.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Partagez|

Unhappy refrain (ft. Roxane)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Message
❝ LOCALISATION : Sur une scène, avec un petit public
❝ POINTS : 327

MessageSujet: Unhappy refrain (ft. Roxane) Mer 23 Sep - 8:28


Unhappy Refrain

feat. Roooxane Swrank


Samedi, 17 heures, quartier Aselus, entrée du dôme. Tu sortis ton téléphone pour jeter un énième coup d'oeil au message que l'on t'avait envoyé pour t'assurer une fois encore que tu n'avais pas fait erreur. Pour le coup, tu avais même une sacrée avance... Peur d'être en retard? C'était plus parce que tu n'avais pas grand chose à faire, mais aussi et surtout que tu voulais en finir avec cette histoire le plus rapidement possible. Ça n'était pas la première fois qu'une personne assez dérangée t'envoie des courriers de menace, cela dit, c'est la première fois que tu as affaire à un doté. C'est pour cela aussi que tu en as informé la Heroes, qui n'ont pas tardé à te répondre. Tu avais entendu parler, et encore, vite fait, de ces justiciers qui officiaient en ville, mais tu n'avais aucun contact. C'était plus facile de contacter l'école des héros. Et après tout, s'ils formaient des justiciers en devenir, ça serait surprenant qu'aucune personne travaillant là bas ne puisse t'aider. Dans le pire de cas ils t'auraient fait contacter les jokers, mais pour le coup c'est leur professeur de combat qui t'aidera. "Blue fight girl"... Son alias, certainement.

Pendant que tu patientais, tu réflechis à pourquoi elle t'avait donné rendez-vous ici. Mais comme tu avais fait un petit concert la veille au dôme, en petit comité, elle pensait peut-être que le fautif était là et qu'il aurait laissé des traces. Toi tu n'avais rien vu, mais d'un autre côté tu ne savais rien de ce harceleur, peut-être son don lui permettait-il de se rendre invisible, ou quelque chose de ce genre. Au cas ou, tu avais emmenné toutes les lettres que tu avais reçues jusque là. Mais ce qui est sûr, c'est que lorsque cette affaire serait classée, tu lui remettrais les lettres si elle en voulait ou tu les détruirais. Tu préfères largement les courriers de fans...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Heroe's Sup
❝ POINTS : 254

MessageSujet: Re: Unhappy refrain (ft. Roxane) Lun 5 Oct - 13:18

Appelé par l'école, on lui demandait de contacter une certaine Viviane. On lui rapporta vite un topo. Cette chanteuse avait un fan qui la harcelait. Mais le plus de l'histoire était que ce fan était une personne ayant des pouvoirs. Roxane avait demandé à ce qu'on mette des élèves sur le coup. Malheureusement, on lui annonça que les élèves en questions étaient indisponibles pour le moment. Elle demanda donc la description de cette personne qu'elle nota sur un bout de papier. Mais avant d'avoir de plus amples informations sur le harceleur, la personne raccrocha. Notre rouquine de 38 ans était donc bien embêtée. La secrétaire lui ayant donné la numéro de la jeune femme, notre professeur tenta de l'appeler, avec brio. Elles convinrent d'un rendez-vous au Dôme.

Roxane en tant que simple touriste était allée au concert la nuit dernière. Non pour s'amuser ; quoi qu'elle ait trouvé les chansons sympas ; mais bien pour travailler. Elle avait tenté d'observer les personnes qui s'y trouvaient. Elle n'avait pas été si surprise que ça de trouver certaines adolescente en transe en voyant leur idole. Ni même de l'ambiance bon enfant. Notre rouquine s'était mêlée dans la foule et avait par la même occasion posé quelques questions à certaines personnes. Les minces informations qu'elle avait obtenues n'étaient pas celles attendues. Une faible piste lui avait laissée entrevoir le blog d'un fan extrême. Elle avait noté l'adresse de celui-ci en note.

Et maintenant, elle avait du retard sur son emploi du temps. A force de faire des siestes, elle se réveillait de plus en plus tard. Elle enfilait rapidement son costume à l'arrache. Elle emportait en vitesse son arme la plus précieuse, son arc. La course contre la montre était lancée, la femme de 38 ans courrait aussi vite qu'elle le pouvait. Finalement, elle arriva 10 minutes après l'heure prévue. La professeur espérait que la jeune femme serait toujours là. Elle la cherchait avec minutie puis, son œil fut attiré par du vert. En y prêtant un peu plus attention, elle remarqua que ce vert était la couleur de cheveux d'une jeune femme. Elle la reconnut alors et l'appela.

«Viviane Castelain ? »

Cette personne semblait bien être celle qu'elle cherchait, à son plus grand bonheur. Elle avait déjà perdu assez temps comme ça! Elle s'en voulait d'arriver en retard. Heureusement que ses élèves ne la voyaient pas ainsi!

«Blue Fight Girl, excusez-moi de ce retard, j'ai eut un petit contretemps. Je suis la personne qu'on a envoyée pour votre cas. J'espère que vous ne m'avez pas trop attendu.»

La justicière sortie, un petit carnet ainsi qu'un stylo.

«Si cela ne vous gêne pas, j'aimerais qu'on travaille de suite. Je voudrais que vous me disiez tout ce que vous savez sur cette personne. Comme par exemple si vous aviez une idée de son identité, ou même de suspects. Et si possible, si vous pouviez me laisser voir quelques-unes de ces lettres si cela ne vous dérangeait pas. Nous pourrions y remarquer des phrases ou un mot que cette personne serait habituée à écrire ou même des formulations. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Sur une scène, avec un petit public
❝ POINTS : 327

MessageSujet: Re: Unhappy refrain (ft. Roxane) Sam 24 Oct - 12:57


Unhappy Refrain

feat. Roooxane Swrank


Tu avais eu du temps pour réflechir, ordonner les idées dans ta tête, trouver des informations dans tes souvenirs, mais sans relire les lettres, elle te donnaient la chair de poule... Du temps, mais à quel point? Un quart d'heure d'avance pour toi, dix minutes de retard pour l'héroïne. Si tu ne t'étais pas assise sur ce banc à chercher quelconque information dans ta mémoire, le temps t'aurait certainement paru si long que tu en serais repartie, mais une voix te tira de ta rêverie, en t'appellant par ton nom. Tu t'es alors levée de ton banc, et après avoir brièvement observée ton interlocutrice, tu lui as adressé un simple hochement de tête en guise de réponse. Une chanteuse qui parle peu, un paradoxe? Un parmi tant d'autres dans ce monde.

Lorsqu'elle s'excusa de son retard en te demandant si tu avais attendu, tu ne pus t'empêcher de jeter un oeil à ta montre. Une montre tiens, que c'est rare de nos jours, aujourd'hui tout le monde consulte son portable. Une légère surprise s'affichait sur ton visage alors que tu constatais que tu avais attendu déjà 25 minutes. Ta patience t'étonnera toujours.

«Hé bien vingt-cinq minutes... Qui seront passées étrangement vite, je dois dire.»

En redirigeant ton regard vers elle tu remarquais qu'elle avait sorti un carnet. Elle semblait aussi pressée que toi d'en finir avec cette histoire, tant mieux. Elle te posa un certain nombre de questions sur le succès; si tu avais une idée de qui c'était par exemple. A vrai dire, tu n'avais pas vraiment idée de qui ça pouvait être, et d'élèves qui fréquentait l'académie? Tu n'en connaissais qu'une, et aucune chance que ça soit elle.

«Pour agir il utilise principalement les lettres et un blog, même si je n'e suis jamais allé sur celui-ci, déjà que ses lettres me dégoûtent...»

Au passage, tu sortis ces dernières de ton sac pour les lui donner. Non pas les prêter, tu préfèrerais largement qu'elle les garde, quoi qu'elle en fasse après. Les archiver, les détruire, tu t'en fichais, tu ne voulais plus les voir. Le simple fait de parcourir des yeux l'écriture de ce tordu t'aura déjà assez mise mal à l'aise... Mais alors un souvenir de la veille ressurgit dans ta tête.

«Voilà les courriers... Je ne tiens pas à les garder, donc faites en ce que vous voulez par la suite, si votre établissement fait des archives des affaires traitées... Je n'ai remarqué personne, mais à plusieurs reprises lors du concert je me suis sentie mal à l'aise, comme un regard pesant... Au delà de mes fans qui me regardaient, j'avais aussi la désagréable impression... Comment dire... Le regard de quel qu'un qui ne venait pas pour le concert ou la musique, mais pour moi. Cependant, je n'ai pas vu dans la foule quel qu'un qui se démarquait de par son comportement, hélas... De plus, je n'ai aucune idée de qui ça pourrait être. Je ne connais qu'une admiratrice de votre établissement, Yumi Lawdner, et  impossible que ça soit elle si vous voulez mon avis. Je vous ai vue aussi hier, vous n'avez rien remarqué non plus, je pense?»

Au final, tu n'étais pas plus avancée. Reprenant place sur ton banc tu te remis à réflechir, ressasser ce que tu avais vu  hier soir... Mais rien n'y fait. Personne ne t'a vraiment sauté aux yeux. Quel calvaire...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Heroe's Sup
❝ POINTS : 254

MessageSujet: Re: Unhappy refrain (ft. Roxane) Sam 7 Nov - 16:07

Elle tiquait alors. L'auteur utiliserait un blog. Comme celui dont elle avait reçut l'adresse? Elle pouvait rapidement jeter un coup d'oeil. Peut-être indiquerait-il une piste sur son blog. Une petite idée germa dans son esprit. La professeur de combat saisissait les lettres de Viviane. Elle lisait certaines de ces lettres, toutes plus terrifiantes les unes que les autres. Roxane pensait alors avoir fait le bon choix, lorsqu'elle n'avait pas voulu se faire connaître en tant que "justicière". Certes, le statut de célébrités avaient de nombreux avantages: l'argent, l'admiration, la reconnaissance... Mais aussi de nombreux inconvénients. Wilhelm avait peut-être reçut ce genre de choses, horribles.

«Ne vous inquiétez pas, vous ne les reprendrez plus. Je comprends que cela puisse vous mettre mal à l'aise. N'importe qui le serait.»

La chanteuse lui demandait si elle avait remarqué une personne en particulier. Notre femme de 38 ans ne pouvait lui donner aucune piste. Rien n'avait été anormal pour elle. Ce concert avait semblé être tout ce qu'il y avait de plus... normal.

«Je n'ais rien malheureusement remarqué. Il faut dire qu'il y avait du monde. Néanmoins, j'ai pu récupérer une adresse d'un blog d'un fan assez... extrême. Puisque vous me dites qu'il utilise un blog, ce pourrait être lui.»

Elle réfléchissait à son idée et se demandait alors si cela pouvait être une bonne idée. Avec son portable, elle rechercha l'adresse qu'on lui avait donnée. Un instant elle regarda l'écran, puis la femme. Elle se décida à lui exprimer son plan.

« Voyez, je tente de rechercher des choses similaires entre ce blog et ces lettres. Si je trouve plusieurs faits qui ont l'air identiques, j'aimerais que vous jettiez un oeil sur les pages de ce blog que je vous sélectionnerais. Si vous lisez plusieurs choses qui ont un rapport avec cette affaire cela nous confirmera que c'est bien cette personne, et que nous ne nous trompons pas de personne. Ce que je vous propose par la suite, si c'est bien l'auteur de ces lettres, serait de lui donner un rendez-vous. Nous pourrions prétexter par exemple une recontre entre vous et lui. Ce serait ainsi l'occasion de l'attraper à cet endroit. »

La justicière marqua une pause, tout juste le temps pour Viviane de réfléchir à ce plan. Le temps de jeter un rapide coup d'oeil à une lettre, d'en regarder la date et tenter de chercher une date à ces alentours sur le blog.

«Vous pourrez, si vous le voulez, vous confrontez à ce personnage si vous en ressentez le besoin. Sachez que vous pouvez toujours refuser si vous acceptez dans un premier temps. Ensuite je le conduirais sûrement à un poste de police. Vous pouvez réfléchir avant de me donner votre accord.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Sur une scène, avec un petit public
❝ POINTS : 327

MessageSujet: Re: Unhappy refrain (ft. Roxane) Dim 15 Nov - 21:40


Unhappy Refrain

feat. Roooxane Swrank


Le professeur de combat semblait avoir eu une réaction à l'évocation du blog, tu l'avais bien remarqué. Fort probable qu'elle ait déjà été dirigée sur ce genre de piste avant que son enquête ne la pousse à venir te voir. Si les indices concordaient, peut-être que cette affaire serait résolue plus tôt que tu ne le pensais. Inutile de préciser que cela te soulageait grandement. Plus vite c'était fini, plus vite tu arrêterais d'angoisser. Elle n'attendit pas pour te débarasser de ces maudits courriers qui te semblaient bien plus lourdes que du simple papier. Le poids des mots, comme on dit. L'haroïne tentait de masquer son dégoût, mais tu avais bien remarqué que même si ces mots ne lui étaient pas adressés, elle était dégoûtée tout comme le serait n'importe qui lisant ce genre de lettre. Enfin, n'importe qui, excepté le détraqué qui les a écrites, bien sûr. Elle voulut te rassurer en te confirmant qu'elle ne te les rendrait pas. Mais cela n'avait rien changé à ton humeur, si elle avait décidé malgré tout de te les rendre, elles auraient fini en cendres. Elle poursuivit en répondant à ta question, dont la réponse était plutot prévisible concernant la première partie, la seconde en revanche confirmait tes soupçons initiaux.

«C'est possible. On ne m'en a pas donné l'adresse, mais je ne l'ai pas recherchée non plus il faut dire.»

Ce voile de grace derrière lequel tu t'effaces pour ne faire apparaître qu'une expression lasse, c'était tout toi. Ton interlocutrice elle sortit son téléphone pour naviguer sur internet, très certainement pour aller sur le fameux blog. Ayant poussé les recherches plus loin que toi, tu te doutais qu'elle avait dû récupérer l'afdresse, ou tout du moins le nom du blog, afin de s'y rendre. Ses yeux rivèrent de son écran vers toi, afin qu'elle t'explique son plan. Chercher des points communs entre le blog et les lettres, et éventuellement te laisser lire des pages bien précises du blog pour que tu puisses confirmer ces similitudes et être sûr de l'identité de ce fan dérangeant. Pour l'attirer, organiser une rencontre serait une bonne idée. Enfin, elle était plutôt inquétante de ton point de vue, mais tu avais décidé d'accorder ta confiance à l'héroïne devant toi. Elle devait savoir ce qu'elle faisait, après tout.

«Soit, je lirais les pages que vous aurez choisies. Une rencontre n'est pas une mauvaise idée si vous m'accompagnez discrètement, afin de ne pas alerter le suspect. Mais je préfèrerais quand même que vous soyez assez proche pour intervenir en cas de besoin.»

Elle te proposa ensuite de te confronter à lui, pour l'interroger, par exemple... Discuter avec cette personne ne te donnait pas envie le moins du monde, clairement.

«Pour être honnête, je pense largement que le rendez-vous organisé suffira...»

Utiliser ton don pourrait être une ultime confirmation de l'indentité du harceleur, mais vivre ses souvenirs avec son ressenti et son mental défaillant te rébutait. Le pire qui pourrait arriver serait que le fan dérangé soit au courant de ton don pour une raison X ou Y, et veuille ainsi forcer son activation, mais sachant que tu ne j'avais pas utilisé ici et que tu n'en parlais jamais c'était extrêmement peu probable.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Heroe's Sup
❝ POINTS : 254

MessageSujet: Re: Unhappy refrain (ft. Roxane) Dim 29 Nov - 13:21

«Voici les pages que je vous ais sélectionné. Elles semblent ressembler à ces lettres. Vous pouvez me dire si c'est bien lui.»

Le professeur avait sélectionné 4 pages, celles qu'elle trouvait forcément les moins crues ou les moins horribles. Mais qui avaient certes des similitudes avec les lettres. Elle lui donna le téléphone pour que la jeune femme puisse y jeter un coup d'oeil rapide.

«Bien entendu. Votre sécurité est importante pour moi. Je n'oserais pas vous mettre en danger. Je serais là pour le remettre entre de bonnes mains. La police se chargera de ce jeune homme après moi et estimera sa peine.»

La chanteuse répondit sur la question du rendez-vous. Elle ne souhaitait pas avoir plus de contacts que ça avec son fan.

«Je comprends votre point de vue. Nous pouvons organiser cela aujourd'hui, dans quelques heures. Un fan extrême est toujours là pour son idole. Et ça ne m'étonnerait pas qu'il parte de son travail pour vous retrouver. Comme ça vous pourrez mieux vous endormir cette nuit. Sauf si vous préférez que cela se fasse un autre jour.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Sur une scène, avec un petit public
❝ POINTS : 327

MessageSujet: Re: Unhappy refrain (ft. Roxane) Ven 22 Jan - 12:46


Unhappy Refrain

feat. Roooxane Swrank


L’héroïne te tendit alors son telephone, ou étaient affichés les pages les plus “soft” du blog, tout en correspondant aux lettres. Tu passais ton regard sur toutes ces publications, sans cacher un certain dégoût. Cela dit, tu avais vu pire. Que dis-je, vécu pire. Et encore, à une autre époque, ce que tu as pu voir à travers tes lèvres, c’est le quidam moyen. Mais bref, tu rendis son téléphone au professeur de l’école des héros.

« Aucun doute possible, c’est bien lui… »

Elle te rassura, ou tout du moins essaya d’en faire tant ; en t’assurant qu’elle ne voulait pas te mettre en danger et qu’elle remettrait l’individu à la police. Tant mieux, mais quoi qu’il en soit, cette affaire ne t’aura pas laissée indifférente ; tu laisseras le micro sur le côté pendant quelques jours au moins, si ce n’est quelques semaines. Bref, à son affirmation tu avais répondu d’un simple hochement de tête. Tu espérais pouvoir lui faire confiance, en tout cas. Elle comprit ta décision de ne pas rencontrer l’individu en question, contrairement. Je suis sûr qu’il aurait eu des tas de choses intéressantes à faire ! Quel dommage que tu limites tes émotions et tes désirs, je pourrais faire tellement plus pour toi… Mais qu’importe, ton interlocutrice voudrait savoir si tu voulais régler cette histoire maintenant ou un autre jour. C’était une vraie question ? Car pour toi la réponse était toute trouvée. Tu pris en main ton téléphone portable.
« Déjà, je pense qu’il y a de fortes chances pour que cet élève qui s’est enfui ne travaille pas et vit de manière plutôt crapuleuse… A quel endroit est-ce que vous préfèrerez agir ? »

Tu attendis sa réponse, et aussi qu’elle t’épelle le numéro de la personne, qui était sur le site, mais que tu as à peine survolé.  



Navré du temps de réponse, je l'avais carrément oublié ce RP :x
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Unhappy refrain (ft. Roxane)

Revenir en haut Aller en bas

Unhappy refrain (ft. Roxane)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroe's SUP :: La ville :: Le quartier Aselus-
Partenaires
bouton partenariat

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit