AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Partagez|

Le jour du chevalier et du vampire [PV: Arthur] :

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Message
❝ LOCALISATION : Dans la nuit profonde
❝ POINTS : 876

MessageSujet: Le jour du chevalier et du vampire [PV: Arthur] : Jeu 24 Sep - 19:54

Un homme courrait seul dans les rues de Laurel, il se retournait fréquemment l’air inquiet mais aucune créature mythologique ne surgit de l’obscurité pour s’abreuver de son sang. Se sentant enfin en sécurité et à bout de souffle il se permit de ralentir pour s’arrêter progressivement une main appuyé sur le point douloureux de son ventre. Il retira sa cagoule et quelques inspirations plus tard il se sentait mieux. Jetant tout de même un dernier regard à l’avenue vide il repartit d’un pas rapide et en tournant au coin de la rue il reçu un coup de pied qui l’envoya s’étaler sur le bitume.  Lilith s’avança et frappa l’homme à terre sans aucune pitié en plein dans les poumons lui coupant le souffle. Elle s’accroupit à ses cotés et lui saisit les cheveux.
« - Bien. Tu m’as assez fait courir. Finit de jouer à chat. »
Sur ces mots elle frappa sa tête sur le sol et le criminel perdit connaissance. La fillette leva les yeux au ciel rosé. Elle n’avait pas besoin de ça pour savoir que le soleil se levait, elle le sentait au fond d’elle-même. Elle n’avait pas vraiment le temps de s’occuper de sa prise qui lui avait fait perdre plus de temps qu’elle ne l’aurait imaginé, elle devait se mettre à l’abri du jour. Elle souleva donc l’homme comme si il ne faisait pas plus du double de son poids et l’adossa à la base d’un lampadaire. Lui ôtant sa ceinture et ses lacets elle improvisa un solide nœud pour l’entraver et laissa un mot à l’adresse de la police ou toute personne le trouvant ainsi puis l’abandonna.
La vampirette pressait le pas, même si elle serait protégée des rayons directe par les hauts murs de la ville encore pour quelques temps elle n’aimait pas l’idée de trouver dehors à ces heures claires. Elle savait qu’elle n’atteindrait jamais l’appartement où elle logeait avec Jonas assez vite, Déjà elle se sentait de plus en plus faible, elle avait besoin d’un abri pour passer la journée. Un lieu fermé où elle pourrait entrer sans être invitée. Se trouvant dans le quartier du centre ville elle n’était pas très loin du centre de jokers, elle n’aimait pas l’idée d’y passer la journée car tout les héros officiels ne lui étaient pas amical. Etre coincée tout un jour avec des personnes protégées des divinités ou des chasseurs de vampires ne l’engageait guère. Mais peut-être que nul de ces personnes ne passeraient aujourd’hui et la lumière qui descendait lentement le long des murs fini par la décider.
Elle arriva rapidement face au bâtiment mais pas assez car le trottoir devant elle se trouvait baigné d’une flaque de soleil qu’elle devait traverser pour atteindre l’entrée. La créature nocturne sera les dents elle n’aimait pas du tout faire ce genre de chose mais ça ne risquait pas de la tuer et elle n’avait plus le choix. Rabattant le plus profondément possible son capuchon, elle baissa la tête, enfila ses mains dans ses manches et s’engagea dans le pâle halo. Malheureusement pour l’enfant au milieu de la tache de lumière elle sentit sa coiffe glisser sur son crâne. Ne voulant pas exposer son visage aux rayons elle rattrapa le tissu entre ses doigts, laissant toute sa main droite sans protection. Lorsqu’elle arriva enfin sur le seuil du centre sa peau blanche qui commençait déjà à rougir.
La fillette s’enfonça dans le bâtiment descendant vers les salles d’entrainement souterraines. Elle choisit l’une de celles qui était rarement utilisée. La pièce possédait des poutrelles métalliques, Lilith se hissa sur l’une d’elles et se cala contre le mur. Son rythme cardiaque ralentit jusqu’à devenir inexistant et elle cessa de respirer. Elle ne dormirait pas, statut de vieux vampire lui permettait de rester éveillé tout un jour, elle ferma les yeux restant tout même consciente de se qui se passait autour d’elle et à l’affut du moindre bruit, la moindre présence.  Il ne lui restait plus qu’à attendre la fin du jour.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : à l'étage de son restaurant, dans le bar cossy, buvant un diabolo-violette
❝ POINTS : 103

MessageSujet: Re: Le jour du chevalier et du vampire [PV: Arthur] : Sam 3 Oct - 20:35


Le jour du chevalier et du vampire.

Feat Liliana.

« Entrainement!»


Le centre des Jokers m'apportait beaucoup. Je me plaisais à pourchasser méchants et créatures démoniaques de tout poils. Ça m'amusait. Ce jour-là, j'avais terminé ma matinée un peu plus tôt. Il faut dire que la magie aide au quotidien, surtout pour la vaisselle.

Je me promenais tranquillement dans les rues, détendu et souriant comme d'habitude. J'avais les mains dans les poches et je me déplaçais presque nonchalamment vers le centre des Jokers quand je remarqua une ombre très furtive y entrer. Elle semblait assez chétive et plutôt pressée de rentrer. Mais j'étais bien trop loin pour discerner qui cela pouvait être et cela n'importait peu. J'étais là dans un but précis : m'entraîner. Je voulais améliorer mon endurance et ma résistance physique au maximum et j'étais prêt à faire tous les sacrifices pour y arriver et rien ne pouvait entraver mon programme de la journée. Entraînement, sieste, éventuellement pourchasser quelques criminels si j'en croise et hop, de nouveau en cuisine jusqu'à 23h. Ah que j'aime les programmes fixes. Bon, j'aime aussi l'inattendu, si peu que ça soit agréable. Me voici donc dans le hall du centre, j'aime cet endroit. Sûrement l'un des meilleurs endroits que je préfère, ma cuisine étant -de loin!-mon espace de vie où je m'y sens le mieux.

Je descendis vers les salles d’entraînements et entra dans l'une d'elle, sûrement une des moins utilisées vu la couche de poussière qui s'y trouvait à certains endroits. Ça me faisait sourire puisqu'il me suffisait d'un simple sort et de trois minutes pour nettoyer cette salle.

« Voici donc une salle propre pour mon plaisir personnel. Ah, je vais être bien ici. »

J'entrais dans un local où se trouvait du matériel de gymnastique, des mannequins d'entraînements, des poids. Enfin bref, il y avait de quoi satisfaire un homme comme moi. Je sortis de la salle pour aller me changer et je ressortis avec un bermuda rouge à fleurs hawaïenne, un marcel blanc très fin et moulant et une bonne paire de baskets solides. J'installais les dispositifs de façon à y faire comme une sorte de parcours de combattants et je commença à m'échauffer en mettant un fond de rock pour me motiver davantage.

« Maintenant passons aux choses sérieuses ! »

J'entamais mon entraînement avec vigueur mais au fur et mesure quelque chose me gena. Il me semblait, en effet, que je sentais une présence..non pas magique, ni démoniaque ni maléfique..en fait, c'était assez inexplicable...Je m'arrêta et scruta le plafond, il y faisait assez sombre et je n'y voyais rien pourtant mes sens me disait qu'il y avait quelque chose d'anormal la-haut. Je stoppa la musique et tenta d'entendre un bruit aussi léger soit-il mais je ne détectais rien..

« Je sais que vous êtes là-haut. Descendez si vous ne voulez pas avoir d'ennuis. »

Je jouais clairement la carte du bluff espérant mettre un visage sur cette étrange présence non-humaine...

© Kinotto de LG.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Dans la nuit profonde
❝ POINTS : 876

MessageSujet: Re: Le jour du chevalier et du vampire [PV: Arthur] : Dim 4 Oct - 22:42

Il ne fallut pas longtemps pour que la porte de la salle se ré-ouvre. Si Lilith avait pris la peine de faire semblant de respirer elle aurait soupiré mais voilà sans air dans les poumons c’était une action totalement impossible. En tout cas ce n’était vraiment pas de veine que quelqu’un vienne dans cette salle. La fillette sentit un léger picotement sur sa peau, de la magie, elle ne jeta un coup d’œil par-dessus le bord de sa poutre que pour confirmer ses soupçons quand a l’identité de l’envahisseur, le lys flamboyant. Pas la peine de m’inquiéter pour un crétin pareil. Elle reposa sa tête contre le mur et referma les paupières, certaine de ne rien risquer dans l’immédiat. Elle suivit les allées et venues du bonhomme à l’ouïe, cela devint bien plus compliqué lorsqu’une musique retentit mais l’enfant fit  de son mieux pour ne pas perdre sa trace auditive. Après tout elle ne voulait pas qu’il l’attaque soudainement par surprise. Parano ? Peut-être mais pour un vampire c’était une question de survie – enfin presque – oui bon, on ne va pas chipoter pour ça. Quoi qu’il en soi, le magicien continua son entrainement et perché au-dessus de sa tête un monstre nocturne continuait sa surveillance.
Puis la musique s’arrêta et le silence se fit. Lilith ne bougea pas, l’avait-il repéré ? Elle rouvrit les yeux et s’apprêtait à se pencher pour apercevoir le chevalier mais il la devança.
« - Je sais que vous êtes là-haut. Descendez si vous ne voulez pas avoir d'ennuis. »
Il bluffait, Lilith le su tout de suite, il ne fallait pas la prendre pour une idiote. Cependant il avait tout de même repéré sa présence d’une certaine manière – sauf si il lance ce genre de phrase au hasard de temps à autre juste pour vérifier qu’il n’est pas surveillé – et il lui était surement pas impossible de venir vérifier le dessus des poutres. Elle se décida donc à se manifester. Mais sans dévoilé son identité immédiatement puisqu’elle avait moyen de s’amuser un peu, même en plein jour la fillette était toujours à la recherche d’une distraction. Elle prit une légère inspiration et lança un ricanement inquiétant, elle était très douée en ricanement inquiétant.
« - Quel genre d’ennuis risquerais-je d’une personne qui a mit tant de temps à soupçonner ma présence ? »
Comme son rire sa voix était très basse, menaçante et un rien traînante. La lenteur venait de l’oppression que le jour faisait peser sur elle mais cela restait une parfaite interprétation dramaturgique.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : à l'étage de son restaurant, dans le bar cossy, buvant un diabolo-violette
❝ POINTS : 103

MessageSujet: Re: Le jour du chevalier et du vampire [PV: Arthur] : Sam 10 Oct - 19:54


Le jour du chevalier et du vampire.

Feat Liliana.

« à table!»


Un ricanement se fit sentir dans toute la salle. Bah voyons, encore une créature étrange. Mais si elle était ici, c'est que c'était un joker. Un joker qui se cache ? Remarque quand j'y pense. Une des rares jokers que je ne vois quasiment jamais, c'est cette enfant de dix ans d'après ce qu'on m'a dit. Mira..Mirabilis, voilà! Et je ne connais pas non plus sa vraie nature ni son pouvoir. Je scrutais le plafond à la recherche d'un indice, d'une ombre. Mais je ne vis rien. Je devrais apprendre un sort de lumières vives tiens. Ça serait plutôt pratique dans le noir. Oui, malgré ce rire plutôt étrange, je ne me démobilisais pas et restait stoïque. Après tout, il m'est arrivé tellement de choses que les bestioles de tout poils ne me font plus peur. En d'autres termes, j'étais blasé. Il faudrait que je pense à prendre des vacances un de ces jours. C'est vrai que je n'en ai plus vraiment pris depuis que je suis en cuisine.

« Bon, apparemment. Vous aimez rire. Ça nous fait un point commun mais malheureusement pour vous, je n'ai pas spécialement le temps de jouer. »

Sur ces mots, je remis la musique à fond et repris mon entraînement. N'entendant plus ces rires presque démoniaque, j'espérais que cette créature, agacée, finisse par sortir de son trou. Je répétais inlassablement des mouvements d'aïkido en fermant les yeux en espérant pouvoir détecter un mouvement quelconque. Mais ce fut une tentative vaine.

« Tant pis. Je n'aime pas qu'on me prenne pour un idiot. »

j'espérais que, malgré la musique, cette dernière entendit ces paroles. Pour la brusquer un peu.
Je sortais à nouveau du gymnase pour aller chercher une salade de pommes de terre au thon et à l'ail, ciboulette, échalotes. J'adorais ça. Je revenais dans la salle d’entraînement et commença à déguster ma salade agenouiller au milieu d'un tatami.

« Rha, c'est quand même la belle vie. Du sport, de la musique, une bonne salade. Dommage qu'une créature gâche ce plaisir ! »

© Kinotto de LG.



Dernière édition par Arthur A. St. John le Dim 8 Nov - 15:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Dans la nuit profonde
❝ POINTS : 876

MessageSujet: Re: Le jour du chevalier et du vampire [PV: Arthur] : Ven 16 Oct - 17:51

Le lys flamboyant n’eut pas vraiment de réaction il se contenta de remettre sa musique en route et de reprendre son entrainement. Il ne semblait pas réellement s’inquiéter du danger qui le guettait depuis l’ombre. Lilith se contenta de s’immobiliser de nouveau mais ses paupières restèrent grande ouvertes et elle surveilla avec intérêt les mouvements de l’homme dans l’hypothèse où il lui prendrait une idée stupide. Mais seuls ses yeux bougeaient le reste de son corps était toujours aussi immobile.
« - Tant pis. Je n'aime pas qu'on me prenne pour un idiot. »
Cette phase fit sourire la fillette. Comment il a deviné ? Serait-il moins bête que prévu ? Avant qu’elle n’ai dit quoi que ce soit il était sortit. Malheureusement comme il avait laissé les agrès en place il risquait de revenir à tout moment. En effet cela ne tarda pas.
« - Rha, c'est quand même la belle vie. Du sport, de la musique, une bonne salade. Dommage qu'une créature gâche ce plaisir ! »
Sérieusement il tentait de l’agacer ? Pour une fois ce n’était même pas dans les intentions de Lilith de l’importuner.
« - La créature vous fait remarquer qu’elle était là en premier. Et ce serait plutôt à vous de vous excuser de venir perturber mon sommeil. Il ne me semble pas avoir été très dérangeante. »
L’enfant passa soudainement ses pieds par-dessus sa poutre et se laissa tomber dans le vide. Elle atterrit à quelques mètre du lys flamboyant sans prendre la peine d’amortir sa chute le moins du monde.
« - Mais comme vous ne sembler pas non plus avoir la politesse de seulement penser à demander de manière approprié de me montrer cela n’a rien d’étonnant. »
Rien ne disait que si il avait demandé gentiment elle se serait d’avantage montrée mais elle ne ressentait aucune honte à tout de même utiliser cet argument à son avantage. Et en quelque sorte elle se sentait plutôt lasse, surtout à cette heure de la journée, elle ne goutait guère au plaisir de continuer ce petit jeu avec lui.
« - Enfin je n’en attendant pas moins de quelqu’un comme vous. Et comme ma simple présence n’est pas supportable je m’en vais. »
Le vampire portait toujours son costume avec masque et capuchon dissimulant les yeux éteint et le teint cadavérique qu’elle abordait lorsque le soleil était haut dans le ciel.
Elle alla droit vers la porte et en passant à côté du chevalier chipa une pomme de terre. L’aliment avait un goût… Lilith s’étonna, elle pensait pourtant qu’il ignorait ce qu’elle était réellement. Savait-il plus qu’elle le croyait ? Elle se trompait pourtant rarement. Elle s’arrêta un instant et se tourna à demi vers le chevalier.
« - Si c’est avec ça que vous comptez vous en prendre à moi c’est inefficace. »
Il existait de nombreux moyen dans les légendes pour se débarrasser des créatures comme elle mais beaucoup était de pures inventions, certaines propagées par les concerner eux-mêmes d’ailleurs. Ce moyen ci en faisait partit ; l’ail n’était d’aucune utilité contre les vampires. Pour preuve la fillette ne s’était rendu compte qu’il s’en trouvait dans le plat uniquement au moment où elle y avait gouté et pire encore elle pouvait en manger autant qu’elle voulait sans en être affectée. Aucune utilité donc… Bon pas tout à fait car il fallait admettre que dans la mesure où les vampires étaient incapables de verser des larmes se trouver près de quelqu’un en cuisinant était une vraie torture pour leurs yeux qui les piquaient affreusement. Mais c’était bien la seule raison pour la quelle les vampires évitaient l’ail.
Puis elle continua son chemin jusqu'à la porte de la salle.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : à l'étage de son restaurant, dans le bar cossy, buvant un diabolo-violette
❝ POINTS : 103

MessageSujet: Re: Le jour du chevalier et du vampire [PV: Arthur] : Dim 8 Nov - 15:51


Le jour du chevalier et du vampire.

Feat Liliana.

« Border line!»


« - La créature vous fait remarquer qu’elle était là en premier. Et ce serait plutôt à vous de vous excuser de venir perturber mon sommeil. Il ne me semble pas avoir été très dérangeante. »

Enfin, j'entends sa voix. Voix plutôt juvénile il me semble.

« En effet. Mais sans vouloir vous offenser tenter de dormir sur des poutrelles à dix mètres du sol me semble tout de même bien dangereux ! Et à moins d'avoir une vision nocturne ou à rayon X il est plutôt assez compliqué de vous voir en entrant. »

Je sentais un mouvement de l'air la-haut. Se décida t-elle à descendre ?

« - Mais comme vous ne sembler pas non plus avoir la politesse de seulement penser à demander de manière approprié de me montrer cela n’a rien d’étonnant. »

Elle était à quelque mètres de moi. Je dois avouer que sa présence et son arrivée me surpris quelque peu. Elle était plutôt fine et petite, un physique d'enfant il me semble..et pourtant elle n'avait en aucun cas le discours d'une enfant de cet âge. Bien qu'elle me semblait impertinente et bien capricieuse. Surtout que cette dernière se servit dans mon assiette sans demander son reste.

« - Si c’est avec ça que vous comptez vous en prendre à moi c’est inefficace. »

« Pardon ? De quoi parlez-vous ? Vous n'aimez pas l'ail ? »

Cette remarque m'avait surpris. Pourquoi me dire ça ? Qui est-elle vraiment ? A vrai dire je n'étais pas à aise avec cette « créature » ici. La voyant s'en aller nonchalamment vers la porte, je devais réagir, trouver ces faiblesses pour mieux cerner sa vraie nature. Malheureusement, je connaissais très peu les créatures étranges, ceux qui sont humains et dotés ou les êtres maléfiques et démoniaques.  Je sentais juste ce qui semblait de la bonne magie ou quelque chose de dangereux et de paranormal.

« Sans être présomptueux, je tiens à préciser que vous n'avez même pas eu la décence de vous présenter. »
Je me levais l'air agacé et me dirigea vers l'intruse.

« Quel type de personnage êtes-vous pour dormir le jour, descendre de dix mètres sans se faire une moindre égratignure, sans avoir besoin d'arrêter son élan. Qui êtes-vous REELLEMENT ? »

Je sentais que je devenais agressif et qu'il ne fallait pas que j'insiste de trop mais c'était plus fort que moi, il fallait que je sache. Je ne supporte pas les cachotteries. C'est d'ailleurs pour ça que je ne porte jamais de masque pendant mes missions mais je me le permet tout simplement parce que je suis seul ici sans véritable attache et que je ne suis encore connu de très peu de personnes. Je fis volte-face et retourna vers les agrées d’entraînements. Je pointais l'index vers la porte.

« Veuillez excuser mon comportement. Si vous ne voulez pas discuter, ce n'est pas grave. Tenez, la porte est grande ouverte ! »

La porte s'ouvrit dans un fracas terrible et en refermant ma main nette, la porte s'arrêta de s'animer.

« Le Lys Flamboyant vous salut. »

© Kinotto de LG.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Dans la nuit profonde
❝ POINTS : 876

MessageSujet: Re: Le jour du chevalier et du vampire [PV: Arthur] : Dim 22 Nov - 22:11

« - Pardon ? De quoi parlez-vous ? Vous n'aimez pas l'ail ? »
Le chevalier blanc ignorait donc bel et bien à quoi il avait affaire – j’ai toujours raison ! – l’ail était donc une coïncidence. L’enfant haussa les épaules et continua son chemin jusqu’à que l’humain s’approche. Elle ne répondit pas à la question implicite sur son identité qu’il venait de poser et se contenta de lui faire face.
« - Quel type de personnage êtes-vous pour dormir le jour, descendre de dix mètres sans se faire une moindre égratignure, sans avoir besoin d'arrêter son élan. Qui êtes-vous REELLEMENT ? »
La fleur brûlante s’enflamma en un bref éclat de colère qui disparu aussi rapidement qu’elle était apparue. Au sens doute était-il toujours en colère mais il tenta de le dissimulé, et y réussit assez mal au vu de la violence avec la quelle la porte heurta le mur.
« - Je sais qui vous êtes. »
La fillette qui parlait d’une voix lente eut un nouveau geste de désintéressement avant de repartir vers la porte désormais grande ouverte. La journée n’était vraiment pas le meilleurs moment pour la vampire qui se sentait peu énergique, elle n’avait presque pas envie de taquiner le jeteur de sort. Presque. La demoiselle s’arrêta à trois pas de la sortie.
« - Vous êtes un simple magicien stupide. »
Etre magicien à l’époque actuelle ce résumait-il à quelques petits tours ? Lilith n’avait pas côtoyé  beaucoup de magicien vivant – du moins ils ne l’étaient plus après notre rencontre – mais ceux qu’elle avait croisé lui avaient semblé essayer de faire le lien entre le monde naturel et celui de ceux qui ne l’étaient pas. Et la plupart d’entre eux savaient reconnaitre les vampires et savaient à quel point ils étaient mauvais et devaient être éliminés à tout prix. Mais aucune de leur vie n’était été un tribut assez important.
« - Heureusement pour vous l’ignorance protège les imbéciles. »
La fille de la nuit savait qu’il valait mieux partir rapidement car le lys ne mettrait surement pas longtemps à répondre à ses questions. Quel genre de créature dort le jour ? Est assez résistante pour chuter de dix mètres sans dommage ? Est connu, même à tord, pour craindre l’ail ? Et si, quand, il comprendrait à quoi il avait affaire, Lilith pensait qu’il l’affronterait avec tout ce qu’il avait et elle préférait nettement faire cela de nuit.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : à l'étage de son restaurant, dans le bar cossy, buvant un diabolo-violette
❝ POINTS : 103

MessageSujet: Re: Le jour du chevalier et du vampire [PV: Arthur] : Jeu 10 Déc - 13:35


Le jour du chevalier et du vampire.

Feat Liliana.

« Quand la curiosité l'emporte sur la crainte.»


« Je sais qui vous êtes. »

En quoi cela devrait-il m’intéresser ? Je sais très bien qui je suis également et je suis plutôt de mauvaise humeur. Non seulement elle avait l'impertinence de ne pas répondre mais en plus elle partait avec nonchalance en tentant de me provoquer.

«Vous êtes un simple magicien stupide. »

Tout ce que je sais c'est que son odeur me déplaît et que je n'ai jamais rencontré ce genre de personnage.

«Heureusement pour vous l’ignorance protège les imbéciles. »

Voyons, mon ami, calme-toi, ne rentres pas dans son jeu et essaie de te remémorer les monstres et bestioles du manuel des créatures fantastiques de maître Merlin. Voyons..loup-garou ? Non, j'en ai déjà croisé un, elle ne porte pas la même marque olfactive, une succube ? Non, ce n'est qu'une enfant, non une charmeuse. Je réfléchissais encore un peu mais il fallait que je retienne encore la demoiselle dans la salle. -clac-Je m'étais téléporté en face d'elle.

« Vous pensez vraiment que je vous aurais laisser partir ainsi ? Naïve que vous êtes ! » J'esquissais un grand sourire, cette petite même si elle refusait de me dire son origine, sa mauvaise origine si je puis dire, m'intriguait.

« Comment se fait-il qu'une enfant soit Joker ? Il me semblait que cela était l'apanage des personnes majeures ? »

Je me tue un instant. Minute, cette demoiselle est sûrement immortelle. Réfléchissons. Elle a une dextérité incroyable, réussit à tenir voire dormir sur une poutrelle à dix mètres du sol, me fait une remarque comme quoi l'ail ne lui faisait rien..

« Une vamp..ooooooh. Cela explique beaucoup de choses... » Je réfléchissais à voix haute, peu importe si elle m'entendait.

« Il me semble pourtant que votre..espèce n'est point enclin avec le Bien. Je me trompe ? »

Les histoires de vampires ne sont jamais drôles. Vlad l'empaleur était celui qui forgea ce mythe des vampires et pour cause, cette personne était ignoble. Je me suis toujours demandé d'ailleurs pourquoi le pieu dans le cœur pouvait tuer un vampire et non pas une flèche ou une balle ? Pourquoi cette légende sur l'ail qui semble fausse et l'argent ? Si je me souviens bien, les vampires ne supporte pas l'argent...ni la lumière d'ailleurs.

« Dites-moi. Est-ce vrai que l'argent est mauvais pour votre « race » ? »

La curiosité l'emportait sur la crainte et puis ce n'était pas une petite vampire qui a l'apparence d'une petite fille de dix ans qui allait me faire peur, moi, Arthur Allyster Saint-John, mage et joker dévoué à la cause du Bien.

© Kinotto de LG.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Dans la nuit profonde
❝ POINTS : 876

MessageSujet: Re: Le jour du chevalier et du vampire [PV: Arthur] : Mar 22 Déc - 21:15

Lorsque Lilith se tourna de nouveau vers la sortit mais heurtait un obstacle qui ne se trouvais pas là l’instant précédant. Elle recula de quelques pas pour s’écarter du magicien qui s’était téléporté et tira d’avantage sa capuche devant ses yeux pour les dissimuler.
« - Vous pensez vraiment que je vous aurais laissée partir ainsi ? Naïve que vous êtes ! »
La fillette renifla de dérision, si il y avait bien une chose qu’on ne pouvait lui reprocher c’était d’être naïve. Elle pensait simplement avoir le temps s’éclipser avant qu’il ne se décide à l’arrêter et peut-être que si elle ne l’avait pas cédé à l’envie de provoqué elle aurait réussit mais pour cela elle ne pouvait s’en prendre qu’à elle-même.
La créature de la nuit examina les options qu’elle avait désormais. Elle pouvait bousculer le Lys pour sortir tout de même ou attendre qu’il devine ce qu’elle était.
« - Comment se fait-il qu'une enfant soit Joker ? Il me semblait que cela était l'apanage des personnes majeures ? »
La petite ne répondit pas et se contenta de se tenir parfaitement immobile.
« - Une vamp..ooooooh. Cela explique beaucoup de choses... »
Et voilà qu’il avait comprit. Maintenant que le héro faisant face au monstre suceur de sang savait allait-il attaquer ?
« - Il me semble pourtant que votre… espèce n'est point enclin avec le Bien. Je me trompe ? »
En effet, il ne se trompait absolument pas. Pouvait-il en déduire qu’elle ne se trouvait pas là pour sauver des vies humaines mais pour servir un objectif bien plus sombre. Une fois de plus que pouvait faire Lilith ? Tuer l’humain ou l’embobiner pour qu’il ne démasque le machiavélisme de son plan.
« - Dites-moi. Est-ce vrai que l'argent est mauvais pour votre « race » ? »
L’enfant éclata de rire à cette question. Comptait-il sur le faite qu’elle révèle ses faiblesses pour pouvoir la tuer ?
« - Tu penses que je suis une créature du mal mais tu me croirais si je te répondrais ? »
Le tromper allait être facile.
« - Vous humains pensez toujours que ce qui vous est incompressible est mauvais mais : Il n'y a pas de bien ni de mal, il n'y a que le pouvoir, et ceux qui sont trop faibles pour le rechercher. »
Cita l’enfant en souriant, même si cet humain n’avait rien d’un petit sorcier à lunette avec une cicatrise en forme d’éclair. Puis elle haussa les épaules.
« - De toute manière on ne choisit pas de devenir un vampire. »

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : à l'étage de son restaurant, dans le bar cossy, buvant un diabolo-violette
❝ POINTS : 103

MessageSujet: Re: Le jour du chevalier et du vampire [PV: Arthur] : Jeu 28 Jan - 13:49


Le jour du chevalier et du vampire.

Feat Liliana.

« La curiosité l'emporte sur la méfiance»


La petite enfant éclata de rire à ma question et rétorqua

« - Tu penses que je suis une créature du mal mais tu me croirais si je te répondrais ?

Cette remarque me fit sourire, c'était une sacrée chipie.

« Vous humains pensez toujours que ce qui vous est incompressible est mauvais mais : Il n'y a pas de bien ni de mal, il n'y a que le pouvoir, et ceux qui sont trop faibles pour le rechercher. »

Intéressant comme philosophie..

« De toute manière on ne choisit pas de devenir un vampire. »

Ah voici une remarque pertinente !

« Non, je ne vous croirez pas mais il est toujours intéressant d'avoir l'avis d'une personne directement concernée. Après vous pourriez toujours mentir mais j'ai toujours d'autres moyens pour obtenir ce que je veux savoir. On ne choisit pas d'être vampire mais personne ne décide finalement de ce qu'il est. C'est l'environnement et parfois des circonstances heureuses ou malheureuses mais est-ce vraiment de notre propre fait ?


Oui, je dois avouer que parfois je partais loin dans mes réflexions. Ce qui ne plaît pas forcement à tous le monde, encore moins à une enfant.

« Mais dites-moi, on dit que les vam...vampires sont immortels..Quel est votre âge réel ? »

Voilà, le mot tabou était dit mais je trouvais ma question malgré tout inconvenante. Après tout, si c'est une créature de la nuit, elle devait surement dormir et j'ai dû donc la réveiller..Me voici indigne de mon rang..

« Veuillez excuser ce « réveil » brutal et ces questions quelques peu inconvenantes mais je suis d'un nature curieux et rencontrer des espèces différentes et en apprendre sur eux me fascinent. »

Je remarquais que je bloquais toujours la porte et je décida de m'éclater :
« Évidemment rien ne empêche de partir, je ne cherche pas à me battre. »

J'esquissais un grand sourire en inclinant légèrement la tête comme pour faire une révérence.
Peut-être que j'en fais trop, je dois avouer que ne me suis jamais vraiment poser la question.

« Cela fait combien de temps que vous êtes Joker ? »

Je me tue une seconde.

« Je dois poser beaucoup trop de question pour une demoiselle qu'on vient de tirer de son sommeil...Me tromperais-je ? »

© Kinotto de LG.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Dans la nuit profonde
❝ POINTS : 876

MessageSujet: Re: Le jour du chevalier et du vampire [PV: Arthur] : Sam 6 Fév - 12:45

L’enfant fit une moue affichant clairement qu’elle pensait que le magicien était un idiot ne comprenant pas réellement de quoi il parlait. Premièrement il semblait avoir pris au sérieux sa référence à un livre pour enfant. Ensuite vers qui comptait-il se tourner pour trouver des informations fiables sur les vampires ? A part des chasseurs qui sauraient expliquer comment les tuer seuls les vampires savaient réellement comment ils fonctionnaient et aucuns d’eux ne donneraient d’information fiable à un humain. Et pour finir sa réflexion était aussi philosophique que des crottes de rat d’égouts. Franchement il n’avait aucune idée de ce qu’impliquait le faite d’être changé en vampire.
Il ne pouvait pas se douter que si les vampires étaient des créatures du mal ce n’était pas que la transformation les rendait mauvais. La vérité était que les jeunes vampires qui tentaient de rester gentil ne survivaient jamais longtemps. Il existait, même si c’était très rare, des esprits assez borné pour refuser de boire du sang humain, la soif qui les rongeait les rendait alors fou. D’autres ne s’habituait pas aux coutumes et lois vampirique qu’ils trouvaient trop cruels et se révoltait. Or les maitre vampire n’avaient pas besoin d’enfants incontrôlable et perturbateur et ce n’était pas des gens à s’encombrer de ce dons ils n’avaient pas besoin. Les autres vampires, tous sans exception, laissaient leurs esprit se corrompre jusqu’à devenir des créatures du mal.
Mais de tout cela l’imbécile ne vit pas grand-chose car le visage si expressif était en grande partie dissimulé sous le capuchon et il continua à poser des questions. La fillette soupira ce qui était également un signe clair de son exaspération quand on savait qu’elle n’avait pas besoin de respirer.
« - Nous ne vieillissons pas et ne tombons pas nous plus malade. Nous continuons d’exister tant que nous ne somme pas détruit. »
Et les vampires avaient beaucoup d’ennemis qui voulaient les détruire et même certains qui en avaient la possibilité. Plus les vampires vieillissaient plus cela voulait dire qu’ils avaient échappé à des tentatives d’extermination. Et l’âge était un bon moyen de déterminer leur puissance.
« - Et j’ai 762 ans. 772 si vous comptez aussi mes années humaines. »
Déclara Lilith d’un air de mépris. Puis elle balaya l’excuse qui suivit d’un geste de la main ce n’était comme si elle pouvait dormir en étant dans un lieu où n’importe qui pouvait passer à tout moment. Mais ce n’était pas non plus comme si elle pouvait sortir tant que le soleil éclairait les rues. Mais elle ne se sentait simplement pas d’humeur à déblatéré de sa race avec un crétin. Elle n’était pas une encyclopédie du vampirisme.
« - Cela fait combien de temps que vous êtes Joker ? »
Elle était dans le programme depuis sa création mais puisqu’il avait dégagé la porte rien ne l’obligeais à répondre.
« - Je dois poser beaucoup trop de question pour une demoiselle qu'on vient de tirer de son sommeil...Me tromperais-je ? »
Elle le regarda quelques instants avant de répondre.
« - En effet. »
Et elle sortit sans un mot de plus et referma la porte. Il ne lui restait plus qu’à trouver un autre coin pour patienter jusqu’à la fin de la journée.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : à l'étage de son restaurant, dans le bar cossy, buvant un diabolo-violette
❝ POINTS : 103

MessageSujet: Re: Le jour du chevalier et du vampire [PV: Arthur] : Dim 7 Fév - 2:28


Le jour du chevalier et du vampire.

Feat Liliana.

"The end!"


« - Nous ne vieillissons pas et ne tombons pas nous plus malade. Nous continuons d’exister tant que nous ne somme pas détruit. »

« - Et j’ai 762 ans. 772 si vous comptez aussi mes années humaines. »

Visiblement, elle n'avait vraiment pas envie de discuter et semblait me prendre de haut et me faire passer pour un idiot. Évidemment j'aurais pu m'offusquer ou être vexer mais j'étais trop dans un bon jour pour pouvoir m'énerver.
Et puis finalement, elle m'a donné suffisamment d'informations sur son espèce et j'en étais plus que satisfait. Peut-être voulait-elle m'impressionner par son âge mais mon mentor Merlin en avait environ 1500 ans. Une goutte d'eau en somme. L'enfant fit donc par partir en fermant la porte derrière. Et bien soit, qu'elle parte, je vais donc retourner à mon entraînement pendant une bonne heure et puis, je rentrerais chez moi afin de flâner tranquillement.

© Kinotto de LG.


Par cette réponse je clos ce rp! :-)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Le jour du chevalier et du vampire [PV: Arthur] :

Revenir en haut Aller en bas

Le jour du chevalier et du vampire [PV: Arthur] :

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroe's SUP :: La ville :: Le centre ville :: Centre des Jokers-
Partenaires
bouton partenariat

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit