si vous voulez de nouveau accéder au panneau de contrôle, il vous faudra les mettre hors d'état de nuire. Toutefois je recommande à monsieur la plus grande prudence. »

Je marmonnais dans ma barbe fictive. Prudence, un terme qui ne seyait gère. Pourtant j'étais conscient de cela. Surtout que je n'étais pas seul, je devais faire sortir Young avec moi. Ce qui compliquait la donne. D'ailleurs, je me tournais brusquement vers lui en entendant ce sobriquet ridicule dont il venait de m’affubler.

« ...Jäggy ? Sérieusement, t'es conscient que je suis pas une putain de peluche fluffy ? Oh et puis laisses tomber. Ecoutes-moi plutôt, on va repasser par la salle de contrôle et de surveillance. Y a trois gardes, on les mets hors service, je débloque le système de sécurité des portes et on passe par l'entrée du personnel. On aura pas beaucoup de temps. Et j'vais avoir besoin que tu m'écoutes et ne me lâches pas d'une semelle. »

Je le regardais. J'avais besoin de ce gars pour sortir, il allait falloir qu'on travaille ensemble, puisque le but  était que lui sorte de prison après tout. Je serai pas payer sinon, ce qui serait un peu dommage de prendre autant de risques pour rien. Je n'étais pas un adepte des morts inutiles, surtout que ces hommes faisaient leur travail. Mais tous les gardiens de prison n'étaient pas des anges, loin de là, et plus d'un avait dû faire du trafic avec les incarcérés, acceptés des pot de vins ou bien même fermer les yeux sur de la violence fait sur plus faibles. Un peu de ma justice ne leur ferai pas de mal. Et puis, j'avais un travail à accomplir.

Nous étions arrivé devant la porte de la salle en question, celle-là même par laquelle j'étais passé précédemment pour entrer. Je jetais de nouveau un coup d'oeil à David pour m'assurer de sa coopération et lui fit signe de reculer. L'effet de surprise me donnerait l'avantage du premier coup. De plus ils devaient être fatigués et un peu somnolents. Vitesse de réactivité plus lente donc.

J'enfonçais la porte d'un coup de pied et balançais mon premier disque, qui se ficha dans la gorge du premier homme. L’hémoglobine gicla de la plaie ouverte, aspergeant les murs et les écrans verdâtres des vidéos de surveillance. Suivant, songeais-je avec un sourire carnassier invisible sous mon masque.

Tout ce que je faisais finissais toujours dans le sang.

(c) AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ POINTS : 206

MessageSujet: Re: Prison Break || David ♥ Sam 3 Oct - 17:58

PRISON BREAK
Huuum, ils sont tous comme ça, les mercenaires, ou c’est spécifique à lui, en fait ? Non parce que ce n’est pas comme s’il était un peu abrutissant à force d’être sur les nerfs, mais si, en fait. Je baille alors que je m’efforce de le suivre dans les couloirs, bras le long de mon corps. C’est drôle d’explorer les maps de cette manière, je n’y avait encore jamais pensé ! Comme quoi, on a beau être un joueur de talent, on n’échappe pas à une petite piqure de rappel de temps en temps. On ne cesse jamais d’apprendre, même lorsque l’on est au sommet, comme moi ! Et perso’, j’adore ça ! Apprendre, toujours apprendre, je ne me lasse jamais ! Enfin, parfois j’aime bien avoir un peu de répit mais bon, c’est comme tout le monde, à force de faire toujours les mêmes maps et quêtes, on finit par se lasser. D’ailleurs, heureusement que Jaggÿ est venu me tirer de ce trou parce que je n’étais pas loin d’envoyer un MP aux Maîtres du jeu, ça commençait à devenir fatiguant.

Je suis content n’empêche, un peu de compagnie autre que celle des gardiens et des autres détenus est appréciable ! Ca me motive à me remettre dans le bain du jeu, tout ça tout ça. Moi aussi, dès que j’aurais trouvé quelque chose pour m’armer correctement, je pourrais participer aussi, et comme ça le petit, il pourra plus râler ! Je lui montrerais que, moi aussi, je peux être grave stylé quand je m’y mets, et que les xp, je les enchaîne comme une lettre à la poste, héhé ! Mais trêve de bavardages, nous arrivons près de la salle des opérations, l’endroit où je me suis toujours fais refouler lorsque j’essayais de sortir de la map de la prison par mes propres moyens ! Bon, non, okay je mens un peu, une fois j’y suis arrivé ! Mais je me suis fait chopé bêtement juste après donc ça ne compte pas vraiment je crois.

Avec un sourire sur les lèvres, je le vois pénétrer dans ladite salle des opérations et le voici qui abat le premier avatar à sa portée. Wow. Vraiment. Wow. Ses. Disques. Sont. Trop. Stylés. Je me meurs rien qu’à les regarder, je veux les mêmes ! M’enfin, peu probable qu’il me les prête bien gentiment si je le lui demande, je vais devoir faire sans. Oh, y’a une chaise pas dépliée, là, parfait ! Emboîtant le pas de mon camarade improvisé, je m’empare de ladite chaise et l’abat sur l’épaule du premier avatar à portée de coup. J’entends un craquement, il cri. Oups, désolé, promis, je fais ça aussi vite que possible ! J’enchaine les coups sur l’avatar au sol, il ne faut plus qu’il bouge. Une fois, deux fois, dix fois… Y’a du sang un peu partout mais je crois que je l’ai arrêté pour de bon, cette fois ! « Piouf, eh ben, je dois être un peu rouillé ! Cet avatar était vraiment coriace avec son stuff protecteur ! ». Un rire m’échappe, je n’y peut rien, ça fait du bien de me sentir de nouveau moi, de nouveau comme un joueur.

Puis, je me redresse, m’essuie un peu le visage sur lequel de l’hémoglobine à giclé – franchement, niveau réalisme de jeu, j’applaudis trois fois les concepteurs, on s’y croirait ! « Wouah, c’était sympa de se défouler comme ça, pas vrai ? » Et maintenant ? « Je dois changer de vêtements avec eux, c’est ça ? Tu m’as pas dit ce qu’on faisait après ! ». Puis, en laissant mon regard couler sur le tableau de commandes « Oh ! Je sais, je vais libérer tous mes copains ! Enfin, ceux qui sont pas mes copains aussi mais ça, c’est pas trop grave, ils seront bien obligés d’admettre que je suis super stylé du coup après ! »

Mon doigt appuie donc sur l’ouverture automatique des grilles de chaque cellule – enfin, je crois. Pourtant, moins d’une petite seconde après, il y a des lumières qui clignotent de partout, si bien que s’en est aveuglant. Et pis même que les sirènes sont assourdissantes, ça ne fait pas du bien du tout ! « Oups, je crois que j’ai déclenché l’alarme par la même occasion !... Mais j’ai presque réussi à libérer tout le monde ! C’était bien, non ? ». Bah, quoi ? C’était pas ça le principe indirect du niveau ?


(c) AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ POINTS : 103

MessageSujet: Re: Prison Break || David ♥ Mar 6 Oct - 11:27

PRISON BREAK
La première fois que j'avais tué... à vrai dire je ne m'en souvenais pas vraiment. Enfin, si évidemment. Adam Lockhart, trente-sept ans, un mètre quatre-vingt trois et soixante-dix-neuf kilos. Je pouvais même citer son groupe sanguin. Je me souvenais de ce type comme si c'était hier que je l'égorgeais sans pitié. Violeur récidiviste. Le profil de ses victimes ; toutes des jeunes filles blondes typées nordique, entre seize et vingt ans. J'avais retracé ses précédentes attaques pour délimiter son périmètre de chasse et je l'avais suivi tandis qu'il choisissait sa cible soigneusement, le tuant avant qu'il n'ait le temps de toucher à la fille. Tout ça, oui je m'en souvenais parfaitement. J'étais rentré au manoir Hammerstein et Wilfried m'attendait. Il avait prit soin de moi, mais je n'avais besoin d'aucun réconfort. J'avais fais tout cela en parfaite connaissance de cause et je n'éprouvais pas le moindre remord, la moindre honte à avoir abattu un homme. Depuis le décès de ma sœur de toutes manières, tout était froid et mon cœur s'était asséché.

Ce que je voulais dire... c'est que les sensations précises, sur l'instant, je les avais oublié. On dit souvent qu'on se souvient toujours de son premier meurtre avec précision. Moi je me souvenais de l'affaire, mais je la voyais d'un point de vue externe, sans émotions. Et c'était faux. Je me souvenais de chacun de mes meurtres. C'était ainsi. Ces hommes ne feront pas exception et je continuerai à me souvenir de ce jour, des années plus tard. C'était mon fardeau.

J'achevais mes proies rapidement, mon disque revenant à sa place sur mon avants-bras dans le cliquetis à peine audible du système aimanté. Je me tournais vers David pour voir ou il en était. Aucune élégance dans sa manière de tuer, mais au moins il avait réussi à achever son gars. Il sourit, encore. Ce type ne sait-il donc pas faire la gueule ou être sérieux ? Et cette manière de parler... « Sympa ? On a pas la même définition de ce mot je crois. C'était nécessaire, mais je prends pas mon pied à buter des types aussi faibles. » Qu'on ne se méprenne pas, je n'étais pas un psychopathe. Juste un type à la morale vacillante et avec un métier carrément répugnant. Mais j'avais certains principes tout de même et, non, je ne voyais pas quel plaisir il y avait à tuer ce genre de sous-merdes -j'adressais une excuse mentale à Wilfried, qui n'aimait pas m'entendre parler si mal.

Retour sur David. Qu'il était fatiguant, j'avais l'impression de faire du baby-sitting. Eh, une minute, il allait quand même pas... « Who eh non ! » m'exclamais-je en le voyant s'approcher des commandes du panneau de contrôle. Trop tard. Il avait appuyé dessus, ce con. Aussitôt, une alarme se déclencha, retentissant en rythme alors qu'un clignotement rouge illuminait par à-coups la pièce. Moi je restais à fixer ce triple crétin fier de lui en me demandant si je le scalpais maintenant ou pas.

Finalement, je décidai de l'étrangler et mes mains se vissèrent sur son cou alors que je le secouais avec virulence. « Espèce de crétin ! On avait une chance de se faufiler discrètement et t'as tout fait foiré ! Maintenant TOUT LE MONDE sait qu'on est ici et si on se retrouve pas avec la totalité des Jokers aux trousses, on aura de la veine, pauvre con ! »

Je le lâchais finalement et l'empoignait sans ménagerie par l'épaule. Priorité maintenant, se tirer d'ici et au plus vite. « Suis-moi et t'as intérêt à courir vite ! » Je sortis du local, tirant David à ma suite. À l'extérieure, c'était déjà le chaos. Les prisonniers s'échappaient de leurs cellules et les gardiens arrivaient en nombre, fusil à l'épaule. Je pris moins d'une seconde pour me décider sur l'itinéraire. Le plan ne changeait pas, on allait passer par l'entrée du personnel. Tous les prisonniers allaient viser les portes principales, il fallait éviter et passer par les petits chemins. On avait une chance.

(c) AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ POINTS : 206

MessageSujet: Re: Prison Break || David ♥ Sam 10 Oct - 11:51

PRISON BREAK
En fait, je ne suis pas trop trop sûr de ce que je viens de faire. D’un côté, c’est cool, ça met de l’ambiance et puis il y a de la lumière partout, c’est joliiiiii ! Mais bon, Jäggy, il n’a pas l’air très très content. Il n’est franchement pas drôle quand même ! Sérieusement, cette map, on y reviendra sans doute jamais – enfin moi je vais m’arranger pour ne pas y retourner parce qu’elle est un peu limitée niveau ressources et tout ça – du coup on peut bien se faire un peu plaisir, non ? Pfff, quel rabat-joie celui-là ! M’enfin, au moins, si on doit partir en course poursuite, ça risque d’être tout de suite beaucoup plus drôle ! Comme quoi j’ai eu raison d’appuyer sur ce bouton !

Bon, après c’est vrai que j’aurais peut-être pu attendre qu’on soit sur le départ pour faire ça, on aurait pu avoir de l’avance, comme ça. Pas faux. Mais dans un sens ça rehausse le challenge ! Et ça, le défi constant, c’est ça qui me plaît, justement. Avec mon éternel sourire, je lui emboîte le pas. « Roh mais aller stresse paaaas ! Ca va aller j’te dis, on va sortir de là facile ! Et puis, je suis sûr que tu es suffisamment doué pour trouver une sortie, pas vrai ? ». Bah oui, il avait bien réussi à rentrer sans se faire voir, c’était une excellente chose, du coup ! Il en avait, des skills, c’était obligé ! D’ailleurs, je verrais s’il n’y a pas moyen que je lui demande deux-trois conseils pour améliorer mes propres compétences, une fois qu’on sera arrivé au niveau supérieur.

C’est vrai que ça doit être pratique d’avoir du stuff d’assassin comme lui. Bon, okay, je suis trop grand pour cette classe, je pense, il faut pouvoir se faufiler partout, ce qui n’est pas mon cas malheureusement. Quoi que… Et si je devenais le premier grand assassin ?! Oh ouai, ce serait trop classe ! J’aimerai trop ! Bon, je mets l’idée de côté dans un coin de ma tête, pour le moment je cours le plus vite possible. Ah, ça, c’est bien un truc que je n’ai pas perdu ! Mon endurance est toujours au top niveau, c’est super appréciable ! Et puis ça me permet de ne pas être à la traîne, moi ! Héhé, il me fait bin rire tout de même, ce gars. « C’est la première fois que tu viens sur une map de prison ? Tu te doutais pas qu’il y avait un système pareil d’installé ? »

C’est pourtant la base quoi ! S’il me dit qu’il ne savait pas… Ahah, le noob quoi ! Avant de foncer direct dans une map, il faut prendre le temps de réfléchir un peu non mais oh ! C’est là qu’on arrive à différencier les noobs, les amateurs en puissance, des joueurs expérimentés comme moi ! Ahah, s’il veut, moi aussi je lui filerais des astuces lorsque ce sera un petit peu plus calme. Ce serait un échange de bon procédé après tout ! Il me file des combines et je fais pareil en retour ! Logique, comme l’alchimie, en somme.

Je tourne à un angle de couloir et droit devant moi, une porte métallique en train de se fermer. « Jäggyyyyy ! On fait quoi ? On essaie de passer au travers ou paaas ? ». Après tout, c’est lui qui est venu me chercher, il doit surement être plus calé que moi niveau chemin à prendre, non ? Oh, tiens, je réalise que je n’étais jamais venu dans cet endroit de la map ! « Hey, mais attends, si ça se trouve y’a plein d’items cachés ici ! »

Ah bah oui, je pense à mon stuff aussi, il ne faut pas croire !


(c) AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ POINTS : 103

MessageSujet: Re: Prison Break || David ♥ Dim 8 Nov - 14:01

PRISON BREAK
Rester calme. Ne pas l'étriper. Ne pas tuer ce type, sinon je n'allais pas toucher mon argent. Bon je m'en fichais sur le long terme, j'en avais suffisamment, j'étais loin d'être pauvre après tout. Mais sur le principe, ça me ferait chier d'avoir fait tout cela pour des clopinettes au final. Donc non. Ne pas tuer David, aussi tentante soit cette idée. Respire, Tobias. « Evidemment que si je savais qu'il y avait ce système mais j'espérais pouvoir sortir d'ici discrètement. » Quoi, des accusations sous-entendues dans ma voix vibrante de colère ? Non ce n'est pas du tout mon genre voyons.

Ce type m'insupporte. Peu importe qu'il soit beau et qu'il ait un cul dans lequel je croquerai avec plaisir, il perdait tout son charme à partir du moment ou il ouvrait la bouche et je n'avais plus alors qu'une envie, repeindre les murs de cette foutue prison avec son hémoglobine. Mais je n'en ai pas vraiment le temps puisqu'on doit toujours courir pour tenter de nous échapper. Alors que nous tournons à un angle de couloir en manquant de déraper sur le sol, je redresse la tête en entendant David. Une porte qui se ferme... putain, c'est celle qui rejoints le couloir extérieur. Si on arrive à passer, on ne sera plus qu'à moins de cent mètres de notre liberté. Je ne réfléchis pas, ne prenant même pas une seconde pour calculer si ça passe ou pas. Ça passera. Ça doit passer.

J'attrape David et le balance en avant. « Baisse ta tête et regarde pas derrière ! » il glisse sous la porte. Rien à foutre des items putain, sors ton esprit des jeux vidéos, faut qu'on se casse. Je me jete à sa suite. La porte me frôle, mais je passe et elle se referme derrière nous, alors que je me vautre au sol aux côtés de David, prenant de grandes goulée d'air. Bordel on l'a fait... Je passe une main sur mon visage, retrouvant mon souffle. C'était juste. Je tourne un peu la tête sur le côté, croissant le regard du blond. Un pouffement m'échappe. Les nerfs. « Sérieux, quelle journée de merde. » Je le regarde. Puis, sans prévenir, je me penche sur lui, happant ses lèvres. Je l'embrasse, mêle ma langue à la sienne puis m'écarte en mordant sa lèvre inférieur, refermant mes crocs dessus. Lorsque je me relève, j'ai une trace de salive que j'essuie du pouce et j'admire la trace ensanglanté que j'ai laissé en égratignant sa bouche. « Compensation. C'était ça ou j'te butais. Allez, amènes-toi on est pas encore tiré d'affaire complètement. »

Je tourne la tête. Suffit de suivre le couloir et prier pour que des flics ne nous attendent pas à la sortie. Je m'assure via mon oreillette que Wilfried est toujours là, lui demandant s'il peut vérifier les écrans de surveillance. Apparemment, les surveillants se sont comme prévu concentrés vers les portes principales et le grand hall, car tous les prisonniers se sont précipités là-bas. Parfait. Devant nous se trouve une porte à code, mais il me faut moins de trois minutes pour l'ouvrir. Investissez dans des portes à reconnaissance digitale à l'avenir les mecs, parce que là c'est un jeu d'enfant.

Derrière, l'extérieur et la liberté. André allait s'arracher les cheveux quand je lui raconterai.

(c) AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ POINTS : 206

MessageSujet: Re: Prison Break || David ♥ Sam 14 Nov - 22:43

PRISON BREAK
Wouhou ! C’est vraiment drôle, ça me fait du bien de courir autant et surtout de ne plus avoir ma map personnelle accessible bloquée par des grillages ou autres – parce que ça fait hyper mal à l’avatar ces conneries de barbelés ! J’ai essayé de les escalader, une fois, et mes mains ont pris trop chers jusqu’à ce que j’ai le stuff de soin nécessaire ! Du coup, là, je profite à fonds et je ne me pose pas trop de questions ! Bon, okay, j’avoue, j’aurais bien aimé récupérer quelques items de ça, de là, mais le compte à rebours pour finir le niveau était too short ! Tant pis, ce sera pour une autre fois, ce sera l’occasion de revenir ici en mission spéciale trop badass !

Bon, je reconnais aussi que ça tire sur les réserves de se déchainer de la sorte. J’ai à peine le temps de comprendre ce qu’il m’arrive que je suis dehors, le dos sur le sol, en train d’haleter comme un force né. C’était trop bien ! On recommence quand ?! Ah, oups, faudrait peut-être que je demande à Toby s’il a prévu un truc dans ce goût là pour bientôt héhé !

Ah bah euh, petit changement de programme en fait, le voilà qui m’embrasse. C’est drôle, je ne m’y attendais pas du tout ! Mais bon, c’est pas désagréable donc je profites aussi et je participe, y’a pas de raison de tout lui laisser non plus ! Le baiser se rompt et je boude un peu, j’en voulais encore moi ! Bon, tant pis, je me relève aussi sec. J’aurais d’autres occasions de faire pareil, puisque c’était comme ça ! Puis ça nous fera un bon départ pour entamer une relation ! Je me demande jusqu’où on va pouvoir aller, lui et moi ! C ? B ? A, peut-être ? Bizarre, je sais pas trop. Mais bon, c’est pas la question pour le moment.

« Wouah, Jaggy, t’embrasses bien ! On dirait pas comme ça ! » Bah quoi ? C’est vrai ! Faut pas se vexer ! En général, les gens qui choisissent les classes Voleurs, Assassins ou Mercenaires ne sont pas réputées pour être des Don Juan ou même de bons coups tout courts ! Je ris tout seul de mes pensées ! Hey, mais, et si je me faisais mon propre avis, ce soir ? Je suis sûr que j’ai toutes mes chances si je m’y prends bien ! En plus, on est presque sortis de la map, on a bien le droit de se détendre un peu par la suite, non ? « Et sinon tu m’emmènes oùùùù diiiiis ? ». Bah oui, il ne m’a encore rien dit ! Je suis curieux moi tout de même !

Je plonge une main dans la poche de mon uniforme tout moche et tout orange – vivement que je change de stuff ! Oh tiens, j’ai trouvé un truc, au fond… Ah oui ! J’avais chopé ça tout à l’heure, avec le gardien que j’ai tué ! Peut-être que ça pourra être utilise à Jaggy ! « Dis dis dis, j’ai ça, tu crois que ça peut servir ? ». On dirait un pass magnétique. Ca à l’air important comme item.



(c) AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ POINTS : 103

MessageSujet: Re: Prison Break || David ♥ Sam 28 Nov - 15:17

PRISON BREAK
Je grogne, un peu. Je pensais que ça lui clouerait un peu le bec, mais même pas. Qu'il est fatiguant. « Évidemment que j'embrasse bien alors estimes-toi flatté. Et comment ça “on dirait pas” ?! » Je me lèche le coin de la lèvre, je dois tout de même reconnaître que j'ai apprécié. Il embrasse bien aussi, ce con. Enfin, ce n'est pas vraiment le lieu ni le moment. On pourra toujours voir pour reprendre cette affaire là ou on l'a laissé une fois à l'abri et surtout loin de cette foutue prison. Je m'approche ensuite de la porte à code, commençant à étudier rapidement sa structure. Dans le même temps, j'essaie de rester attentif à David. Je ne suis pas à l'abri que ce con décide d'aller faire un tour en attendant ou bien qu'il voit un truc brillant là-bas et veuille aller voir. Pire qu'un gosse sérieux.

Je lui réponds sans même tourner la tête. « Mon client m'a communiqué l'adresse d'une planque dans la ville abandonnée, ou je dois te conduire ensuite. On y passera la nuit, le temps que les choses se calment. Ensuite j'aurais fini mon boulot et tu te débrouilles, mon travail consiste juste à te sortir d'ici et te foutre à l'abri. » J'acceptais rarement des boulots de ce genre, mais une fois n'est pas coutume. D'autant que mon client, sans pour autant révéler son identité, m'a confié que David était en prison par erreur. Il était malade et après l'avoir rencontré, je comprenais un peu mieux en effet, sans savoir exactement ce qu'il avait. Sa place était au pire dans un hopîtal psychiatrique, mais on ne mêlait pas un gosse se pensant dans un jeu vidéo à des pédophiles tueurs récidivistes. C'était du n'importe quoi.

« David, je suis occupé, on verra après. » Je grommelle alors que je commence à essayer plusieurs combinaisons de code. S'il a trouvé encore un cadavre, je lui fais bouffer. Je tourne la tête sous son insistance et manque de m'étouffer en constatant qu'il s'agit de la carte magnétique ouvrant la porte. Oh le petit con de veinard. « … Non c'est une carte pour la cantine de la prison, ça sert à rien ta connerie. » Hors de question de réussir à sortir d'ici grâce à sa bonne étoile. J'avais les compétences, pas besoin d'aide. Quelques instants plus tard, la porte se déverrouille. J'aurais pu être plus rapide si ses conneries ne m'avaient déconcentré. « Et voilà. Maintenant, tu me suis. On marche calmement, tu ne lèves pas les yeux tant que je te ne dis pas surtout. » Je commence à marcher, l'entraînant à ma suite en l'attrapant par le poignet. Mon pas est rapide, mais pas précipité. Ne pas attirer l'attention surtout.

Quelques instants plus tard, nous sommes dans la rue, à l'arrière de la prison, libres. Mission presque accomplie, plus qu'à le mener jusqu'au lieu en question et on pourra dire qu'on a réussi.

(c) AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ POINTS : 206

MessageSujet: Re: Prison Break || David ♥ Lun 11 Jan - 16:55

PRISON BREAK
Bon ! Bah au final, notre mission commune – même si imprévue, ce que j’ai trouvé grave fun tout de même ! – fut de courte durée. C’est pas trop enquiquinant, au fond, le plus important, c’est le fun que j’ai pu en retirer.

C’était vraiment cool, je me suis bien amusé, ça faisait longtemps ! Il va falloir que je remercie Jaggy pour ça, un de ces quatre ! Bah oui, maintenant qu’on est entré en communication, je vais garder ses infos de contact, ce serait trop bête de se perdre l’un l’autre comme ça tout de même ! Je sais que je peux m’en faire un bon pote. Il est un peu grincheux mais il a pas l’air méchant au fond. Bon, okay, les gens disaient pareil du petit dinosaure à crête de Jurassic Park et au final ce petit enfoiré il butait tout le monde avec son acide… Mais non, je sais que mon nouveau pote d’évasion, il est pas comme ça !

Je souris tout en le voyant pianoter sur le petit boitier à côté de la porte. Wouah, c’est vraiment un mercenaire très doué ! Il a l’air très calé dans ce qu’il fait en tout cas ! Je suis admiratif. Ça me fait penser, accessoirement, qu’il va falloir que je mette mes compétences à jour, moi aussi, dès que je le pourrais. Pas que la prison ne m’a pas permis de garder mes skills au top mais… ce n’était pas la map idéale pour s’entraîner on va dire. Du coup, il me tarde de reprendre tout ça, ça va être supra-fun, aucun doute à ce sujet. Je peux le sentir dans tou les fibres de mon avatar, héhé.
Jaggy m’attrape le poignet pour mieux nous faire sortir de la prison. Bon, super, on a accès à une plateforme beaucoup plus grande maintenant ; c’est cool. On peut s’y cacher plus facilement et y’a moins de bot radar pour fumer nos planques. Mais je me pose tout de même une autre question !

« Jaggyyyyy… J’suis pas un peu voyant comme ça ? ». C’est vrai que j’ai pas vraiment le stuff d’un citoyen lambda. Et puis on n’est pas dans Assassin’s Creed, je doute que le simple fait de s’assoir sur un banc nous rende insoupçonnable par les forces de l’ordre. Bon, en soit, c’est sympa, ça rajoute du challenge, mais j’avoue que j’aimerai bien me poser un peu maintenant ! « Hey, tu vas rester un peu avec moi après ? Dis ouiiiiii ! »

Je veux pas déjà être tout seul, c’est trop nul de jouer seul !




(c) AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Prison Break || David ♥

Revenir en haut Aller en bas

Prison Break || David ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroe's SUP :: La ville :: La ville basse :: La prison-
Partenaires
bouton partenariat

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit