.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Partagez|

Bad Draw. (ft James Fletcher)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Message
❝ LOCALISATION : Dans le gymnase ou devant un écran.
❝ POINTS : 429

MessageSujet: Bad Draw. (ft James Fletcher) Jeu 15 Oct - 17:33

Bad Draw.

________________________________________________

Persona 4 - youthful lunch

Yumi Lawdner
James J. Fletcher

________________________________________________


Vous savez ce qui est ennuyeux lorsque vous abîmez votre costume en pleine séance d'entraînement ? C'est de devoir le recoudre. Mieux ? Quand on a pas de quoi recoudre. J'en rajoute ? Quand il faut se bouger jusqu'au centre commercial pour acheter du fil et des aiguilles... J'aurais pu utiliser mes bottes de mouvement améliorés, c'est vrai, mais comme je revenais d'une séance d'entraînement, j'étais déjà un poil épuisée, j'allais pas non plus courir un marathon. Et puis si c'est pour se faire remarquer par les deux tiers de la ville, non merci, autant prendre le bus.

À l'aller, tout avait été simple, un bus quasiment vide, j'ai trouvé assez vite ce que je voulais dans un magasin, et j'avais juste à attendre un bus pour le retour. Celui-ci ne s'est pas déroulé sans accroc. Ce serait nettement moins drôle sinon !...

L'ironie est palpable.

Bon, à première vue, ça s'engageait à peu près bien, si ce n'est que le bus était rempli d'enfants. Allez savoir, une sortie scolaire peut-être, c'est envisageable un samedi.  À part ça, il y avait un homme assis seul dans le fond, et portant des lunettes noires. Un aveugle ? Possible. Mais bon, il y avait pas mal de place à côté de lui comme il était seul dans le fond, et comme je pouvais pas m'asseoir ailleurs, hé bien j'ai pris place non loin de lui avant que le bus ne redémarre. La encore, rien à signaler pendant deux arrêts, durant lesquels je me divertissait à l'aide de mon téléphone portable jusqu'à ce qu'un duo d'individus cagoulés et particulièrement louches ne fassent irruption dans le bus. Dans un sens, ça me gavait largement d'avoir à m’occuper de criminels dans l'instant présent, mais dans l'autre, comme je n'avais pas pris le temps de ranger mon costume dans mon bungalow, je l'avais dans mon sac. Enfin, le costume importait peu, c'est surtout mon masque que j'étais contente d'avoir. Après tout, ça en jetait vachement plus d'intervenir sous sa double identité !

J'ai alors rangé mon portable pour sortir mes cartes, que je mélangeais et consultais au hasard et tout à fait innocemment. Après tout, à part quel qu'un qui me connait, qui pouvait savoir que ce geste en apparence inoffensif était en fait un moyen de me préparer à agir ? Ces trafiquants, ou criminels, ou quoi qu'ils soient n'avaient pas encore conscience que j'étais armée et dangereuse. Cela dit, je refusais d'agir sur un coup de tête, j'allais attendre qu'ils fassent quelque chose de louche ou répréhensible.

________________________________________________

Code by (c) Miss Yellow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessageSujet: Re: Bad Draw. (ft James Fletcher) Dim 18 Oct - 22:23



Bad Draw

PV Yumi


Le bus est bruyant, débordant d'enfants, James a compté quinze petits coeurs tout neufs battant la chamade suite à  leur sortie au parc zoologique. Avec eux, deux adultes qui s'en fichent clairement de l'apocalypse que les gamins à leur charge prennent soin de créer. Ils sont en train de discuter à l'avant de bus, pas loin du conducteur qui a un ratio de soupires par minutes qui ne fait qu'augmenter. Quelques gamins ont remarqué l'homme bizarre avec sa canne et ses lunettes de soleil noires (parce que James s'est réveillé en retard pour le repas chez sa mère et a choppé la première paire qui lui est passée sous la main, donc les trop lourdes qui, d'après ses soeurs, ne lui vont pas du tout). Ca fait dix minutes que l'étudiant a les yeux inutilement fermés et la mâchoire serrée pour essayer de se concentrer sur autre chose que les cris des enfants qui doivent même pas avoir dix ans. Les roues qui roulent sur le macadame encore humide de la pluie d'automne de cette nuit font un bruit agréable, bien plus agréable que celui présent dans le bus.
Un petit garçon assis sur le siège devant James lui demande pourquoi il porte des lunettes de soleil, voix forte, agaçante. Son amie lui répond qu'il est bête et que c'est parce qu'il est aveugle. Un sourire en coin étire les lèvres de l'étudiant, il sait exactement quelle question le curieux va poser, et voila, alors pourquoi il a besoin de lunettes de soleil. En plus il fait gris dehors. Il fait gris dehors? Le barman tourne la tête vers la fenêtre, c'est vrai qu'il fait un peu froid.

Le bus s'arrête et la porte s'ouvre. Au travers des cris, James entend une nouvelle personne faire son entrée, ses pas sont légers quand elle s'approche de lui. C'est une femme, sans aucun doute. Le sexe d'une personne est ce que l'aveugle détecte le plus rapidement et instinctivement. Au final il est même pas sur de comment il le sait, c'est juste comme ça. Il récupère sa canne qu'il avait posé contre le siège à côté de lui pour laisser à la jeune femme de la place pour s'asseoir. Il la pose entre ses jambes et l”empoigne à deux mains. Il a encore dix bonnes minutes de route à faire dans cet enfer avant qu'il ne puisse déscendre sans avoir plus d'une heure à marcher pour rentrer chez lui. Sa mère habite beaucoup trop loin.
Quelques minutes, plus tard pendant lesquelles personne n'a eu la foi de rentrer dans un bus rempli de gosses, deux hommes entrèrent dans le bus. Leurs pas étaient lourds, ils sentaient, non, empestaient l'eau de toilette premier prix et la cigarette. Le whisky aussi.  James plissa le nez, ses sens un peu agressés par leur odeur, et tourna son visage vers la fenêtre. Tout à coup, le silence interpela l”étudiant, il fronça les sourcils. On était passé du niveau sonore d”un concert des Beatles à celui d'un enterrement en une fraction de secondes.
-clic-clac-
Oh.
«CECI EST UN HOLD-UP! PLUS PERSONNE NE MONTE OU NE DESCEND DU BUS!»
L'aveugle roula les yeux, plus cliché tu meurs. James pourrait éventuellement trouver cette situation amusante si une petite fille n'avait pas commencé à sanglotter silencieusement quelques rangées plus loin. Un second fusil s'arma, plus loin, et la fille commenca à pleurer, est-ce qu'il pointait le canon sur elle?? L'étudiant se redressa sur son siège et serra sa prise sur sa canne. Son visage était de marbre, ses nerfs, un peu moins. Il était prêt à entrer en action, à casser des gueules et laisser tomber sa couverture en une seconde pour sauver ces gosses innocents. Mais il fallait qu'il fasse attention. Si il attaquait l'un des hommes, l'autre pourrait facilement s'en prendre aux enfants.



Revenir en haut Aller en bas
❝ LOCALISATION : Dans le gymnase ou devant un écran.
❝ POINTS : 429

MessageSujet: Re: Bad Draw. (ft James Fletcher) Mar 20 Oct - 2:50

Bad Draw.

________________________________________________

Persona 4 – Borderline of Madness

BLACKJACK
James J. Fletcher

________________________________________________


Vous savez ce qui est lourd lors des braquages ? C'est quand  les braqueurs sont armés et pas toi. Enfin, je l'étais mais je devais trier mes cartes pour avoir deux as. Un pistolet par braqueur. Au moins, l'avantage de ces cartes par rapport aux autres, c'est qu'elles n'étaient pas limitées par le temps, mais restaient actives tant que je n'ai pas épuisé les munitions. Mais bref, tandis qu'ils s'amusaient à braquer les enfants innocents -non mais sérieusement, c'est certainement les personnes les moins aptes à leur mettre des bâtons dans les roues- moi, j'avais mis mon masque, et j'avais trois cartes de prêtes, dont les deux pistolets. Tandis qu'une des filles s'était mise à sangloter puis pleurer,  le second braqueur m'avait remarquée et avait commencé à pointer son arme sur moi. La belle affaire !

"Vires ce masque, gamine, tu ferais mieux de pas jouer les héroïnes..."

Ne t'en fais pas, mon grand, je ne suis absolument pas en train de préparer un coup de poker, et ça n'est pas comme si j'avais toutes les cartes en main... C'est ça, approches avec ton fusil braqué sur moi, et abandonnes pleinement l'avantage de la portée que t'offre ton arme ! Dieu qu'ils sont bêtes, ces criminels. Un simple bluff et voilà qu'ils tombent dans le panneau en moins de temps qu'il ne faut pour le dire. Le voilà à ma portée, mais laissons-le baisser sa garde un peu plus. Mon objectif ? Les retenir tous les deux. J'ignore pleinement qui pourrait m'aider dans cette situation, mais les tenir moi-même en joue pour les empêcher de faire quoi que ce soit de plus sera déjà un bon point.

"Oh, n'ayez crainte, je ne fais qu'ôter de mes affaires un masque sans valeur afin que vous ne perdiez moins de temps. Je vais simplement continuer à me distraire avec mes cartes tandis que vous faites ce que vous avez à faire... Néanmoins, je dois dire que braquer un bus rempli d'enfants n'est pas forcément des plus judicieux, très peu d'entre aux auront des objets d'une quelconque valeur..."

Vexé, le braqueur qui me visait colla le canon de son fusil sur ma tempe en me qualifiant d'insolente, l'autre commençant aussi à s'impatienter. Bon, au moins, j'étais leur cible prioritaire, c'était pas plus mal. Et comme de par leur réactions j'avais déjà deviné qu'ils n'étaient pas franchement bons, un mouvement de main pour écarter le fusil du premier braqueur, qui tira sous la surprise, dans un siège vide, heureusement. Mon coup était calculé au cas ou il aurait tiré, ç'aurait été trop bête de tuer un innocent d'une si piètre erreur! De ce premier mouvement, je me levais en activant mes deux cartes à la fois, celles ci émettant leur son caractéristique de transformation digne des bruitages classiques de science fiction. Ayant maintenant un pistolet braqué sur chaque brigand. Celui éloigné me tenait en joue, celui qui avait tiré n'osait repointer son arme sur moi.

Bon, cette jolie diversion me permettait soit de régler le problème en les foudroyant tous les deux et en agissant assez vite, ce qui me semblait compromis, soit de laisser quel qu'un appeler la police, ou encore, dans le meilleur des cas, intervenir pour m'aider. Je me dis quand même que j'aurais pu attendre que l'autre se rapproche, mais son collègue semblait un poil trop réactif à mes provocations... Mis à part ça, mon accent british en jette avec mes répliques!

________________________________________________

Code by (c) Miss Yellow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Bad Draw. (ft James Fletcher) Aujourd'hui à 9:52

Revenir en haut Aller en bas

Bad Draw. (ft James Fletcher)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroe's SUP :: La ville :: Le centre ville-
Partenaires

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit